« Secte des Brigandes : enquête pour assassinat »

« Les Brigandes » est le nom d’un groupe musical médiocre et surtout cache-sexe d’une secte occultiste.
Sa particularité est de s’adonner à l’entrisme au sein de la « droite nationale » et de la mouvance « dissidente », avec un certain succès, il faut le dire – succès facilité par l’absence de cohérence doctrinale et le relativisme moral de ces milieux.
Le journal Rivarol et Contre-info ont été les seuls médias à signaler la nature réelle de ce groupe qui se faisait passer pour catholique traditionnel et contre-révolutionnaire (Brigandes étant une référence à la chouannerie) pour mieux séduire (et ensuite orienter).
Petit-à-petit les donzelles ont dû tomber le masque – en particulier devant les témoignages courageux recueillis par l’hebdomadaire auprès d’anciens membres de cette secte de tendance maçonnique (qui reprend de façon caricaturale absolument tous les délires new age, ésotériques et gnostiques) – et ont fini par donner dans l’anticatholicisme le plus ordurier.

Mais les méfaits de la secte ne s’arrêtent pas là : au-delà des élucubrations, des pitreries et des cérémonies internes ridicules, il y a des menaces, des actions de sorcellerie, des agressions physiques… et même de lourds soupçons d’assassinat.
La police et la justice belges prennent ce dernier point au sérieux, au contraire de nombreux patriotes qui font semblant de ne rien voir et de médias ou organisations de droite qui les convient encore.
La naïveté n’est désormais plus une excuse valable ; il faut vraiment tourner la page et retenir la leçon.

 

Voici la première partie de l’éditorial du nouveau numéro de Rivarol (numéro contenant des citations et documents accablants) :

« LA POLICE et la justice belge viennent officiellement de faire savoir qu’elles enquêtaient depuis septembre 2019 au sujet d’un possible assassinat au sein de la secte de Joël Labruyère, connue aujourd’hui sous le nom des Brigandes, et rebaptisée récemment Communauté de la Rose et de l’Epée.
Dans ce groupe sectaire fondé en 2004, et qui s’appelait initialement la Nation Libre, puis le Royaume elfique, est morte au sud de la Belgique en 2011 dans des conditions très suspectes une adepte, Sophie (Suari dans la secte, car les prénoms des adeptes étaient tous changés pour effacer leur identité antérieure), alors âgée de 39 ans, et mère de deux enfants, dans une petite maison en pierre isolée dans la forêt.
Continuer la lecture de « « Secte des Brigandes : enquête pour assassinat » »

Pour Noël, Auchan promeut le spiritisme et vend des « ouija » démoniaques

Ces dernières années il y a une extraordinaire banalisation, puis promotion de la sorcellerie : par les BD et livres (Harry Potter…), par les films et séries, par les commerces et même par les politiques.

La société moderne, apostate, a prétendu se débarrasser du christianisme, de la chrétienté « obscurantiste », au nom de la « raison » (vaste fumisterie comme le démontre notamment Alain Pascal dans son œuvre). Résultat : elle verse dans la folie, la barbarie et… la sorcellerie.

Les planches de « ouija » présentent un alphabet et sont accompagnées d’un petit outil qu’on tient dessus et qui en se déplaçant désigne des lettres une à une, constituant parfois un message.
Il s’agit d’évoquer, d’interroger des « esprits » et de les inviter à prendre possession de son corps pour qu’ils fassent bouger l’outil…

« si vous l’osez réunissez-vous autour de la planche ouija et consultez les esprits sur les questions qui vous préoccupent » lit-on sur ce coffret où est mentionné en gros « spiritisme ».

Ces « esprits » qu’on s’amuse à interroger ne sont nullement les âmes de défunts, ni des « entités » neutres ou bonnes.
Comme l’a toujours enseigné l’Eglise et comme en ont témoigné pendant des siècles les prêtres exorcistes ainsi que des victimes, ce sont des démons et en faisant du spiritisme, on « ouvre une porte » et ça peut être la catastrophe, pour soi (un témoignage ici, au hasard) ou pour ses proches.
Mettez en garde les gens autour de vous sur ces pratiques, en particulier les jeunes…

Video prise par un jeune chrétien réactif : bravo à lui.

