Archives pour la catégorie 'Fabrication française'

Cinéma : « Au prix du sang » et « Silence », les prochaines sorties de Saje distributions

Saje distributions s’est fait une spécialité de la diffusion en France de films chrétiens passés sous silence par les canaux habituels.

On lui doit notamment les versions françaises de Cristeros (sorti en 2012 aux Etats-Unis et deux ans après chez nous), mais aussi Padre Pio, saint Philippe Néri ou encore Le bon pape Jean XXIII (qui fera moins l’unanimité chez nos lecteurs, n’en doutons pas).

Cette jeune société s’apprête à nous faire connaître deux autres films.
au-prix-du-sangLe premier, prévu pour le 25 janvier, est sorti en 2011 en Espagne. L’action démarre au début de la guerre civile espagnole. Itinéraire croisé d’un prêtre débonnaire appelant à la charité et au pardon jusqu’à l’excès et d’un nationaliste infiltré chez les républicains comme espion, le tout sur fond de la jeunesse du fondateur de l’Opus Dei.

Notons que ce film est réalisé par Roland Joffré, déjà connu pour l’excellent Mission
Pour ceux qui veulent en savoir plus, c’est ici.
Lire la suite

C’était un 5 janvier : mort de Charles d’Orléans

Ch. d’Orléans recevant hommage d’un vassal

à Amboise, en 1465.
Capturé lors de la bataille d’Azincourt, en 1415, il demeura prisonnier des Anglais durant 25 ans.

C’est pour charmer l’ennui de sa captivité qu’il devint poète, cultivant la galanterie raffinée sous une pointe de mélancolie.
Libéré en 1440, il entreprit de conquérir le Milanais, qu’il tenait de droit par sa mère, mais ne put se rendre maître que du comté d’Asti. Il s’établit alors à Blois, où il tint une cour lettrée.
Il laisse une centaine de ballades, autant de chansons, et environ 400 rondeaux.
« Été revêt champs, bois et fleurs
De sa livrée de verdure
… Mais vous, Hiver, trop êtes, plein
De neige, vent, pluie et grésil
… Hiver, vous n’êtes qu’un vilain ! »

Ci-dessous sa fameuse Complainte de France

Lire la suite

27 décembre 1585 : mort de Pierre de Ronsard,

premier poète moderne et patriote fervent.

Il meurt dans son prieuré de saint Cosme (près de Tours). Ce parent de Bayard et de la reine Elizabeth d’Angleterre était né au château de la Possonnière dans la paroisse de Couture-sur-Loir en 1524. Devenu sourd très jeune et donc privé de carrière militaire, il se consacra alors à la littérature. Fondateur du groupe de la Pléiade avec Joachim du Bellay, il a renouvelé l’inspiration et la forme de la poésie française (Odes, Amours, Hymnes, etc.)
Les Italiens le mettent au-dessus de leurs plus grands poètes ; dans l’Europe entière, il est lu et admiré. Lorsqu’il traverse Paris, la jeunesse l’acclame et les étudiants touchent sa robe pour devenir poètes. Ses seuls adversaires seront les protestants. En 1562, Ronsard, expert à l’escrime et à l’équitation, devait réunir une bande de garçons pour massacrer des Réformés qui venaient de saccager des œuvres d’art. Et ce bien qu’il fut « initié » (cf livres d’Alain Pascal).

Voici de ses vers qui n’ont rien perdu de leur actualité :

Des Turcs, des Mammeluks, des Perses, des Tartares ;
Bref, par tout l’univers tant craint et redouté,
Faut-il que par les siens luy-mesme soit donté ?
France, de ton malheur tu es cause en partie ;
Je t’en ay par mes vers mille fois advertie :
Tu es marastre aux tiens et mere aux estrangers,
Qui se mocquent de toy quand tu es aux dangers,
Car sans aucun travail les estrangers obtiennent
Les biens qui à tes fils justement appartiennent.
Lire la suite

21 mai 1681 : ouverture du canal du Midi

Le canal du Midi ou canal des Deux-Mers est un canal français, long de 321 km, qui relie la Garonne à la mer Méditerranée.
Il fut considéré par ses contemporains comme le plus grand chantier du XVIIe siècle.
Sous le règne de Louis XIV, Pierre-Paul Riquet supervisa ce projet aux allures d’improbable défi, et fit preuve d’une grande largesse à l’égard des ouvriers et artisans (12 000 au total), posant d’indiscutables avancées sociales.
Lire la suite

La cristallerie royale de Champagne va fermer après trois siècles d’existence

Des sommes colossales, se chiffrant par milliards, pour les  « migrants », les politiciens en trouvent toujours. Mais pour sauvegarder la France, les Français et leur patrimoine, c’est autre chose ! Ils refusent de sauver 30 emplois…

« La « Cristallerie Royale de Champagne-BAYEL » est l’une des plus anciennes manufactures françaises de cristal soufflé bouche. Cette cristallerie de réputation mondiale n’a jamais éteint ses fours depuis le XVIIème siècle.
La Royale de Champagne d’aujourd’hui est l’héritière d’un savoir-faire parmi les plus riches et raffinés où la main de l’homme est souveraine. Soufflage à la bouche, taille à la main, gravure au sable, satinage, dorure, dépôt de platine, émaillage… sont autant d’hommages aux métiers du feu qui ont fait la réputation de Bayel.

Les 30 salariés de la Cristallerie Royale de Champagne sont déçus et choqués. Ils ont appris lundi dernier que leur entreprise implantée à Bayel (Aube) devait bientôt fermer ses portes. L’officialisation de cette décision pourrait intervenir le 31 mars prochain pour une cessation d’activité avant le début de l’été.

Lire la suite

Comment la Commission européenne étouffe Ariane et Airbus dans le but de favoriser leurs concurrents américains

L’Union européenne nous est officiellement présentée comme la nécessité pour des Etats européens de se regrouper pour être forts dans un monde globalisé afin de faire face à d’autres entités, tels les Etats-Unis, la Chine, etc.
« Sans l’Europe, chaque Etat qui la constitue ne serait rien et vulnérable, alors que grâce à l’Europe, nous sommes regroupés et pouvons résister aux autres ». Combien de fois cette antienne a-t-elle été répétée ? Pourtant, la façon dont la Commission européenne vient de réagir au sujet du rapprochement Airbus-Ariane nous prouve que rien n’est plus faux et que les commissaires et technocrates bruxellois poursuivent d’autres desseins que de protéger notre continent, ses industries, ses populations.

En effet, Airbus et Ariane voulaient « se marier » ce qui aurait créé le n°1 mondial dans les domaines de l’aéronautique et l’aérospatial. Ce groupe aurait été très concurrentiel, puisque de cette union, des économies auraient pu être faites, au grand dam de leurs concurrents, tels Boeing ou le producteur de fusées américain SpaceX. Mais ce mariage n’aura pas lieu. La raison ? C’est la commission européenne elle-même qui s’y oppose !
Dans une excellente tribune de Damien Lempereur et Brice Wartel parue dans le Figaro, les raisons évoquées par les technocrates bruxellois nous sont données : cela créerait une « position dominante » qui serait contraire à une concurrence libre et non faussée !
Bref, Bruxelles dit non à la fusion des deux groupes européens dans le but de protéger leurs concurrents américains, chinois, russes ou autres ! Cela est d’autant plus un scandale que ces concurrents sont pour la plupart subventionnés par leurs Etats.
Lire la suite

L’anneau de Jeanne d’Arc de retour en France

Anneau de Sainte Jehanne d'ArcVolé à Jeanne d’Arc par l’évêque Cauchon lors de son procès, l’anneau de la sainte, propriété des Anglais depuis 1431, vient d’être acheté aux enchères par le Puy du Fou, pour la somme de 376.833 euros.

L’affaire commence le 24 février 2016. Ce jour-là, Me Jacques Trémolet de Villers, qui vient de publier un livre sur le procès de Rouen, alerte son ami Philippe de Villiers que l’anneau de Jeanne d’Arc, aux mains des Anglais depuis son martyre en 1431, sera mis aux enchères le 26 février par la maison Timeline Auctions de Londres. L’avocat connaît l’existence de l’objet, car il est mentionné dans les interrogatoires d’époque. Il s’agit d’un anneau en laiton décoré de trois croix et sur lequel est inscrit «Jhesus Maria». L’évêque Cauchon, qui devait condamner sa prisonnière pour sorcellerie, prétendait qu’elle l’avait utilisé pour accomplir de fausses guérisons. Peu scrupuleux, il le confisqua, puis le donna ou le vendit au cardinal anglais Henry Beaufort. A compter de ce moment, le bijou ne quittera plus l’Angleterre. Son authenticité étant crédible, Philippe de Villiers y voit aussitôt l’occasion de rapatrier une relique chargée de symbole.

