Trappes : le ministre féministe Marlène Schiappa quitte sans broncher un café interdit aux femmes

La mère Schiappa a voulu faire une escapade « romantique » (avec une escorte de 80 policiers…) dans la ville envahie de Trappes.
Face au mœurs étrangères, elle tolère tout.
Par contre, face au « patriarcat blanc », elle est féroce.

Vu dans le Canard Enchaîné :


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :

6 commentaires concernant l'article “Trappes : le ministre féministe Marlène Schiappa quitte sans broncher un café interdit aux femmes”

  1. pourtant la Schiappa est parfaitement licrasseuse;

    son racisme contre les Gaulois identitaires et catholiques est total, béni par le Crif.

  2. la prochaine fois elle mettra une burqua intégrale

    il faut se conformer aux mœurs des pays qu’on visite.

  3. une faiaiaiministe promptement remise à sa place et sans broncher et qui ne joue plus les gros bras.A retenir également que la sous ministre était accompagnée de 80 flics ( des fois que …….on ne sait jamais ) lors d’un petit déplacement mais hélas le « canard » ne dit pas combien de centaines d’euros cette folie a pu coûter au contribuable.Encore une fois la raiepublique se montre généreuse avec l’argent qui ne lui appartient pas , celui du Peuple qui lui est seul lorsqu’il prend la métro ou le bus.

  4. On paye une pétasse ( un mot différent serait mensonge) pareille!

    C’est riche d’enseignement!

    Faut-il que nous soyons asservis, sans force, en soin palliatif, pour accepter de cracher au bassinet pour « ça »!

    ça en dit long de notre état de déliquescence avancé!

    Le diagnostic clinique de notre maladie est terrible.

    Nous sommes tous malades, tous, tous atteints d’un cancer de l’âme( quand ça serre (cancer), l’âme est asphyxiée.

    Cancer à force d’accepter que la gangrène s’amplifie et prenne toute la place. Alors les espaces sains se raréfient forcément, question de place.

    Et de regarder tout ça défiler de nos yeux hagards comme les vaches regardent les trains passer, les yeux hagards en moins.

    Y’a juste que nous ne sommes pas des vaches. J’aime les vaches mais nous sommes pourvus normalement d’un néo-cortex qui a pour fonction de faire des liens !

    On ne saurait reprocher aux vaches d’être ce qu’elles sont, des vaches.

    En revanche, l’homme s’humilie à force de faire la vache… et son sort sera celui auquel il a consenti.

    Il sera donc co-auteur, co-auteur passif mais co-auteur quand même!

  5. Schiappa , la fémini(mali)ste est allée à Trappes pour défendre ses copines voilées ? mdr ! c’est pourtant par là que ces idiotes de féministes devraient commencer leur combat ! elles ne font que s’en prendre au pauvre « mâle blanc de plus de 50 ans » qui, paraît-il, est un violeur en puissance mais qui, ne se sentant pas visé, n’aspire aucunement à se défendre; elles font le blocus devant une salle de concert où se produit Bertrand Cantat et accusent les personnes allant voir le « monstre chantant » d’être tout aussi dangereuses que lui. . . un peu facile là et des combats plus sérieux seraient les bienvenus : les « femmes voilées », là c’est trop dangereux, s’en prendre à la religion, à l’islam, pour défendre leur « cause », ce n’est pas du niveau de ces féministes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.