Bruno Gollnisch et Marine Le Pen sur l’identité nationale

Dans cet article sont exposés les points de vue des deux candidats à la succession de JMLP sur la question de l’identité nationale.

Dans le Figaro du 12/12/2006, Marine le Pen déclarait : « La candidature de rassemblement du peuple français débarrassée des spécificités religieuses, ethniques ou même politiques, c’est la candidature de Jean-Marie Le Pen ».

A cette conception républicaine et universaliste, Gollnisch oppose une conception plus traditionnelle, conforme aux fondamentaux de la droite nationale.

3 commentaires concernant l'article “Bruno Gollnisch et Marine Le Pen sur l’identité nationale”

  1. C’est chaud…
    Rien que pour ça Gollnisch doit gagner et Marine doit être reléguée à un poste subalterne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.