Documentaire : Qatar, quand l’émirat finance l’islam d’Europe

Révélant le financement par l’ONG Qatar Charity de projets de mosquées, de centres islamiques et d’écoles en Europe, tous liés aux Frères musulmans, une édifiante enquête au cœur des réseaux d’influence de l’émirat.

À l’origine de cette investigation, une clé USB, livrée en 2016 par un lanceur d’alerte aux journalistes Georges Malbrunot et Christian Chesnot, laquelle contient des milliers de documents confidentiels émanant de l’opaque Qatar Charity, une ONG fondée en 1992 et aujourd’hui présente dans soixante-dix pays. Listes de donateurs (dont des membres de la famille régnante Al-Thani), virements bancaires, mails… : cette fuite sans précédent révèle l’offensive prosélyte de l’émirat en Europe, la puissante organisation finançant quelque cent quarante projets de mosquées, de centres islamiques et d’écoles, tous liés à la nébuleuse des Frères musulmans. Malgré les dénégations de Doha concernant cette implication religieuse, les journalistes ont enquêté pendant deux ans sur le terrain pour mettre au jour l’influence du Qatar sur l’islam du continent. Du centre islamique An-Nour à Mulhouse, le plus grand chantier en Europe dans une région frontalière qui compte 200 000 musulmans, au dispositif d’accueil des migrants en Sicile en pleine crise syrienne en passant par le musée des Civilisations de l’islam (Mucivi) en Suisse ou encore un centre de formation des imams à Château-Chinon, ce film plonge au cœur de ces réseaux, traversés par la même idéologie.
Continuer la lecture de « Documentaire : Qatar, quand l’émirat finance l’islam d’Europe »

C’était un 7 octobre… Lépante et autres anniversaires


1571 : bataille navale de Lépante (au large de la Grèce), pour assurer la suprématie sur l’île de Chypre, entre les chrétiens (principalement espagnols et italiens) rassemblés par le pape Saint Pie V, et les Ottomans de Sélim II.
En réalité, ce sont deux mondes qui s’affrontent.
Les pertes sont énormes : 30 000 morts chez les Barbaresques, pourtant partis favoris car plus puissamment armés et plus nombreux, contre environ 8 000 chez les chrétiens.
Cette bataille de quelques heures met fin à la réputation d’invincibilité des Turcs, même s’ils conservent Chypre.

Il est décidé, quelques jours après, par Saint Pie V, de créer la fête du rosaire sous le nom de Notre-Dame de la Victoire, pour célébrer le triomphe de la chrétienté.
Il attribue en effet celui-ci à la récitation universelle du rosaire qu’il avait demandé aux chrétiens, en vue de cette bataille cruciale.

1793 : les révolutionnaires, menés par le conventionnel Philippe-Jacques Rühl, ex-pasteur luthérien, brisent, à coups de couteau, la Sainte Ampoule de Reims,  utilisée pour le couronnement des rois de France. Rühl se suicida en mai 1795, pour ne pas être guillotiné.

Continuer la lecture de « C’était un 7 octobre… Lépante et autres anniversaires »

Grande mobilisation contre la « PMA sans père », honteuse manipulation des médias

La manifestation organisée hier à Paris contre la « PMA sans père » (qui, légalisée, serait utilisée par des femmes seules égoïstes ou des « couples » de lesbiennes pour obtenir des enfants privés volontairement de père) a été, du point de vue du nombre, un grand succès populaire.
Certes, des erreurs tactiques et stratégiques risquent de l’empêcher d’atteindre son but, comme en 2013 avec la parodie homosexuelle de mariage (voir l’analyse fournie dans le n°9 de l’excellente revue L’Héritage).

Quoiqu’il en soit, près de 600 000 personnes d’après les organisateurs ont défilé, et les photos confirment l’ampleur de la mobilisation.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, foule et plein air

Or, voici que la préfecture annonce quant à elle qu’il y eut 42 000 personnes, et un organisme indépendant parle 74 500 personnes. Quelle différence !
On retombe dans les manipulations de l’époque de la Manif pour tous…

► Concernant la préfecture maçonnique de Paris, on peut rappeler un point.
Le ministère de l’Intérieur avait annoncé attendre 200 000 personnes, et la préfecture avait prévu un itinéraire en conséquence. Or, devant l’encombrement le jour J (les premiers étaient arrivés tandis qu’il y avait encore foule au point de départ), la préfecture a ouvert un itinéraire bis. Il y avait donc bien plus que 200 000 personnes.

