6 commentaires concernant l'article “Attali : « Un pays c’est un hôtel »”

  1. Blabla mêlant l’irréalité et la falsification historique.

    Si l’Histoire de France était aussi celle des immigrés, on aurait un pays 100 pour cent Chrétien, sans aucune revendication communautaire musulmane, juive ou autres.
    De plus, ce discours est étonnant de la part d’un homme qui parlait de la « responsabilité particulière des Juifs dans l’Histoire » et de la nécessité de « préserver la pureté u peuple Juif »…

    Alors, AVIS AUX AMATEURS:

    Desormais tout le monde est chez lui partout. Partout où vous vous installez, cela devient VOTRE maison. Personne n,est propriétaire de son foyer, la terre est à tout le monde, peu impore qui l’a construite et qui en profite.

    Alors, en accord avec ce nouveau postulat, TOUS CHEZ ATTALI!

    Belle maison, cuisine et cave bien achalandées, confortable, IL Y EN A POUR TOUT LE MONDE CHEZ ATTALI! Installez-vous donc, sisi, c’est lui qui vous invite.

  2. un pays c est un hotel …normal quand on est issue de la tribu des sans- frontière un peuple d apatride et de cir-con-et-cie .Bref pour eux c est le monde qui est un hotel. Ah les juifs je les adore ils lancent toujours une petite phrase qui les démasque après tout c est pas plus mal on sait au moin à quoi s en tenir envers la tribu!

  3. Bonjour à toutes et tous,

    en fait, le personnage ne fait que prendre acte, non sans délectation, de la situation présente. Il est en effet bien évident que si une nation se voit retirée ses spécificités ethniques et spirituelles, ne reste alors comme point commun que le lieu de résidence. Il en est des nations européennes comme des clubs de football locaux où les joueurs viennent tous d’ailleurs et ne sont présents qu’en transit.

    On notera, bien évidemment, que tel n’est pas le cas pour Israël…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.