Le patron des prisons françaises est un nabab

Jean-Amédée Lathoud, ancien procureur général de la circonscription de Versailles, est devenu en janvier dernier le nouveau directeur de l’administration pénitentiaire.

Le Canard enchaîné de cette semaine révèle qu’il a obtenu de conserver la prise en charge, par le ministère de la Justice, du logement de fonction de Versailles qu’il occupait jusque là au titre de son précédent poste.

Montant annuel du loyer offert par le ministère : 30 000 euros !

Pendant ce temps, les prisons françaises sont surpeuplées, incapables de recevoir ceux qui l’ont mérité et offrent parfois des conditions de vie indignes.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.