A bout de nerf, une mère gifle son enfant et se fait interpeller par la BAC…

Après avoir giflé son fils de deux ans, une mère a été jugée par le tribunal correctionnel de Perpignan. Elle a finalement été relaxée.

Une mère de famille âgée de 32 ans a été jugée par le tribunal correctionnel de Perpignan pour avoir donné une gifle à son enfant âgé de deux ans et demi. Hospitalisé pour une gastro-entérite, l’enfant refusait d’avaler ses médicaments. La mère a expliqué aux enquêteurs, puis à la barre du tribunal, qu’elle était à bout de nerf après 48 heures quasiment sans dormir à tenter de soigner son fils.

Une infirmière donne l’alerte

C’est une infirmière témoin de la scène, grâce à un hublot qui se trouvait sur la porte de la chambre, qui a donné l’alerte rapporte France Bleu Roussillon. Elle évoque un coup “violent”. La tête de l’enfant aurait été “projetée en arrière”. La mère, elle, a été placée en garde à vue par les policiers de la BAC.

Source

1 commentaire concernant l'article “A bout de nerf, une mère gifle son enfant et se fait interpeller par la BAC…”

  1. Donner une gifle à un enfant de cet âge pour une raison aussi futile en plus, c’est vraiment débile. Il y a des gens qui feraient mieux de ne pas devenir parents.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.