Pour le Général Le Ray, il était « impensable » de mettre en danger les soldats présents pour défendre les otages du Bataclan

« Suite au dépôt de plainte de plusieurs familles de victimes des attentats islamistes du Bataclan, le 13 novembre 2015, les propos du gouverneur militaire de Paris de l’époque sur les raisons de la non intervention de 8 soldats stationnés devant les lieux ont été rapportés par la presse.

Le Général Bruno Le Ray a platement expliqué qu’une telle intervention pour sauver des civils était inacceptable dans la mesure où elle mettait en danger la vie des soldats présents.

Lors des auditions, la question du non-engagement des militaires avait également été posée au gouverneur militaire de Paris, le général Bruno Le Ray. « Sa réponse a été aussi froide et violente qu’inacceptable : « il est impensable de mettre des soldats en danger dans l’espoir hypothétique de sauver d’autres personnes » », affirment les avocats dans un communiqué commun.

La présence des militaires français dans le cadre de l’Opération Sentinelle pose donc question : à quoi sert-elle si, par principe, l’état-major estime qu’il n’a pas à garantir la sécurité des Français ? »

Source : http://borislelay.com


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :

8 commentaires concernant l'article “Pour le Général Le Ray, il était « impensable » de mettre en danger les soldats présents pour défendre les otages du Bataclan”

  1. Comment se type a t il fait pour devenir général?

    Réponse simple:

    Comme beaucoup, il a fait de bonnes écoles et pratiquement jamais de terrain donc ce Monsieur est bon en théorie et nul en pratique.
    Mais surtout il est idéologiquement propre comprenons nous bien ce Monsieur est politiquement correct et validé par une loge car au delà du grade de lieutenant colonel… il ne vaut mieux pas etre trop catholique.

  2. Bientôt, ce sont les militaires qui devront être protégés par les civils.

    On voit déjà cela dans le privé, où ce sont des agents de securité privé desarmés qui vont au casse-pipe pendant que les gendarmes restent planqués et arrivent quand tout est fini pour faire les coqs dans leur beaux uniformes impecables et leurs ceintures pleines de gadjets dont ils ne se servent jamais.

  3. Avec evain…….Ce petit général a dû être pistonné comme bien d’autres, le Piston à l’armée comme ailleurs marche très fort. Donc, le résultat est là. Le Piston fait des incapables……….

  4. ce général est parfaitement formaté aux valeurs républicaines et licrasseuses, qu’il sert admirablement ;

    la République toujours maçonnique importe des djihadistes pour anéantir la civilisation française et chrétienne;

    les soldats de Vigipirate sont là pour la figuration , pour Propagande anesthésiante des socialopards;

    pas question que l’ Armée tire des djihadistes qui font le travail pour lequel ils ont été importés.

    ce général va gagner une étoile de plus et avoir une promotion dans l’ ordre de la Légion d’ Honneur licrasseuse .

  5. l ‘idée d’ employer des soldats français pour empêcher les djihadistes de tuer et d’ égorger des Gaulois – comme des moutons un jour de Aïd el Kébir
    est une idée fasciste, islamophobe, xénophobe, intolérante, d’ extrême droite ,

    que les porteurs des valeurs sacrées de la Licra repousse avec horreur.

  6. Ancien militaire (et pas avec plein de barettes je vous rassure) je comprends parfaitement le propos de ce général.
    Les militaires de l’opération sentinelle, il ne faut pas de leurrer, sont là surtout en mission de protection. Souvent, ce sont de jeunes recrues qu’on envoie patrouiller. Ils ne sont pas du tout formés à ce genre d’intervention. Qu’aurait-on dit s’ils étaient intervenus dans le bataclan en ouvrant le feu contre ces terroristes et avaient blessé voir pire des civils ? Les policiers qui sont intervenus l’on fait avec tout un équipement adéquat, des techniques de combat rodées pour ce genre de situation. Il faut reconnaitre que c’était une situation particulière. Si les terroristes avaient fait irruption dans les rues en ouvrant le feu et étaient tombés sur cette patrouille, je pense que là les militaires seraient intervenus.
    Je peux comprendre que l’opinion ait mal prit la froideur des propos de ce général mais au final, je pense que cette décision était la meilleure à prendre, aussi regrettable qu’en fut le résultat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.