Royaume-Uni : une lesbienne militante parmi les députés conservateurs

Si une autre députée lesbienne, Angela Eagle, du parti travailliste, siégera au Parlement, Margot James devient la première députée conservatrice ouvertement lesbienne à siéger à Westminster.

Née en 1954, d’une famille de riches entrepreneurs, elle est diplômée de la London School of Economics, l’équivalent britannique de Sciences-po. Elle a fondé une société de conseil qu’elle a revendu pour 4 millions de livres sterling en 2004. Elle vit en couple avec Jay Hunt, une présentatrice télé de la BBC.

Source

4 commentaires concernant l'article “Royaume-Uni : une lesbienne militante parmi les députés conservateurs”

  1. Au vu de la photo, c’est du gâchis.

    Plus sérieusement, quid de son activité militante?

    Je cite ses propos rapportés par votre source:
    «Je ne me vois vraiment pas comme une gay ceci, ou une lesbienne cela. Je pense que tout ca est très réducteur. […] Mais je déteste cette impression que si tu n’est pas dans la case hétéro acceptée par la norme, alors tu dois être gay.»

    Au contraire, si son saphisme est indéniable et n’est pas caché, elle dit ne pas se reconnaitre comme étant une « gay »; c’est à dire une lesbienne de cette communauté auto-proclamée qui, elle, est militante.

  2. Est-ce si difficile à comprendre que l’orientation sexuelle ne conduit pas une certaine orientation politique ? Oui il y a des gays dans tous les partis politiques, seulement ils ne se montrent pas toujours (c’est compréhensible quand on assiste aux réactions de certains …)

    @ Gaël : « c’est du gâchis » je trouve cette remarque tout à fait déplacée. Cette dame fait ce qu’elle veut dans ça vie privée et elle ne gâche rien en cherchant le bonheur là ou elle entend le trouver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.