Des scientifiques s’interrogent sur le métissage entre hommes et chimpanzés

Plusieurs scientifiques du MIT américain se penchent actuellement sur cette hypothèse.

Partant du principe darwinien que l’Homme descend du singe, il y eut lignée commune, puis séparation il y a 5 à 8 millions d’années. L’hypothèse posée est celle d’une séparation qui ne serait pas faite seulement sur quelques centaines ou milliers d’années, mais bien sur quatre millions d’années durant lesquels des échanges de gênes et des cas de métissage en nombre se seraient produits entre ces proto-chimpanzés et proto-hominidés.

Ces travaux se fonderaient sur la proximité de nos chromosomes X actuels et de ceux des chimpanzés.

Deux points sont cependant à noter:
– nous ne disposons d’aucun fossile de proto-chimpanzé datant de plusieurs millions d’années; il n’est pas possible d’affirmer que ces espèces se sont cotoyées;
– la théorie de l’évolution Darwin est de plus en plus sérieusement remise en cause, et pas seulement par les créationnistes américains (exemple et émission de radio évoquant le thème).

Source

François Bon

2 commentaires concernant l'article “Des scientifiques s’interrogent sur le métissage entre hommes et chimpanzés”

  1. Sujet glissant ! 😀
    Par hasard, est-ce que les tenants de la théorie de l’évolution ne nous expliquent pas que les races se sont constituées par des vagues d’émigrations successives du continent africain, l’une d’entre elles ne le quittant jamais ? Dans ce cas, peut-on considérer que ces hybridations ne concernent qu’elle ? Ça donnerait envie d’y croire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.