Le lobby bancaire « perd » sa directrice générale qui rejoint Bercy

Voici qui est significatif quant aux rapports de la puissance bancaire et du pouvoir officiel.

DR

« Retour à Bercy pour Marie-Anne Barbat-Layani. La directrice générale de la Fédération bancaire française (FBF), organisme qui défend les intérêts du secteur bancaire, a été nommée secrétaire générale des ministères économiques et financiers, selon le compte-rendu du conseil des ministres publié mercredi. Marie-Anne Barbat-Layani, qui a dirigé la FBF durant cinq ans, débutera dans ses nouvelles fonctions le 1er décembre prochain. […]

Continuer la lecture de « Le lobby bancaire « perd » sa directrice générale qui rejoint Bercy »

Marlène Schiappa révèle sa passion pour la… sorcellerie !

La verrue sur le nez… D’après certains un signe qui ne trompe pas !

Quand nous avons qualifié la délirante et médiatique « Secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations » (ouf!) de « sorcière », nous ne croyions pas si bien dire !

Schiappa est une caricature : ultra-féministe, gauchiste radicalisée, adepte de la théorie du genre, franc-maçonne, débauchée auteur de livres pornographiques.

Comme si ces particularités ne suffisaient pas, elle revendique maintenant sa passion pour… la sorcellerie !
Elle valide ainsi les analyses d’auteurs sérieux mais peu connus sur les liens entre monde politique moderne et occulte.

Continuer la lecture de « Marlène Schiappa révèle sa passion pour la… sorcellerie ! »

23 septembre 1939 : mort de Freud

Ce darwiniste forcené et cocaïnomane invétéré, génial fumiste, aura été le fondateur d’une pseudo-science psychologique : la « psychanalyse », qui a la particularité de rendre névrosés ceux qui ne l’étaient pas avant de l’approcher.
Charlatanerie mêlant le vrai et l’absurde, le fatras monté par Freud et ses compères (presque uniquement ses coreligionnaires) tourne principalement autour du sexe – véritable obsession -, auquel tout est ramené.

En fait, Sigmund Freud a largement plagié le docteur Jean-Martin Charcot (un peu comme Einstein a plagié le Français Poincaré) concernant l’hystérie, l’inconscient, la suggestion par l’hypnotisme, le « ça », le « moi », etc., mais a ajouté ses délires pansexualistes.

La « théorie » fondamentale de la psychanalyse est basée sur le « complexe d’Œdipe » défini en l’occurrence comme le désir inconscient qu’aurait tout enfant de tuer son père pour entretenir des rapports sexuels avec sa mère…
Pour Freud, « l’enfant est un pervers polymorphe »…

Il n’est pas précisé, dans la pourtant très copieuse fiche wikipedia de Freud, que ce dernier a lui-même connu l’inceste dans sa jeunesse.
Continuer la lecture de « 23 septembre 1939 : mort de Freud »

Reportage : « Éoliennes, le vent de la colère »

Trouvé sur Boulevard Voltaire : Les projets d’implantation d’éoliennes se multiplient un peu partout en France. Parmi les derniers projets en cours, les Hautes-Alpes. Les Hautes-Alpes, c’est pourtant le lac de Serre-Ponçon, c’est un département à la nature préservée, c’est le parc naturel des Écrins, les parcs régionaux du Queyras, des Baronnies. Une centaine d’éoliennes sont prévues. Il y a les Pyrénées, le Maine-et-Loire, le Centre-Val de Loire.

Il y a Chartres. Même le site emblématique de la cathédrale de Chartres, premier site classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO, est menacé d’encerclement par des éoliennes. De nombreuses associations appellent à une manifestation, le 21 septembre prochain, pour s’opposer au projet. Continuer la lecture de « Reportage : « Éoliennes, le vent de la colère » »

Que faisait Sylvie Goulard pour être payée 12 000 euros par mois par un think tank américain ?