► Les gros médias, aux mains de l’Etat ou de milliardaires cosmopolites, et dans tous les cas remplis de journalistes gauchistes, n’y sont pas allés de main morte dans la tromperie.

BFM TV induit les spectateurs en erreur en évoquant l’avant-manif :

Regardons plus précisément du côté de France info, radio publique (et site) financée par nos impôts. Elle diffusait au long de la journée de dimanche ce genre de dépêches :
Continuer la lecture de « Grande mobilisation contre la « PMA sans père », honteuse manipulation des médias »

Chirac : escroc au patriotisme, fossoyeur de la droite et de la nation

En complément du bilan synthétique que nous avons dressé de Jacques Chirac, voici la première partie de l’éditorial de Jérôme Bourbon dans le dernier numéro (n°3393) de l’hebdomadaire Rivarol.

Un très bon numéro largement consacré à Chirac, qui rétablit la vérité (y compris sur Chirac et le refus d’attaquer l’Irak, dont on le crédite).

Quand on voit la bonne image que les Français ont maintenant de cet homme (assez unanimement considéré comme un menteur et un escroc à la fin de sa carrière), y compris les partisans du Rassemblent national (Chirac haïssait le FN et le patriotisme en général), cela rappelle pourquoi on ne peut décemment être démocrate, non ?

Editorial :
« Le panégyrique d’un saint. A écouter l’allocution télévisée d’Emmanuel Macron le jeudi 26 septembre au soir quelques heures après la mort de Jacques Chirac, on aurait dit l’oraison funèbre d’un canonisé. L’ancien chef de l’État était en effet paré de toutes les qualités, de toutes les vertus. Tout ce que Paris compte de tout pourri a multiplié les vibrants hommages à Super Menteur. Leur République judéo-maçonnique est en deuil. Elle a perdu l’un de ses plus beaux fleurons, l’un de ses représentants les plus emblématiques. Registres de condoléances ouverts à l’Elysée, puis aux Invalides, dans les vingt mairies d’arrondissement de la capitale, un peu partout dans le pays, mais aussi dans les ambassades et consulats de France à l’étranger, et jusqu’à l’OTAN dont Chirac fut, il est vrai, un zélé serviteur.
Continuer la lecture de « Chirac : escroc au patriotisme, fossoyeur de la droite et de la nation »

Le couple Macron continue de massacrer le palais de l’Elysée

Avant :
Image

Après :
Image

Ceux qui ont du mal à le croire peuvent vérifier ici.

Au moins, cela correspond mieux aux orgies afro-homosexuelles dont semble friand le Président.

Pour un coût de 500 000 euros, le couple avait déjà transformé la salle des fêtes du palais en une vulgaire salle des fêtes municipale, presque un funérarium…

Ce n’est guère étonnant quand on se rappelle ces déclarations du banquier cosmopolite :

17e dimanche après la Pentecôte – textes de la messe commentés

Nous vous proposons une présentation des textes liturgiques propres à ce dimanche (rite catholique traditionnel, tel que le suivaient nos aïeux), avec leur commentaire.

« L’épître et l’évangile de ce dimanche nous rappellent le grand devoir d’amour de Dieu et du prochain, double expression d’un même amour. Aime
Dieu, aime tes frères : c’est toute la Loi et les Prophètes. L’unité de notre foi, de notre baptême et de nos espérances, comme aussi de l’Esprit-Saint, du Christ, de Dieu notre Père, tel est, selon saint Paul, le fondement même de notre charité fraternelle. »

Dom G. Lefebvre

TEXTES AVEC COMMENTAIRE DE DOM GUÉRANGER
(dans l’Année liturgiquedisponible ici avec ses autres livres)

« Les décisions de Dieu sont toujours équitables, soit que, dans sa justice, il confonde les orgueilleux, soit que, dans sa miséricorde, il exalte les humbles. Nous avons vu cet arbitre souverain à l’œuvre, il y a huit jours, dans la distribution des places réservées pour les saints au banquet de l’union divine.
Continuer la lecture de « 17e dimanche après la Pentecôte – textes de la messe commentés »

Scandale : la Cour de Cassation valide les GPA faites clandestinement à l’étranger !

