Pourquoi et comment la France est asservie par les banques

Aujourd’hui en 2010 la dette de la France s’élève à 1500 milliards d’euros, ce qui nous coûte la somme colossale de 135 millions d’euros par jour !

Il est désormais clair (hormis pour une certaine extrême-droite européiste victime de sa bêtise) que pour apurer la dette de l’Etat et libérer la France du pouvoir des banquiers, il faut d’abord sortir de l’Union européenne.
Explications et informations ahurissantes ci-dessous.

Lu sur le blog Konigsberg :

« Historique de la dette :

3 janvier 1973, réforme de la Banque de France par Pompidou ancien directeur de la banque Rothschild.

Dans la loi portant sur la réforme des statuts de la banque de France, nous trouvons en particulier cet article 25 très court, qui bloque toute possibilité d’avance au trésor :

« Le Trésor public ne peut être présentateur de ses propres effets à l’escompte de la banque de France. »

Ce qui signifie que l’article 25 de la loi 73-7 du 3 janvier 1973 interdit à la Banque de France de faire crédit à l’État, condamnant la France à se tourner vers des banques privées et à payer des intérêts ; alors qu’avant cette loi, quand l’État empruntait de l’argent, il le faisait auprès de la banque de France qui, lui appartenant, lui prêtait sans intérêt.

Autrement dit : auparavant, l’État français avait le droit de battre monnaie, et avec cette nouvelle loi, il perd ce droit qui est du même coup légué aux banques privées, qui en profitent pour s’enrichir aux dépends de l’État en lui prêtant avec intérêt l’argent dont il a besoin.

Cette décision correspond à une privatisation de l’argent et ramène la nation au même rang que n’importe lequel de ses citoyens.

L’accroissement sans fond de la dette publique trouve son origine précisément là. Voici en effet un graphique représentant l’évolution de la dette, avec et sans intérêt. La courbe rouge représente bien sûr la dette constatée, calculée avec les intérêts.

La dette à fin 1979 était de 239 milliards d’euros (chiffre corrigé de l’inflation), déjà injustifiables ; la dette à fin 2008 s’établit à 1327 milliards d’euros ! Ainsi, entre 1980 et 2008, la dette a augmenté de 1088 milliards d’euros et nous avons payé 1306 milliards d’euros d’intérêts.

1327 – 1306 = 21 Milliards d’Euros ! : Si nous avions pu créer notre monnaie — faire exactement ce qu’ont le droit de faire les banques privées —, la dette publique serait quasiment inexistante aujourd’hui.

Georges Pompidou a été le directeur général de la banque Rothschild ; il en était le valet, il n’est par conséquent pas étonnant qu’il ait fait cette loi du 3 janvier 1973 qui interdit à l’État français de battre monnaie et qui a endetté la France d’une façon structurelle et incommensurable auprès de banques privées comme la banque Rothschild.

C’est pourquoi, cette loi, on propose de l’appeler désormais la loi Rothschild.

A qui profite le crime ?

Cette loi scélérate, uniquement destiné à engraisser les porcs banquiers, a ensuite été reprise dans les traités ultralibéraux de Maastricht et de Lisbonne qui fondent l’Union Européenne.

Pour sortir de cette situation cauchemardesque et du parasitisme des banques privées, il faut donc absolument sortir de l’Union Européenne ne pas payer les banquiers usuriers escrocs, les dirigeants de l’euroland et leurs collabos, de les emprisonner et les juger.

Rappel : L’idée centrale, pour Bruxelles, est d’utiliser cette « crise des Etats » afin contraindre au fédéralisme économique la majorité des pays membres qui s’y refusaient jusqu’ici. Cela par la mise en place d’un « gouvernement économique » qui aura pour but d’unifier les budgets des Etats membres de l’UE, afin de pouvoir disposer de leurs ressources, où plus exactement de mettre fin à leur souveraineté économique. »

7 commentaires concernant l'article “Pourquoi et comment la France est asservie par les banques”

  1. intérréssant mais démoralisant ; savoir qu’une poignée de pourris sont responsable de l’état de la france est proprement sacndaleux ;

  2. cen’est pas deSAVOIR qui est scandaleux,chris,mais il faut faire savoir partout la vérité, car seule une profonde révolte populaire poura faire changer les choses au moins en europe.

  3. superbe article! je le savais deja que ce traitre de Pompidou ex banquier de Rothschild a vendu en quelque sorte la France aux banquiers avec sa loi 1973! C’est de l’esclavage moderne déguisé, l’impot sur revenu rapporte environ 50 milliards euros, ca ne sert qu’a payer l’intéret de la dette environ 50 milliards euros ! c’est une pure arnaque mondiale organisé au plus haut niveau! TOUT le monde semble oublier que l’usure etait interdit dans les 3 religions! La sueur du peuple ne sert qu’a payer les banquiers a l’infini.

    Ceci est vraiment triste parce que le peuple est vraiment mouton et ignorant par defaut .Car cette loi de Pompidou est l’origine de l’arnaque !

  4. Personne à l’époque, à la sortie de 1968, n’a manifesté contre un abus de pouvoir.

    Nous venions tout juste d’avoir des têtes penseuses qui sortaient de l’ENA n’appartenant pas à l’aristocratie Française et pouvait parler.

    Je comprends qu’il avaient la vie dure et pour garder leur place il se sont tus.

    Certain autres sont rentrés dans le chaud-bise ou autres endroit juteux pour ne pas ramper comme fonctionnaire.

    Chacun vit avec une épée de Damoclès au dessus de la tête.

    C’est une affaire de plus en France, qui en à profité, Pompidou avait-il tous les pouvoir pour cette affaire, ou le conseille des Députés et le Sénat avaient-ils à ce prononcer.

    Dans ce derniers cas ça fait des têtes pour, et des têtes contre mais qui ont passé la loi sous silence, donc ni oui, ni non.

    Payons, payons, et ça va durer longtemps, « tant qu’il y aura des riches » ???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.