Averti par son père, Nicolas de Villiers, président du Puy du Fou, décide de racheter l’anneau. Il reste alors moins de 36 heures pour réunir les fonds. «On se doutait que la vente allait battre des records, raconte Nicolas de Villiers. La Fondation Puy du Fou Espérance, en tant que personne morale, pouvait y participer à hauteur de 80.000€ mais pas au-delà. Nous avons donc fait appel à des donateurs et nous sommes arrivés à la somme de 350.000€.» Le 26 février, mandaté par la Fondation, un avocat se rend aux enchères de Londres. Mis en vente à 19.051€, l’anneau de la sainte affole la salle. Tout le monde surenchérit. Finalement, les Français l’emportent à 376.833€. Le porte-parole de Timeline Auctions se contentera de déclarer: «Il rentre en France». Sans donner l’identité des acquéreurs, que Le Figaro Magazine révéle dans son édition du 4-5 mars.

Le mot de la fin appartient à Nicolas de Villiers, acteur principal de l’opération: « J’irai le chercher le 4 mars et nous organiserons une cérémonie officielle le 20 au Puy du Fou. Ensuite, l’anneau sera exposé au public dans un lieu dédié du parc. Il faut que chacun puisse le voir. N’oublions pas que Jeanne d’Arc est la patronne de la France. »

Source : Le Figaro

Areva veut supprimer 3.636 postes en France

Le plan social se précise chez Areva, l’ex-fleuron français du nucléaire. Ce mardi, la direction a présenté en comité central d’entreprise (CCE) le plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) envisagé pour les divisions Areva NP (ex-Framatome, division réacteurs) et Areva NC (ex-Cogema, division uranium).

Résultat : ce PSE prévoit la disparition de 2.774 postes. « Et cela s’entend hors suppressions de postes chez Areva mines (-84), Areva BS (-550), Eurodif SA (-132) et Areva SET (-96) », précise une source proche du dossier. Soit, au total, 3.636 postes supprimés.

Source

Encore un article raciste sans qu’il y ait la moindre poursuite…

Samir Hammal est un professeur pas très blanc de Science Po qui se plaint de voir des européens sur les affiches publicitaires de la marque de vêtements Jacadi en France… Il pleurniche et il insulte les Français tout le long de son étron politiquement correct.
C’est un petit tyran d’aujourd’hui ! Si les enseignes ne mettent pas en avant les minorités ethniques et les dégénérés sexuels, elles sont immédiatement taxées de racistes et d’homophobes par ce genre de commissaire politique.

Voici son article : « Jacadi, la marque française de vêtement pour enfant se paye une campagne de rentrée fracassante. Acteur star? Mannequin célèbre? Non rien de tout cela. Juste une ribambelle d’enfants blonds. Des enfants « made in France » avec appellation d’origine contrôlée. Il ne manquait plus que le label sur la photo et la mention certifiée « origine française ».

Vision idéalisée de la France, cette campagne aurait presque pu s’intituler « de nos ancêtres les Gaulois à nos enfants les Gaulois ». Ironie du sort (on se demande si tout le service communication et marketing était en vacances), la campagne de pub s’intitule « une rentrée en couleurs ». Ce n’est visiblement pas le cas chez Jacadi.

C’est dans une vitrine d’une boutique du 16e arrondissement que j’ai pu l’admirer, le fameux arrondissement traditionnellement catho aristo alors que pourtant, paradoxalement il compte de nombreuses populations séfarade, libanaise et d’Afrique du nord et est beaucoup plus coloré qu’on ne le croit. »

Lire la suite de sa fiente ici…

En Auvergne, des archéologues font une découverte majeure sur les Gaulois

silos corent
DR / capture d’écran

Des chercheurs ont mis au jour fin juillet, dans le Puy-de-Dôme, une centaine de silos de stockage de céréales (pouvant conserver durablement des centaines de tonnes de grain), datant des Gaulois. Une découverte unique en France, et qui témoigne du caractère particulièrement avancé de la société gauloise avant sa conquête par les légions romaines.

C’est une découverte de taille sur les Gaulois, et qui vient écorner un peu plus l’image surannée du guerrier brutal et rustre.

Lire la suite

Cannes applique le 100% français dans ses cantines scolaires sans augmentation de prix

Article intéressant trouvé sur francetvinfo.fr : lors de la campagne municipale de 2014, qui coïncidait avec la renégociation du contrat pour la restauration scolaire, David Lisnard s’était engagé à réformer le mode de fonctionnement des cantines. « Nous avons lancé un appel d’offres comprenant des critères précis, explique Dominique Aude Lasset, directrice générale adjointe en charge de l’éducation et de la famille à la mairie de Cannes, interrogée par francetv info. Le cahier des charges précisait que nous voulions une garantie de qualité et d’approvisionnement court. » Des conditions que les mairies ont le droit d’imposer à leurs prestataires.