« C’est une mise en scène bien huilée pour imposer la GPA aux Français !

En plein débat houleux et controversé sur la loi de bioéthique, alors que le gouvernement s’était engagé, dit-il, à ne pas avancer sur la GPA dans le projet de loi bioéthique, les députés La Rem de la majorité ont voté le jeudi 3 octobre un amendement qui assure la filiation automatique d’enfants nés par GPA à l’étranger.

Et [hier], coup de théâtre savamment orchestré, la Cour de Cassation donne un coup de pouce à la reconnaissance de la GPA en France et va dans le sens du progressisme, véritable régression de la civilisation, des députés LREM. Elle a validé l’entière transcription en droit français des actes de naissance de deux jumelles nées par GPA en Californie il y a 19 ans.
Continuer la lecture de « Scandale : la Cour de Cassation valide les GPA faites clandestinement à l’étranger ! »

C’était un 5 octobre…

1795 :  l’insurrection royaliste du 13 vendémiaire an IV, à Paris, est réprimée de façon sanglante (300 morts parmi les insurgés sur les marches de l’église Saint-Roch), par le général Bonaparte (qui se fait connaître à cette occasion) pour le compte de l’Assemblée. Les insurgés comptaient 25 000 hommes pour cette tentative de coup d’État.

1820 : mort du jésuite Augustin Barruel, ancien chanoine de Notre-Dame, à qui l’on doit les Mémoires pour servir à l’histoire du jacobinisme, qui font de lui le père de l’antimaçonnisme français. Dans cet ouvrage (indispensable à toute solide bibliothèque contre-révolutionnaire), il présente la franc-maçonnerie (qu’il connaît bien pour en avoir été jadis membre) comme le principal moteur de la Révolution.

1864 : naissance à Besançon du pionnier (avec son frère Auguste) de l’exploitation du cinématographe, Louis Lumière, futur soutien du maréchal Pétain et de la Légion des volontaires français contre le bolchevisme.  Le cinéma leur doit tout, mais ils ont été récemment privés de commémorations du fait de leur engagement patriotique.

1972 : réunion fondatrice du Front national, qui n’est à ce moment encore qu’une simple coalition électorale lancée à l’initiative du mouvement Ordre nouveau et réunissant divers groupes de taille variable.

Marlène Schiappa révèle sa passion pour la… sorcellerie !

La verrue sur le nez… D’après certains un signe qui ne trompe pas !

Quand nous avons qualifié la délirante et médiatique « Secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations » (ouf!) de « sorcière », nous ne croyions pas si bien dire !

Schiappa est une caricature : ultra-féministe, gauchiste radicalisée, adepte de la théorie du genre, franc-maçonne, débauchée auteur de livres pornographiques.

Comme si ces particularités ne suffisaient pas, elle revendique maintenant sa passion pour… la sorcellerie !
Elle valide ainsi les analyses d’auteurs sérieux mais peu connus sur les liens entre monde politique moderne et occulte.

Continuer la lecture de « Marlène Schiappa révèle sa passion pour la… sorcellerie ! »

4 personnes tuées à la préfecture de police de Paris (chez les « RG ») : le point

Michael Harpon abattu dans la cour de la préfecture

Ce jeudi, dans un saint des saints de la police française, la préfecture de police de Paris (dans les bureaux de la DRPP, anciennement les « Renseignements généraux »), un individu a tué trois policiers et un agent de l’administration (trois hommes et une femme) et blessé très grièvement une cinquième personne avant d’être abattu dans la cour.

Jamais la préfecture n’avait connu une telle tuerie.

Continuer la lecture de « 4 personnes tuées à la préfecture de police de Paris (chez les « RG ») : le point »

Un député évoque ouvertement la « pluriparentalité » à trois, c’est-à-dire les « trouples »

En 2013, certains opposants au “mariage” homosexuel évoquaient le risque de voir la notion de “trouple” (trio amoureux) s’inviter dans le débat. Ils avaient été traités de fous. Nous y sommes. Comme demain pour la GPA.