Mondialiste acharnée et second couteau de Macron, Sylvie Goulard a d’abord été nommée ministre de la Défense avant d’être débarquée pour une affaire d’emploi fictif. Elle reçoit en lot de consolation le poste de second sous-gouverneur de la Banque de France. Fin août dernier, elle est à nouveau récompensée de sa fidélité par une nomination comme commissaire européen. Libération pose une question intéressante, qu’a-t-elle fait pour être payée 12 000 € par mois par un think tank américain pendant deux ans ?

Trouvé sur Libération : « Mais à l’époque déjà, un autre point noir était venu assombrir l’avenir plutôt prometteur de cette élue centriste: son poste de special advisor («conseillère spéciale») au sein de l’Institut Berggruen, entre octobre 2013 et fin 2015. Une fonction rémunérée, selon ses déclarations d’intérêts financiers figurant sur le site du Parlement européen, «plus de 10 000 euros bruts» par mois. Continuer la lecture de « Que faisait Sylvie Goulard pour être payée 12 000 euros par mois par un think tank américain ? »

Des féministes font publiquement un rituel de sorcellerie en faveur de l’avortement (video choquante)

En Argentine, au cours d’une manifestation pour libéraliser les infanticides pré-natals, ces féministes ont au moins le mérite d’afficher clairement le fond de leur croyance :

Qu’elles s’adonnent réellement à la sorcellerie ou qu’elles miment un rituel (en se revendiquant héritières des sorcières pourchassées jadis – qui auraient été des femmes libres mal vues par la chrétienté selon le discours moderne antichrétien et farfelu), ce n’est pas anodin et quand on traite ainsi l’effigie d’un bébé, on mérite évidemment d’être pourchassé.

Les sacrifices aux idoles démoniaques sont anciens (Moloch-Baal..)

PS : dans le dernier numéro de la revue L’Héritage, Alain Pascal évoque un peu dans son article les liens entre ésotérisme, hystérie féministe et Mai 68.

Le très sectaire député Guillaume Chiche chargé de coordonner la réflexion parlementaire sur la loi de « bioéthique »

Le député LREM des Deux-Sèvres (très proche de Macron) a été choisi par le régime « pour coordonner l’intégralité des travaux de la commission parlementaire chargée d’examiner le projet de loi relatif à la bioéthique. »

Cet étranger, cosmopolite forcené,  prétend dans un communiqué veiller à la tenue d’« un débat serein et apaisé, respectueux de toutes et tous. »

Or, voici comment cet homme sectaire et arrogant, haineux de tout ce qui est normal, se comporte en réalité dans le cadre parlementaire (ici face à la présidente – courtoise et modérée – de la Manif pour tous) :

La Martinique est-elle totalement contrôlée par la franc-maçonnerie ?

En Martinique, un reportage – ayant passé probablement par inadvertance les filtres – pose une question intéressante : l’île est-elle totalement sous l’influence des francs-maçons ?
Politique, justice, police, la grande majorité des représentants officiels de Martinique serait liée à la franc-maçonnerie.

source

Jakubowicz promu officier de la Légion d’honneur : pour sa défense de l’assassin d’enfant Nordhal Lelandais ?

Le sinistre Alain Jakubowicz, ancien grand procureur du lobby cosmopolite (président de l’officine de délation et de répression antifrançaise LICRA) qui s’était bizarrement précipité pour être l’avocat de l’assassin d’enfant(s) Nordahl Lelandais (en affirmant qu’il était innocent), vient d’être promu dans l’ordre de la légion d’honneur. On est bien au cœur du Système.

Lu chez E&R :

« Fait chevalier le 15 novembre 2006, le président de la LICRA de 2010 à 2017, date à laquelle il prend la défense du tueur en série Nordhal Lelandais, ravisseur de la petite Maëlys et impliqué dans un autre assassinat, celui d’Arthur Noyer, a été élevé au grade d’officier le 13 juillet 2019 dans le contingent du ministère de la Justice, chaque ministère ayant sa propre moisson de décorés.

