Grande mobilisation des Gilets jaunes ce samedi, le (hargneux porte-parole du) gouvernement en déroute

Alors que le gouvernement et les gros médias annonçaient comme d’habitude la fin du mouvement et que beaucoup croyaient sincèrement qu’il ne reprendrait après les fêtes, la réalité fut bien différente…

Des centaines de milliers de Français sont de nouveau sortis ce samedi (300 000 d’après le syndicat de police France Police) !
Des cortèges ont réuni des milliers de Français dans de nombreuses petites villes.
A Paris, au moins 10 000 personnes se sont retrouvées au grand dam du Régime.

Alors que le gouvernement pensait avoir terrorisé les Français en colère par une répression jamais vue (milliers de gardes-à-vue, dizaines de blessés graves, plus de deux cents personnes soudainement incarcérées…), ils ne se sont pas calmés.

L’odieux porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux (qui touchait encore récemment 17 000 euros par mois en tant que lobbyiste d’une multinationale pour l’aider à échapper… aux impôts), avait multiplié ces jours derniers les injures et les menaces contre les Gilets jaunes…
Le résultat ?
Samedi, il a dû fuir en courant son ministère après que des Gilets jaunes aient défoncé le portail à l’aide d’un transpalette et aient pénétré dans la cour !
C’est un véritable naufrage pour le régime.


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :