Saubusse veut sauver son église

À Saubusse, village landais de 1 000 habitants, la secrétaire de mairie entend un gros boum provenant de l’église voisine, un édifice roman du XIIIe siècle. Le pan extérieur de l’abside, côté est, vient de s’effondrer. Le maire prend en urgence un arrêté de fermeture pour sécuriser le seul patrimoine de sa commune. On a frôlé la catastrophe : le lendemain avaient lieu les Journées du patrimoine. Comme un symbole.

Sur les 100 000 édifices religieux recensés en France, près de 500 sont menacés, et plus de 5 000 sont en souffrance. Nombreux sont les villages dans l’incapacité de faire face à des travaux qui représentent plusieurs fois leur budget annuel. «À la Mission du patrimoine, nous avons reçu près de 1 800 dossiers. Les édifices religieux représentent plus de 50 %», estime Stéphane Bern.

Continuer la lecture de « Saubusse veut sauver son église »

Affaire Maurras : démission en bloc de dix membres (sur 12) du comité des commémorations nationales

65 ans après sa mort, Charles Maurras dérange toujours la République et ses idéologues fanatiques, au point de ne même pas accepter de citer son nom…

le Livre des commémorations nationales, est un catalogue de dates marquantes de l’histoire de France dont l’année est l’occasion de se souvenir, vendu 10 euros. Le 150e anniversaire de Maurras faisait partie de la liste.

En janvier, le ministère de la Culture avait annoncé le retrait de la référence à l’écrivain d’extrême-droite du Livre des commémorations nationales 2018.

Dix des douze membres du Haut comité des commémorations nationales ont annoncé mercredi leur démission collective à la ministre de la Culture Françoise Nyssen qui avait retiré le nom de Charles Maurras du Livre des commémorations nationales 2018.

Continuer la lecture de « Affaire Maurras : démission en bloc de dix membres (sur 12) du comité des commémorations nationales »

Malgré tout, la France, première puissance navale européenne

Lu sur Portail de l’Intelligence économique :
« « La France possède aujourd’hui la première marine d’Europe ». Tels sont les propos de l’Amiral Christophe Prazuck, Chef d’État-Major de la Marine nationale. La Marine nationale dispose désormais de 87 navires, contre 65 pour la Royal Navy. Pour la première fois depuis des siècles, elle surpasse en termes de capacités opérationnelles sa vieille rivale anglaise.

Les Français prêts à débourser plus pour manger français

Alors que le 55e Salon de l’Agriculture va ouvrir ses portes à Paris, un sondage BVA et B2B révèle que les français sont prêts à payer plus cher pour manger français. 68% d’entre eux sont prêts à dépenser 15% de plus sur leur produits alimentaires pour manger français. 55% des consommateurs et 71% des distributeurs trouvent que les prix de vente des produits français sont plus élevés que la moyenne. Une étude qui paraît alors que les producteurs sont en crise, notamment les éleveurs et que Emmanuel Macron leur a promis ce jeudi 1 milliards d’euros de facilité de prêt pour les jeunes agriculteurs.

Un gage de qualité pour quatre Français sur dix

Continuer la lecture de « Les Français prêts à débourser plus pour manger français »

Patrimoine : les rochers de Saint Guénolé

C’est donc pour vous faire profiter des paysages, des découvertes, du patrimoine exceptionnel de la France que nous voyons tout au long de l’année, que nous allons désormais vous montrer les à-côtés de nos reportages en commençant par : « Les rochers de Saint Guénolé » (des images d’Armel Joubert des Ouches ).

Source : Reinformation.tv

Carte des langues de France

On a tendance à l’oublier, mais la France compte encore une centaine de variétés de langues régionales. Un trésor culturel unique et insoupçonné plus menacé que jamais.

Même si l’on peut contester certaines  limites géographiques, cette carte est bien faite (surtout par rapport à d’autres, plus farfelues, qu’on peut trouver sur internet) :

cliquer dessus pour l’agrandir.

PS 1 : l’orléanais est une langue d’oïl qui faisait partie d’un groupe de dialectes appelé francien.

PS 2 : le choix des couleurs est parfois discutable; on a ainsi l’impression que le breton est une langue d’oïl.

PS 3 : L’ATLAS SONORE (rappel)

Continuer la lecture de « Carte des langues de France »

Grosse mobilisation pour sauver l’église d’Auvers-sur-Oise

Tout le monde veut sauver l’église d’Auvers-sur-Oise ! L’appel aux dons lancé pour restaurer ce monument en péril a largement dépassé les espérances. A ce jour, 111 355 € ont été généreusement offerts, essentiellement par des particuliers émus de voir la célèbre église, peinte par Van Gogh, aujourd’hui menacée. « C’est vraiment un grand succès », se félicite le maire (DVD), Isabelle Mézières. « Heureusement que la souscription a marché, sinon je ne sais pas comment nous aurions fait. »

Le chantier devrait démarrer au mois de mars, par la partie nord, et s’étaler jusqu’à la fin 2019. Le cri d’alarme de la ville remonte au printemps 2016. La municipalité regarde alors avec désespoir l’eau de pluie couler à l’intérieur du bâtiment. Des travaux d’urgence ont été réalisés en 2015, à la suite d’un violent orage. Mais une opération de grande envergure s’annonce nécessaire : il faut revoir complètement la charpente et la couverture de l’église Notre-Dame-de-l’Assomption, vue chaque année par des dizaines de milliers de touristes. Le chantier est évalué à 600 000 €. Un prix faramineux pour une commune de 7 000 habitants…

Source

C’était un 5 janvier : mort de Charles d’Orléans

Ch. d’Orléans recevant hommage d’un vassal

à Amboise, en 1465.
Capturé lors de la bataille d’Azincourt, en 1415, il demeura prisonnier des Anglais durant 25 ans.

C’est pour charmer l’ennui de sa captivité qu’il devint poète, cultivant la galanterie raffinée sous une pointe de mélancolie.
Libéré en 1440, il entreprit de conquérir le Milanais, qu’il tenait de droit par sa mère, mais ne put se rendre maître que du comté d’Asti. Il s’établit alors à Blois, où il tint une cour lettrée.
Il laisse une centaine de ballades, autant de chansons, et environ 400 rondeaux.
« Été revêt champs, bois et fleurs
De sa livrée de verdure
… Mais vous, Hiver, trop êtes, plein
De neige, vent, pluie et grésil
… Hiver, vous n’êtes qu’un vilain ! »

Ci-dessous sa fameuse Complainte de France

Continuer la lecture de « C’était un 5 janvier : mort de Charles d’Orléans »

27 décembre 1585 : mort de Pierre de Ronsard,

premier poète moderne et patriote fervent.

Il meurt dans son prieuré de saint Cosme (près de Tours). Ce parent de Bayard et de la reine Elizabeth d’Angleterre était né au château de la Possonnière dans la paroisse de Couture-sur-Loir en 1524. Devenu sourd très jeune et donc privé de carrière militaire, il se consacra alors à la littérature. Fondateur du groupe de la Pléiade avec Joachim du Bellay, il a renouvelé l’inspiration et la forme de la poésie française (Odes, Amours, Hymnes, etc.)
Les Italiens le mettent au-dessus de leurs plus grands poètes ; dans l’Europe entière, il est lu et admiré. Lorsqu’il traverse Paris, la jeunesse l’acclame et les étudiants touchent sa robe pour devenir poètes. Ses seuls adversaires seront les protestants.
Continuer la lecture de « 27 décembre 1585 : mort de Pierre de Ronsard, »

RIP : David Poisson, cadre de l’équipe de France de ski alpin est mort à l’entraînement

Voilà plusieurs heures que le ski français pleure le décès de David Poisson, et les premières précisions sur les circonstances de son tragique décès arrivent enfin du Canada, où le descendeur tricolore s’entraînait en vue de la première épreuve de la discipline reine à Lake Louise, le 25 novembre.

Ce sont les secours médicaux, cités par l’agence américaine AP qui témoignent, par la voix de leur porte-parole, Adam Loria :
« Quand nous sommes arrivés sur place, nous avons pris en charge cette personne et constaté qu’elle était morte sur place. Il n’y a pas eu de transfert à l’hôpital. Nous avions initialement affrété un hélicoptère mais une fois fixés sur la situation, nous ne l’avons pas fait descendre. »

Surnommé « Kailloux », David Poisson faisait partie des cadres de l’équipe de France de ski alpin. Il avait notamment décroché une médaille de bronze aux Mondiaux de Schlaming, en 2013. Il avait 35 ans.

