Homofolie en Belgique : un prêtre moderniste « marie » deux sodomites

A Liège, un prêtre ouvrier et ancien parlementaire Ecologiste, le père Germain Dufour a célébré le pseudo mariage de deux hommes, le 13 février dernier, en l’église Saint Servais de Liège, mais l’information vient juste d’être dévoilée.

L’Eglise catholique a aussitôt dénoncé cet acte sacrilège par la voix du porte-parole des évêques de Belgique, Eric De Beukelaere.

On ne sait pas encore le sort que réserve la hiérarchie épiscopale belge au triste père Germain Dufour. Mais le nouveau chef de l’Eglise du pays, Monseigneur Léonard, nommé en janvier dernier, s’est plutôt fait connaître pour ses prises de position anti-homofolie. Ce faux mariage gay à l’Eglise ne devrait pas le laisser indifférent.

Source

3 commentaires concernant l'article “Homofolie en Belgique : un prêtre moderniste « marie » deux sodomites”

  1. « Sodomite »: Douzième siècle, latin religieux « sodomita », celui qui se livre à la sodomie, et spécialement, homosexuel actif ou passif. Définition profane du petit Robert édition 2010.

    D’un autre point de vue, c’est à cette époque du XIIième siècle que l’église catholique a commencé a punir de mort les hommes ayant des pratiques sodomites, et en France, jusqu’au XVIII siècle (1791).

    C’est CAMBACERES, proche de NAPOLEON BONAPARTE qui a provoqué la dépénalisation de l’homosexualité en contribuant à ce qu’elle soit décriminalisée de manière décisive.

    Parce que jusque là, les homosexuels étaient brûlés, en 20 ans de questions de justice, CAMBACERES s’est organisé afin que nul ne puisse revenir en arrière sur ce sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.