Archive Page 2

Tariq Ramadan : « La mutilation génitale pour les femmes fait partie de notre tradition islamique »


Tariq Ramadan argumente que les oppositions à la mutilation génitale pour les femmes viennent de personnes en dehors de la communauté musulmane.

« Quiconque a étudié au moins 6 mois la tradition islamique sait que la mutilation génitale fait partie de notre tradition » déclare-t-il.

« Ma position en tant que chercheur musulman, ma position : il est faux de promouvoir cela parce que je pense que d’abord, ce n’est pas dans le Coran. (…) Cela dit, je ne peux pas nier le fait que certains érudits musulmans au plus haut niveau de leur position institutionnelle soutiennent le fait que cela est possible que vous pouvez aller jusqu’à l’excision ou la mutilation., nous avons cela dans notre tradition et cela fait partie de la discussion interne que nous devons avoir. Donc, c’est plaire aux gens qui attaquent l’islam que de dire : «Oh non, non , Non, ce n’est pas islamique. C’est illégal, ce n’est même pas fidèle à notre tradition ». Nous devons avoir une discussion interne … Donc, encore une fois, nous devons être sérieux. Personne ne peut dire que ça ne fait pas partie de notre tradition. C’est controversé, c’est discuté … vous devez prendre position, mais vous ne pouvez pas nier le fait que cela fait partie de notre tradition.  »

Source : l’Observatoire de l’islamisation

Goulard démissionne des Armées… Par sécurité ?

Cette militante européiste et ministre des Armées « qui ne se sent pas française », pourrait avoir des liens trop « étroits » avec les américains. C’est en tout cas ce que laisse entendre le Canard Enchaîné dans son édition d’aujourd’hui.

Pour justifier la démission de Goulard et les inquiétudes qu’avait exprimées l’Elysée (« Le Canard » 16/6/16), un proche de la ministre avance une explication tout autre.

Selon lui, « lorsqu’elle était députée européenne, Goulard avait multipliée les ménages, notamment avec un think tank que certaines barbouzes françaises soupçonnent d’avoir été infiltré par les services américains »

Lire la suite

La multinationale Starbucks annonce embaucher 2.500 réfugiés en Europe

Starbucks est l’emblème de la multinationale mondialiste militante « made in USA ». Après la promotion du « mariage homosexuel », la suppression des références à la fête de Noël dans ses boutiques, la firme américaine explique vouloir offrir un point de chute aux clandestins. Soyons acteur de notre consommation , en évitant de donner notre argent à ce genre de fanatiques.

Mardi soir, l’enseigne fondée à Seattle a annoncé qu’elle allait embaucher 2.500 réfugiés en Europe pour travailler derrière ses comptoirs en France, Suisse, Allemagne, Autriche, Portugal, Pays-Bas, Espagne et Grande-Bretagne.

A terme, 10.000 réfugiés travailleront pour Starbucks

Lire la suite

C’était un 21 juin 1973

à Paris : meeting du mouvement « Ordre nouveau » (né en 1970) contre l’immigration sauvage.

Les trotskystes de la Ligue communiste, constituées en commandos armés, se heurtent aux forces de police et mettent à sac le siège du mouvement nationaliste, rue des Lombards.

Les jours suivants, le régime profitera de ces incidents pour dissoudre Ordre nouveau (qui ne s’était pourtant pas heurté à la police) ainsi que la Ligue communiste (qui était déjà la reconstitution d’un groupe dissous et qui se reconstituera ensuite).

Quelques images des affrontements :

L’EU veut s’attaquer à la cuisson des frites…

Tous les puristes des Hauts-de-France et de Belgique sont affirmatifs : l’authentique recette des frites nécessite deux bains d’huile. « L’un à température moyenne, l’autre à température plus élevée », afin d’obtenir des frites bien croustillantes. Mais ce mode de cuisson serait dans le collimateur de la Commission européenne, rapporte le quotidien belge Het Nieuwsblad (en flamand), dimanche 18 juin.

En effet, un projet de l’Union européenne compter lutter contre la présence dans nos aliments de l’acrylamide, une substance cancérogène qui apparaît « spontanément lors de la cuisson d’aliments à plus de 120 °C », précise le magazine Sciences et avenir. Or la double cuisson des frites entraînerait une forte concentration d’acrylamide, selon Het Nieuwsblad.

