Flottille humanitaire : un deuxième sabotage

Après le bateau Juliano de la Flottille internationale pour Gaza (voir les images ci dessous), c’est au tour au tour du navire irlandais Saoirse d’avoir été probablement saboté.

« Le bateau irlandais a un problème avec son hélice, nous ne savons pas encore à quel point c’est grave, mais nous pensons qu’elle pourrait avoir été sabotée », a déclaré la militante française Claude Léostic, coordinatrice de la Flottille.

Une dizaine de navires doivent quitter le port du Pirée, près d’Athènes. Les organisateurs ont admis qu’ils progressaient peu dans leurs tractations avec le gouvernement grec visant à obtenir l’autorisation d’appareiller du port. Les pressions israéliennes et américaines sont à l’origine de ce retard administratif, selon les militants.

Selon Mme Léostic, le Juliano ne sera pas réparé avant samedi au plus tôt. « Et même s’il est réparé, c’est le moindre de nos soucis. Nous n’avons tout simplement pas la permission des Grecs de quitter le port », a-t-elle déclaré.

1 commentaire concernant l'article “Flottille humanitaire : un deuxième sabotage”

  1. « Les pressions israéliennes et américaines « …Le duo infernal..

    « Nous n’avons tout simplement pas la permission des Grecs de quitter le port ».Le Pirée n’appartient plus aux Grecs,tous leurs bien leurs ont été spoliés, ce n’est certainement plus les autorités Grecs ( corrompues) qui donne ou pas l’autorisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.