La « gauche tarée » avance à grands pas.
Il faut dire qu’en plus de dominer dans les mondes universitaire, « culturel » et médiatique (bien que très minoritaire numériquement), elle ne rencontre pas beaucoup de résistance politique : aucune formation politique d’importance n’ose remettre en cause les fondements idéologiques de la « modernité » et toutes ont peur d’être traitées de ringard ou pire, par la gauche.

Quelles seront les prochaines étapes ?
Confisquer les enfants des familles trop traditionnelles pour les placer chez des trios de pervers ?
Que les homosexuels aient le droit de faire tout ce qu’ils veulent dans la rue ?
Nous n’exagérons pas.
Personne n’aurait cru, il y a 30 ans, ce qu’on voit aujourd’hui.

GPA : le Parlement vote la reconnaissance de la filiation en catimini !

Incroyable ! Personne pour s’opposer à une forme de légalisation de la GPA. Il n’y aura désormais plus aucun problème administratif pour louer un utérus à l’étranger, rapatrier l’enfant et le faire reconnaître en France.

Un Soudanais accusé du meurtre d’Audrey Coignard, interne en médecine et militante du Grand remplacement

Il ne passe pas un jour sans que le poids de l’immigration massive ne s’alourdisse un peu plus pour les Français de souche. Si les entrefilets discrets des médias mainstream suffisent encore à masquer l’ampleur de la catastrophe, l’illusion du vivre ensemble ne saurait durer éternellement.

Trouvé sur 20 Minutes : « Mi-septembre, une jeune femme a été retrouvée morte poignardée, dans son logement de Seine-Saint-Denis dont la porte était entrouverte. Ce jeudi, un homme de 32 ans a été mis en examen pour homicide volontaire par personne étant partenaire de la victime et placé en détention, a-t-on appris auprès du parquet de Bobigny. Continuer la lecture de « Un Soudanais accusé du meurtre d’Audrey Coignard, interne en médecine et militante du Grand remplacement »

Convention de la droite : Zemmour débarqué de RTL

Si la « Convention de la droite » organisée par des proches de Marion Maréchal n’a débouché sur aucun événement majeur (cette dernière ayant annoncé dans la foulée ne pas être candidate à la présidentielle 2022), elle aura permis de clarifier les positions, entre les personnalités politiques qui saisissent l’enjeu du XXIe siècle pour les peuples blancs, et celles comme Marine Le Pen, qui ne comprennent pas leur responsabilité devant l’histoire.  

Trouvé sur Valeurs Actuelles : « Serait-ce le premier d’une sinistre série à céder aux sirènes progressistes ?  La station RTL a acté la fin de sa collaboration avec Eric Zemmour, d’après une info du site Puremedias. Le polémiste intervenait ponctuellement le vendredi 8h20 sur l’antenne de la station dans le cadre d’un débat. En cause, des propos tenus à la Convention de la droite – samedi 28 septembre – jugés incompatibles « avec le ‘Vivre ensemble’ qui caractérise RTL », remarque Puremedias dans un communiqué interne de la SDJ. »

Quand Elisabeth Guigou présentait le PACS en disant que ce n’était pas une étape, qu’elle était contre le « mariage » homosexuel et l’adoption

En 1998, Élisabeth Guigou alors ministre socialiste de la Justice présentait au Parlement  sa loi sur le PACS en jurant : « il n’est pas question, ni aujourd’hui ni demain, que deux personnes physiques du même sexe, quel que soit leur sexe, puissent se marier ». Elle explique qu’il faut un père et une mère pour les enfants (et donc adoption que pour les « couples hétérosexuels ») et se moque de ceux qui « fantasment » que cette loi ne serait qu’un marche-pied vers la suite qu’on a connu.

En 2013 elle soutenait le « Mariage pour tous » et avoua avoir menti, en déclarant :

«  À l’époque, l’important était de faire passer le pacs […] il n’était pas possible de mettre sur la table la question du mariage homosexuel, même au sein du gouvernement, il a fallu que j’insiste » et « La fin justifiait les moyens ».