La double cuisson érigée au rang de patrimoine

Lire la suite

Fonte des glaces : Royal déjà recasée par Macron

C’est une nomination qui ne s’invente pas. Selon les informations du Canard enchaîné à paraître mercredi 21 juin, Emmanuel Macron a pensé à Ségolène Royal après avoir refusé qu’elle fasse partie du gouvernement Philippe. L’ancienne ministre de l’Environnement devrait échouer… ambassadrice de France chargée de la négociation internationale pour les pôles arctique et antarctique.

Source

Viande halal : ce que l’on cache au consommateur

 

Une enquête d’Armel Joubert des Ouches pour Reinformation.tv : Le Ramadan a commencé le 26 mai dernier. Il s’achèvera le 24 juin prochain. Une période « bénie » pour des millions de musulmans. S’il est une période de jeûne, c’est aussi une période de surconsommation de produits alimentaires, surconsommation confirmée par les statistiques de l’Institut National de la Consommation (INC). Par ailleurs, selon l’agence de communication Solis, les dépenses des ménages augmenteraient de 40 %. L’occasion d’en savoir un peu plus sur l’un des produits alimentaire « phare » de cette période du Ramadan : la viande halal.

« 15 à 20 millions de musulmans » affirme Azouz Begag

Lire la suite

Jean-Marie Le Pen : « Pour monter au cocotier, il faut avoir le caleçon propre »

MAJ : JMLP n’a pas pu accéder au bureau politique du parti. Les grilles du « carré » étaient fermées avec des chaînes.

« J’ai passé l’âge de sauter la barrière », a expliqué Jean-Marie Le Pen au Figaro, mardi matin, alors qu’il a prévu de se rendre au siège du Front national où doit se tenir un bureau politique dès 10 heures. La direction du parti a fait savoir cette semaine, que les grilles seraient fermées et que le président d’honneur ne pourrait pas entrer.

Mais Jean-Marie Le Pen n’entend pas se soumettre à cette interdiction d’accès et il a bien l’intention de donner de la voix. Pourquoi? «J’y vais pour la raison que je suis membre de droit de cet organisme et que je je tiens à y occuper la place que les statuts me confèrent», souligne-t-il, en précisant qu’il compte prendre acte sur place du fait que Marine Le Pen «ne respecte pas les statuts, ni les décisions de justice». «A vrai dire, elle ne respecte pas grand chose, pas même son père» a-t-il ajouté.

Lire la suite

C’était un 20 juin…

cliquer pour agrandir

840 : – dans une île voisine d’Ingelheim, mort de l’empereur Louis Ier le Pieux (dit parfois « le débonnaire »). Comme Charlemagne, son père, il avait partagé son trésor, ses livres et ses vêtements entre ses fils, les églises et les pauvres. Toute sa vie en guerre contre ses héritiers, il aura pourtant été un roi bienfaisant. Ce grand astronome découvrit une comète en 837.

– Les Vikings remontent pour la première fois la Seine jusqu’à Rouen.

1899 : au cours d’une réunion publique patronnée par la Ligue de la Patrie française, Henri Vaugeois annonce le lancement de l’Action française.

1930 : le nationaliste roumain Corneliu Codreanu constitue, au sein de la Légion de l’Archange Michel, un mouvement politique : la « Garde de Fer »humanité-pacte-soviétique, qui obtient en 1935 17% des voix et 66 députés, devenant la troisième force roumaine.

1940 : après l’autorisation allemande pour la reparution légale de L’Humanité, le numéro 1 devait paraître le 23 vers midi ; mais, sur ordre de Vichy, la police française intervient en vertu du décret-loi de septembre 1939, interdisant la parution du quotidien.

Après la démolition de son château, la commune de Lagny-le-Sec (Oise) va construire à son emplacement cet « espace multifonctions » !

