Le prix Nobel de médecine Luc Montagnier dénonce une « dictature vaccinale »

Le prix Nobel de médecine Luc Montagnier a joint sa voix mardi à celle du controversé professeur Henri Joyeux pour dénoncer la « dictature vaccinale » que représente selon eux l’extension du nombre de vaccins obligatoires pour les enfants, lors d’une conférence à Paris.

« Nous ne sommes pas ici pour créer des polémiques mais pour lancer une alerte: nous risquons, avec une bonne volonté au départ, d’empoisonner petit à petit toute la population », a dit M. Montagnier, prix Nobel 2008 pour la découverte du virus du sida.

Le professeur Montagnier a estimé que certains vaccins pourraient être liés à des « risques de mort subite du nourrisson » en raison de la présence d’un adjuvant, l’aluminium, ce qui n’est corroboré par aucune étude.

Source

1 commentaire concernant l'article “Le prix Nobel de médecine Luc Montagnier dénonce une « dictature vaccinale »”

  1. Pourquoi toujours l’utilisation des pourraient ou des supposés ou encore des probables indignes d’un prix Nobel de médecine !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.