Grande mobilisation contre la « PMA sans père », honteuse manipulation des médias

La manifestation organisée hier à Paris contre la « PMA sans père » (qui, légalisée, serait utilisée par des femmes seules égoïstes ou des « couples » de lesbiennes pour obtenir des enfants privés volontairement de père) a été, du point de vue du nombre, un grand succès populaire.
Certes, des erreurs tactiques et stratégiques risquent de l’empêcher d’atteindre son but, comme en 2013 avec la parodie homosexuelle de mariage (voir l’analyse fournie dans le n°9 de l’excellente revue L’Héritage).

Quoiqu’il en soit, près de 600 000 personnes d’après les organisateurs ont défilé, et les photos confirment l’ampleur de la mobilisation.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, foule et plein air

Or, voici que la préfecture annonce quant à elle qu’il y eut 42 000 personnes, et un organisme indépendant parle 74 500 personnes. Quelle différence !
On retombe dans les manipulations de l’époque de la Manif pour tous…

► Concernant la préfecture maçonnique de Paris, on peut rappeler un point.
Le ministère de l’Intérieur avait annoncé attendre 200 000 personnes, et la préfecture avait prévu un itinéraire en conséquence. Or, devant l’encombrement le jour J (les premiers étaient arrivés tandis qu’il y avait encore foule au point de départ), la préfecture a ouvert un itinéraire bis. Il y avait donc bien plus que 200 000 personnes.

► Les gros médias, aux mains de l’Etat ou de milliardaires cosmopolites, et dans tous les cas remplis de journalistes gauchistes, n’y sont pas allés de main morte dans la tromperie.

BFM TV induit les spectateurs en erreur en évoquant l’avant-manif :

Regardons plus précisément du côté de France info, radio publique (et site) financée par nos impôts. Elle diffusait au long de la journée de dimanche ce genre de dépêches :

Elle conclut par un chiffre, qu’on retrouve chez tous les gros médias : 74 500 manifestants !Ce chiffre sort d’un organisme « indépendant », mandaté par un ensemble de médias (dont France Info).

Il s’agit de la société « Occurrence ».

Son président est un certain Assaël Adary. Or, cet étranger a un engagement politique fort et c’est un proche, notamment, du député macroniste et militant pro-PMA Aurore Bergé, comme en témoigne ce tweet de 2017 oublié sur le réseau social :

Au moins, il a tenu parole, à défaut d’être honnête !

Mais honte à ces médias et ces « journalistes »…

• Bonus :
France Info a trouvé le moyen de mettre en valeur, pendant la manifestation, une consœur, lesbienne caricaturale…
Cette militante, qui a tranquillement contourné la loi pour aller obtenir un enfant à l’étranger, est venu faire sa propagande, grâce – encore une fois – à nos impôts.