21 mai 1681 : ouverture du canal du Midi

Le canal du Midi ou canal des Deux-Mers est un canal français, long de 321 km, qui relie la Garonne à la mer Méditerranée.
Il fut considéré par ses contemporains comme le plus grand chantier du XVIIe siècle.
Sous le règne de Louis XIV, Pierre-Paul Riquet supervisa ce projet aux allures d’improbable défi, et fit preuve d’une grande largesse à l’égard des ouvriers et artisans (12 000 au total), posant d’indiscutables avancées sociales.
Continuer la lecture de « 21 mai 1681 : ouverture du canal du Midi »

Le Puy du Fou reçoit la récompense de la meilleure création mondiale

Le Puy du Fou a reçu pour la deuxième fois un Thea Award à Los Angeles pour la récompense de la “meilleure création mondiale” avec son attraction historique sur la vie de Charette “Le Dernier Panache”.

Elle est considérée comme la récompense suprême par les professionnels dans le monde du spectacle. L’an dernier, c’est le spectacle “Les amoureux de Verdun” qui avait permis au parc à thème vendéen de recevoir cette distinction.

NDCI : un parc d’attractions qui porte avec talent les valeurs traditionnelles de la France. Le spectacle concerné par la récompense (Le Dernier Panache) mérite, à lui seul, le déplacement.

Source

Laguiole : les véritables producteurs aveyronnais gagnent leur combat judiciaire

Un entrepreneur du Val-de-Marne avait déposé la marque «Laguiole », empêchant les entreprises de l’Aveyron de donner à leurs couteaux le nom de leur village. La justice européenne vient de donner raison aux «véritables» producteurs aveyronnais.

La société qui fabrique les «véritables» couteaux de Laguiole a gagné mercredi devant la justice européenne contre des produits d’autres origines, souvent étrangères, qui «usurpaient» le nom de ce village de l’Aveyron, emportant ainsi un combat emblématique de la défense du Made in France. Dans une décision définitive, la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) a annulé mercredi la marque «Laguiole», qui avait été déposée par un entrepreneur du Val-de-Marne pour les produits déjà fabriqués par la Forge de Laguiole, société historique du village de l’Aveyron.

Un premier jugement français, en 1999, avait donné à La Forge le droit d’appeler «Laguiole» ses couteaux, estimant que le terme n’était pas une marque mais une référence à la forme du couteau. Mais les autres produits de la société ne pouvaient pas se prévaloir de cette origine. L’arrêt européen, qui entérine une première décision rendue en 2014 par l’UE, permet maintenant à La Forge d’apposer le nom «Laguiole» sur ses fourchettes, cuillères ou autres tire-bouchons.

Source

Les syndicats et les grands patrons d’accord pour s’opposer à la protection du travail des Français

Les frères ennemis main dans la main pour refuser vigoureusement de protéger le travail des Français sur les chantiers. Alors que les dirigeants des multinationales n’ont jamais caché vouloir réduire les coûts et prioriser l’embauche étrangère, les syndicats font mine de vouloir protéger les travailleurs face à l’avidité des grands groupes. Mais lorsqu’une mesure de bon sens s’impose, les ennemis d’un jour se réunissent pour lutter ensemble contre le patriotisme économique.

Paris – Le débat sur la « clause Molière », qui vise à imposer le français sur les chantiers dans certaines régions, a pris de l’ampleur mardi à quelques semaines de la présidentielle avec la prise de position du Medef et de plusieurs syndicats qui dénoncent une mesure « nationaliste ».

Plusieurs régions principalement de droite (Ile-de-France, Hauts-de-France, Normandie, Auvergne-Rhône-Alpes…), mais aussi des villes ou départements (Haut-Rhin), ont imposé l’usage de la langue de Molière sur les chantiers dont ils sont maîtres d’oeuvre.

Continuer la lecture de « Les syndicats et les grands patrons d’accord pour s’opposer à la protection du travail des Français »