Jean-Michel Ribbes : l’arroseur arrosé

Si l’on en croit les médias locaux du moins : le répugnant metteur en scène et directeur du Théâtre du Rond-Point à Paris, qui avait programmé une pièce blasphématoire antichrétienne, aurait été pris à partie mardi soir à Nancy. Alors que Ribes sortait d’un théâtre, 2 hommes lui auraient « jeté une assiette remplie d’excréments au visage ».
Ribes serait non pas blessé mais «particulièrement choqué».
Autant que les catholiques qu’il a si violemment attaqué lui-même ?

La dépêche AFP reprise par-ci par-là indique ridiculement que les deux hommes se seraient « revendiqués de l’intégrisme catholique » !
Evidemment, aucune structure ne « revendique » une telle appellation.

26 commentaires concernant l'article “Jean-Michel Ribbes : l’arroseur arrosé”

  1. « Une assiette remplie d’excréments »
    selon LE FIGARO :
    lefigaro.fr/flash-actu/2012/03/14/97001-20120314FILWWW00504-j-m-ribes-agresse-par-des-integristes.php

    NB Les commentaires sont marrants .

  2. Ribbes va quand même pas chipoter pour si peu ! C’était des fans de la pièce de castelucci qui ont agi de la sorte pour faire de lui une oeuvre d’art quoi ! Merde alors ! Ils voulaient le transformer en symbole de la lutte pour la liberté d’expression dans l’art contenpourien.

    Monsieur Ribbes et messieurs les juges, laissez les artistes de la rue exprimer leur art et leur sentiment envers un de ses plus fervents supporters ! En l’occurence Monsieur Ribbes.

  3. Le commentaire qui m’a le plus amusé (sur le site du « Figaro »), signé : « Dom Camillo » :

    « Il n’a pas été agressé, il a été artistiquement décoré par les moyens créatifs qu’il utilise.
    Je suis choqué par son refus de dialogue à armes égales. »

  4. Le 12 mars LDJ agresse un juif antisioniste et peut expose sa dernière agression sur youtube en toute impunité et sans aucune réaction médiatique:

    La Ligue de Defense Juive rend visite au Kapo Jacob Cohen

  5. @Vladubon
    Toujours de Don Camillo j’ai adoré la répartie à un soutien de Ribes:
    «c’est dans le besoin qu’on reconnait ses amis»

  6. Dans l’article de l’AFP, [Jugeant cette agression «lamentable», le metteur en scène craint qu’elle ne «remette en question la liberté d’expression, qu’elle ne conduise à une autocensure des auteurs».
    «L’ordre moral revient», a-t-il encore déploré.]

    mdrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

  7. ah, ah, ah, !

    une assiette d »excréments ! j’espère que ça puait aussi mauvais que le destinataire qui l’a recu dans la tronche !

  8. Jouer le jeux de l’ennemi est une méthode que je déplore, un coup de poing dans la gueule aurait été plus adéquat et moins vulgaire.

  9. C’est du théâtre du rue !
    C’est sympa, c’est cool, c’est innovant… c’est de l’art moderne !

    Notons que les mé(r)diats prennent, une fois encore, position envers les catholiques… ce qui ne leur empêche pas de s’indigner dès qu’une critique envers la tradition judéo-islamique est émise par telle ou telle personne publique dans le cadre du débat publique. Ce qui est bien moins grave que de trainer une religion et ses fidèles dans la merde par sadisme.

    Dans « intégrisme », on retrouve « intègre »: c’est une vertu qui est bien rare de nos jours.

  10. C’est quand on a le nez dedans que l’on sait ce que c’est Monsieur RIBBES ! Pourquoi donc êtes-vous choqué vous qui manipulez si aisément cet élément tout à fait naturel il faut bien reconnaître.

  11. L’amalgame du mot est vite fait par les merdias : intégrité ne veut pas dire intégrisme mais les mots en »isme » ont une connotation péjorative qu’ils manient parfaitement au gré des informations.

  12. Le monde a l’envers : il a le droit d’emm…. au sens propre du mot les Catholiques, mais les Catholiques n’ont pas le droit de lui enduire le visage avec. Au sens propre aussi.

    Monsieur a la susceptibilité du pot-de-chambre.

  13. @ Fiat Lux —> Je ne suis pas tout à fait d’accord avec vous : cet évènement ne fait pas le jeu de l’ennemi, c’est le prendre à son propre jeu. Ce n’est pas la même chose. Disons que c’est une sorte de loi du Talion personnelle à la moderne : je te fais ce que tu me fais. Pas bien la loi tu Talion mais tout de même elle a quelques avantages.

    C’est vrai : « Ne fais pas à autrui ce que tu n’aimerais pas qu’on te fît ». Lui se le permet. Il se fait plaisir sachant qu’il va déplaire à certains, c’est conscient de sa part. Donc s’il l’a fait pour se faire mousser, je peux donc me le permettre aussi vis-à-vis de lui. Il ne peut qu’apprécier.

    Ce principe je l’applique chez moi. Comme je vous l’ai dit déjà, j’habite dans un univers où le vivre ensemble est de mise voire même de rigueur comme l’a spécifié mon bailleur… Alors je fais comme mes voisins : la musique à donf. Sauf que moi ce fut à 7 h du mat, y compris le dimanche avec de la musique sacrée. Au début ces gens-là pensaient pouvoir faire tout ce qu’ils veulent chez eux « parce qu’ils payent leur loyer » c’est leur mot d’ordre, ça se passait jusqu’à des heures pas possible la nuit. J’ai pris le même principe : ma musique à donf à partir de 6 h du mat pendant un mois ; depuis mes voisins ont compris : si vous voulez être respecté, il faut être respectueux. Et quand ça recommence, faut une piqûre de rappel : le samedi et le dimanche à 7h du mat, ils n’aiment pas trop… J’ai entendu un jour : « Aaaaaaaah ! Merde à la fin on peut pas dormir ????!!!! »

    Je pense qu’un pain dans la g…. n’est pas le bon moyen pour arriver à percer la nébuleuse qui enveloppe leur conscience. Si on leur met le nez dedans, là ils comprennent plus vite.

  14. Ce qui est bon pour le Christ devrait être excellent pour mr Ribbes. C’est une grâce! C’est la preuve qu’on l’aime…. comme il aime Notre Seigneur!

  15. @Jacoba

    Rendre les coups je ne suis pas contre tant qu’on essaye de voir les choses sous un prisme catholique. Je trouve qu’utiliser des excréments est vulgaire et je ne vois aucune référence à une méthode chrétienne là-dedans.
    Donc je me penche plutôt sur les moyens que sur la fin, bien que dans ce cas je ne crois pas que des excréments soient plus persuasif qu’une bonne claque.
    En gros un catholique ne joue pas avec la m… il la nettoie! (d’une manière ou d’une autre…)

  16. Invitation
    Projection en avant-première du vidéo-clip de Joachim Younès
    « Au dodo Sarko ! », une chanson de Marie-Benoît Ployé

    L’association compagnie libres voix a le bonheur de vous convier
    Dimanche 15 avril 2012 à 20 h 00
    A l’ancienne école Saint Exupéry (entrée Rue Schentzlé) à Aix-en-Othe, 10160

    Un rendez-vous unique en partenariat avec Le Café des Glaces d’Aix-en-Othe
    Vifs remerciements à la municipalité d’Aix-en-Othe

    Ce vidéo-clip sera sur le net le 16 avril 2012 au soir http://www.clv.space-blogs.com

    Contact presse : Virginie Papaz 06.86.08.19.31 c.libresvoix@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.