Face à face avec la racaille…

Nous retranscrivons ici un communiqué de la section nantaise du Renouveau Français et du FNJ 85, suite à une confrontation entre jeunes nationalistes et la racaille associée aux anarchistes, brièvement évoquée dans Ouest-France :

« La rue appartenant à ceux qui y descendent, douze militants vendéens issus du Front National de la Jeunesse et du Renouveau Français se sont rassemblés mardi 19 octobre, place Napoléon à La Roche Sur Yon, réalisant que ce n’est après tout pas la gauche qui a le plus à se plaindre d’un gouvernement libéral dit « d’ouverture », qui continue à encourager l’immigration massive, malgré de théâtrales reconductions à la frontière de Roms. Un gouvernement qui n’a rien fait pour protéger l’industrie française en péril et pour remettre au travail des millions de Français au chômage. Un gouvernement qui s’est empressé de s’accorder de honteuses augmentations de salaire, des amnisties pour d’autres et un bouclier fiscal pour les très riches, tandis que le peuple subit depuis des années le marasme économique, l’insécurité, le chômage, l’euro et tutti quanti.
Forts de ce triste constat, nous, militants sus-mentionnés, avons fait le choix de nous faire entendre dans la rue, car aucun changement ne se fera sans le nationalisme, la droite et la gauche libérale n’alternant que les têtes, souvent d’ailleurs issues des mêmes loges.
Les nervis d’extrême-gauche et la racaille basanée ne l’entendaient évidemment pas de cette oreille, eux qui n’entendent protester que, les uns pour sécher les cours, les autres pour s’amuser, semer le désordre. Nous jetant des dizaines de bouteilles de bières, de tomates et même quelques pavés, aucun de ces vaillants démocrates ne nous a atteint, grâce à Dieu, ce qui nous a permis de tenir notre position sur la place une large demi-heure sans sourciller, arborant fièrement nos drapeaux et bannières, « France Jeunesse Révolution ! », avant que les flics décident assez injustement que nous devions céder le terrain à ces minables.
Hier les nationaux vendéens ont montré qu’ils avaient leur place dans la rue, et nous donnons rendez-vous très bientot aux tenants de la pensée unique qui pensent pouvoir bafouer la liberté d’expression et tous les droits élémentaires du citoyen à l’instar de leurs aînés soviétiques.

Le Responsable de section du Renouveau Français

Message du Responsable FNJ

J’ajouterai à l’intervention de mon camarade que cet événement à démontré clairement que toutes ces manifestations soit-disant dirigées contre la réforme des retraites ne sont en fin de compte qu’une vaste manipulation de la gauche à des fins électorales et des syndicats afin de retrouver leur pouvoir d’antan, refusant tout autre soutien à leur mouvement qui puisse minimiser leur « mérite » mais qui pourtant servirait la cause des travailleurs.

Travailleur, travailleuse de France : ces escrocs vous desservent en se servant de votre misère, aujourd’hui et en 2012, seul le Front National représente une réponse vraie et efficace au ravage du mondialisme, de l’ultra-libéralisme et du sarközysme !

François-Xavier Gicquel, secrétaire départemental FNJ »

8 commentaires concernant l'article “Face à face avec la racaille…”

  1. ce qui prouve que quelques militants Natio (toutes chapelles confondus) mobilisables et mobiles au niveau de la région peuvent un  » fort » impact
    médiatique
    Qui l’organise ???
    Bien joué camarades

  2. Bravo ! Dommage que je ne l’ai pas su je serai venu vous soutenir bien que je ne sois plus « jeune », je suis à La Roche sur Yon !

  3. la racaille , quel que soit son statut social n’a pas sa place dans notre pays ; il faut les bouter hors de france ;

  4. Oui nous n’avons pas pu faire de vidéo sur place étant donné que nous n’étions pas très nombreux.
    Elisa si tu veux nous soutenir, n’hésites pas à nous contacter et si tu veux à nous rejoindre !
    Si tu es interessé, contacte moi par facebook à « Tristan Maximator » (oui Maximator est un pseudo !).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.