L’argent des « chances pour la France » retourne aux pays!

Selon Olivier Le Cour Grandmaison pour Médiapart : »En France, ces transferts atteignent 8 milliards d’euros en 2010, soit une progression de 10% par an depuis 2002. Leurs destinations principales sont les pays du Maghreb et de l’Afrique subsaharienne. Toutes origines confondues, ces sommes représentent 6,6% du PIB du Maroc, 7 % au Togo, 9,1% au Sénégal, entre 11 et 12,5% au Mali et 20% aux Comores. […] Selon certaines sources, ces transferts de fond représentent plus de 50% des revenus des bénéficiaires au Maroc, au Sénégal et aux Comores, et 2/3 au Mali cependant que près de 80% des sommes ainsi perçues sont affectées à la consommation courante. Comme le note Claire Naiditch, en conclusion de sa thèse d’économie soutenue à l’université de Paris I en 2009, l’argent ainsi envoyé à un «effet positif de court terme sur les revenus des ménages et les indices de pauvreté».

6 commentaires concernant l'article “L’argent des « chances pour la France » retourne aux pays!”

  1. Allez dont! Des milliards et des milliards qui disparaissent de l’économie Française!

  2. Oui c’est très bien de le rappeler, ceci permet de comprendre bien des choses, que le coût de l’immigration est bien plus élevé qu’on ne veut bien nous le faire croire, que les immigrés n’ont pas la fibre patriote qui constitue à réinvestir dans l’économie de la France, mais sont en contrepartie très solidaires entre eux. Cette attitude incite à faire croire à la population restée au pays que la France est un eldorado inépuisable alors que les familles restées en Métropole vivent chichement et se privent beaucoup pour pouvoir offrir cela.
    Enfin pour l’économie du pays étranger cela représente un effet pervers puisque cette manne ne représente pas la force économique réelle du pays, créant ainsi une illusion dangereuse.

  3. les immigrés n’ont pas la fibre patriote qui constitue à réinvestir dans l’économie de la France,

    Ils ne sont pas les seuls quand vous avez des ministre , des politiques de la république qui investissent au Maroc , Algérie et réclâment le retour des comptes en suisse cela fait désordre aussi

  4. C’est l’intérêt des immigrés à venir travailler en France.
    Pour donner un exemple, le niveau de vie a Madagascar est entre 5 et 10 fois moins élevé qu’en France. Si vous allez en vacance à Madagascar avec 1000 euros, vous pouvez passez 1 mois de vacance à l’hotel et en allant en discothèque tous les jours et avec des quantités de filles pendues aux bras.
    1000 euros pour ces pays c’est une somme énorme, donc les immigrés ont intérêt à travaiiller en France, à économiser leur argent au maximum et à envoyer leur argent au pays, ou pour soutenir leur famille, ou pour investir, acheter des maisons ou créer des entreprises.
    L’intérêt d’un immigré à travailler en France et celui d’un Français n’est pas le même, puisque l’argent n’a pas le même valeur en France et à l’étranger.
    Un Français peut travailler toute sa vie pour 1000 euros, jamais il ne pourra acheter un terrain et encore moins construire une maison ….Il y a une disproportion.

  5. Ouais…enfin…ceux qui envoyaient leur pognon en Tunisie ont tout perdu…récemment.

    A mon avis, ça risque de légèrement inverser la tendance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.