Plus de 50% des légumes produits en région Paca

Si la législation européenne interdit d’imposer une origine géographique dans les appels d’offres des marchés publics, les communes peuvent légalement demander aux entreprises de restauration de favoriser les circuits courts, c’est-à-dire n’ayant requis qu’un seul intermédiaire. La société peut ensuite proposer dans le contrat de ne fournir que des produits venant de la région.

Compass, l’entreprise aujourd’hui en charge de la restauration scolaire à Cannes, s’est ainsi engagée dans son contrat à fournir des viandes 100% labellisées : les volailles possèdent toutes le label rouge, le bœuf provient uniquement de vaches charolaises… Toute la viande consommée dans les cantines cannoises est garantie d’origine française.

Selon l’engagement pris par la commune, plus de 50% des fruits et des légumes proviennent en outre de filières courtes et sont cultivés dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. « Les salades et les fraises sont même produites dans la vallée voisine de la Siagne, par des agriculteurs cannois », se vante Dominique Aude Lasset.

Le prix des repas n’a pas augmenté

Lire la suite

Des fresques aussi belles qu’à Pompéi découvertes en Arles

Une fresque avec un visage de femme vient d’être découverte à Arles.
La tête étonnamment bien conservée présente des lèvres roses et un regard d’une grande expressivité. Le personnage joue d’un instrument à cordes qui ressemble à une harpe. Ce morceau de fresque sur fond rouge vermillon date du 1er siècle avant Jésus-Christ.

Les fragments de cette musicienne ont été découverts il y a trois semaines lors d’un programme de fouilles archéologiques menées depuis deux ans à Arles, dans les Bouches-du-Rhône. Plus exactement dans le quartier de Trinquetaille. Ce fragment est la première pièce d’un «véritable trésor archéologique» selon les archéologues du Musée départemental Arles Antique.

Lire la suite

Analyse chimique et gustative d’un champagne vieux de 170 ans

Des bouteilles de champagne français vieilles de 170 ans retrouvées dans l’épave d’un navire dans la mer Baltique en 2010 ont été goûtées et analysées par des scientifiques qui les ont trouvées très bien préservées.

Ce champagne, dont les bouteilles sont parmi les plus anciennes connues, est le plus vieux jamais goûté et analysé. La cargaison de 168 bouteilles, qui comprenait du Veuve Clicquot-Ponsardin, du Heidsieck et du Juglar selon les bouchons, a été découverte par 50 mètres de fond et remontée en 2010, précisent les chercheurs français qui ont analysé chimiquement et goûté ce champagne. Les résultats de ces travaux, qui donnent un éclairage sur les méthodes de fabrication et les goûts des amateurs de ce vin prestigieux au milieu du XIXe siècle, sont parus lundi dans les Comptes rendus de l’Académie nationale américaine des sciences (PNAS).

Deux gouttes de dégustation

Lire la suite

Le Mont-Saint-Michel, filmé par un drone

C’est autre chose que l’architecture contemporaine…

Du véritable génie français, stimulé par la Religion.

Egypte : le secret des pyramides percé par un postier français ?

C’est un des mystères antiques que les chercheurs contemporains n’ont toujours pas réussi à percer : comment diable les Égyptiens ont-ils réussi, voilà des milliers d’années, à hisser des blocs de pierre de plusieurs tonnes pour en faire des pyramides?

Le Normand Michel Michel, postier à la retraite, pense avoir compris comment sont édifiées les pyramides. Sa théorie vient d’être saluée par plusieurs égyptologues de renom.

« Cette question me fascine depuis 1972, date à laquelle j’ai vu le film La terre des Pharaons du réalisateur Howard Hawks. Je me suis creusé la tête durant plusieurs années et j’ai compris que tout le monde faisait fausse route. Les chercheurs focalisaient leurs calculs et observations sur la seule pyramide de Khéops [la plus grande des trois pyramides de Gizeh], alors que les principes de celle-ci sont inapplicables aux autres »

Pour les amateurs, un document explicatif est téléchargeable ici : https://www.academia.edu/…

Source : ici et ici



Close
Rejoignez Contre-info sur facebook et restez informé facilement !
Merci de cliquez sur le bouton Facebook ci-dessous (puis cette fenêtre ne s affichera plus)