© France 3

Construit au XIXe siècle et détenu par la ville depuis 1995, le château de Lagny-le-Sec (Oise) est vient d’être détruit, « solution considérée comme la moins onéreuse par la commune ».
« Les élus de la ville souhaitent construire un « espace multifonctions » à la place de la bâtisse. Les défenseurs du patrimoine sont révoltés. « Il faudrait que les élus comprennent que si le patrimoine est entretenu, c’est une manne pour leur commune et non une charge », explique Alexandra Sobczak, présidente de l’association Urgences Patrimoine.
L’association a tenté d’obtenir le classement du château de Lagny-le-Sec aux Monuments historiques, une requête à laquelle le ministère de la Culture n’a pas répondu. » (source)

Après tout, c’est assez logique et cohérent avec notre époque…

En Marche vers le tribunal

Travail dissimulé, prise illégale d’intérêts… Malgré les promesses de probité du président de la République et l’exigence d’un casier judiciaire vierge pour se présenter aux législatives sous son étiquette, plusieurs députés de La République en marche, élus dimanche 18 juin, sont sous la menace d’une procédure judiciaire ou ont été condamnés par le passé. Franceinfo dresse la liste des députés qui ont (déjà) des casseroles.

Richard Ferrand, dans le Finistère

Son résultat. 6e circonscription du Finistère

Lire la suite

Législatives : ils ont été éliminés, mais ils ont gagné une retraite en or

Cambadélis, Hamon, Duflot… Tous ces professionnels de la politique qui n’ont toujours vécu que grâce à l’argent public, se retrouvent, à devoir chercher un boulot, ou bien à partir à la retraite.

Finis pour eux les indemnités mensuelles de 7 209,74 euros, les voyages en 1ère classe, les frais de mandat tout flous de 5 840 euros, les chauffeurs et autres taxis gratuits (plafond de 2 750 euros), la carte Navigo gratuite, les 92 trajets en avions offerts, la bourse annuelle informatique de 15 500 euros, le forfait téléphonique de 4 200 euros (7 670 euros Outre-mer), les 12 000 euros alloués à leur courrier, les frais d’hôtel tout doux… Et que dire de la réserve parlementaire et ses 130 000 euros annuels !

Heureusement, une consolante retraite les attend à la sortie ! Cette retraite est alimentée par une cotisation prélevée sur l’indemnité parlementaire et par une subvention inscrite au budget de l’Assemblée.

Lire la suite

Lot-et-Garonne : un islamiste poignarde un agriculteur en criant « Allahu Akbar »

Deux hommes ont été interpellés, dimanche soir à Laroque-Timbaut (Lot-et-Garonne), par les gendarmes, qui recherchaient l’un d’eux, suspecté d’avoir poignardé un agriculteur et connu pour être radicalisé.

Vers 21 heures, une altercation éclate entre les conducteurs d’une voiture, celui d’un scooter et un agriculteur. Selon nos informations, les deux hommes reprochent au paysan de provoquer des nuisances avec sa moissonneuse batteuse. Le ton monte, le conducteur de la voiture aurait crié «Allahu Akbar» (« Dieu est [le] plus grand », ndlr) et asséné un coup de couteau à l’agriculteur.

Les deux hommes auraient ensuite pris la fuite, laissant la victime, gravement blessée à un bras. Elle sera prise en charge par les secours et évacuée vers le centre hospitalier d’Agen. Les militaires identifient et arrêtent les deux suspects peu de temps après. La brigade de recherches d’Agen est saisie de l’enquête.

Source

Sécurité rentière : dès cet été, des drones vous surveilleront sur les autoroutes

Dans le Sud-Ouest, les CRS chargés de la surveillance des autoroutes ont commencé à tester l’utilisation de drones pour détecter les comportements de conduite dangereux. Une initiative qui pourrait être généralisée pour les grands départs en vacances cet été.

De loser à député : l’effet magique du « label Macron »

De nombreux candidats du Modem ou de La République en marche, en passe de devenir députés, ont par le passé collectionné les scores modestes et les défaites à d’autres élections. Ils permettent de mesurer l’impact démesuré du «label Macron» sur ces élections.

C’est une longue quête qui touche à sa fin. Depuis longtemps déjà, Sophie Mette rêve de devenir députée. En 2007, elle s’était présentée dans la 8e circonscription de Gironde, obtenant 6,86% au premier tour : troisième et éliminée. En 2012, elle avait tenté sa chance dans la 9e circonscription : 3,79%, cinquième, éliminée. Dimanche dernier, elle s’est à nouveau présentée dans la 9e circo girondine et cette fois, elle est largement arrivée en tête, avec 31,21% des voix. Et l’on voit mal le député sortant Gilles Savary (17,38%) rattraper son retard au second tour…

Lire la suite