JPEG - 65.5 koIl y a de quoi être fier
Continuer la lecture de « Jakubowicz promu officier de la Légion d’honneur : pour sa défense de l’assassin d’enfant Nordhal Lelandais ? »

Gilets jaunes : le procureur de Nice avoue avoir menti pour ne pas embarrasser Macron

Copinage entre frères de loge ? Désir de promotion en rendant un service ? Volonté de casser le mouvement populaire ? On ne saura jamais, le mensonge du procureur aux Français n’est pas suffisant pour déclencher une enquête ni même la moindre sanction…

Trouvé sur Le Monde : « Il fallait éviter de mettre le président de la République en difficulté. Voilà, en substance, et selon les informations du Monde, comment le procureur de la République de Nice, Jean-Michel Prêtre, s’est justifié auprès de sa hiérarchie d’avoir initialement dédouané les forces de l’ordre, trois jours après les graves blessures subies par Geneviève Legay, 73 ans, lors d’une charge policière pendant une manifestation interdite des « gilets jaunes », le 23 mars.

Parmi les différentes explications données par le magistrat dans le cadre de son audition demandée par le directeur des services judiciaires en avril, M. Prêtre a affirmé qu’il n’avait pas voulu mettre le chef de l’Etat dans l’embarras « avec des divergences trop importantes » entre les versions. Et ce, de sa propre initiative. Continuer la lecture de « Gilets jaunes : le procureur de Nice avoue avoir menti pour ne pas embarrasser Macron »

Fougères : la loge des francs-maçons incendiée

Le feu s’est déclaré en plein milieu de la nuit au niveau du bardage en bois du temple maçonnique de Fougères situé à Luitré.

Les graffitis anti-maçonniques convainquent beaucoup de gens de l’origine volontaire de l’incendie ; pourtant cela pourrait être le mégot géant qui a incendié Notre-Dame qui a atterri là, non ?
Bon, ok…

La franc-maçonnerie a un poids énorme sur la société et l’histoire française d’après ses partisans eux-mêmes, mais ces maçons de bas niveau qui aiment à se victimiser comme dans cet interview filmé semblent s’étonner de certains retours de bâton…
Retours que nous n’encourageons pas mais qui restent bien modestes au regard du rôle considérable et néfaste de leur secte sur la vie politique, économique, sociale, policière et judiciaire française.

14 juillet : fête nationale ou fête maçonnique ?

La place de la Bastille à Paris le 14 juillet 1880 (1ère fête nationale fêtée un 14 juillet) avec les drapeaux tricolores, chromo

« Après un oubli de près de 100 ans depuis la prise de la Bastille, le 14 juillet devient fête Nationale en 1880, sous la IIIe République.

La République toute nouvelle se cherche des symboles. Là encore, comme souvent en cette période de notre Histoire Nationale, l’action des francs-maçons sera importante.

C’est le frère Benjamain Raspail, député de la Seine pour la gauche républicaine (fils aîné de François-Vincent Raspail, candidat malheureux à la présidence de la République en 1848, carbonaro et franc-maçon au sein de la célèbre loge parisienne Les Amis de la Vérité), qui dépose le 21 mai 1880 la loi faisant du 14 juillet la fête nationale. Ce projet de loi, signé par 64 députés, sera adopté par l’Assemblée le 8 juin et par le Sénat le 29 juin. Elle sera promulguée le 6 juillet 1880. Continuer la lecture de « 14 juillet : fête nationale ou fête maçonnique ? »

Vincent Lambert : l’attitude ignoble du Grand Orient et d’Alain Jakubowicz

La principale obédience de la secte maçonnique a produit, suite à l’assassinat horrible de Vincent Lambert par la République, un communiqué particulièrement hypocrite, révélant à ceux qui en ont besoin l’étendue de son vice :

Rappelons qu’effectivement que la légalisation du meurtre légal des malades (euthanasie) est l’un des chevaux de bataille de la franc-maçonnerie.

Notons aussi que, de façon très perverse, les partisans de la mort de Vincent Lambert par la soif, expliquent maintenant que l’horreur de cette mise à mort nécessite une loi pour tuer plus « rapidement » les prochains : ils font de cette mise à mort monstrueuse un argument de choc pour arriver à leurs fins.

Le sinistre Alain Jakubowicz, activiste communautaire juif qui a longtemps dirigé l’organisation de terrorisme judiciaire antifrançais « LICRA », l’un des hommes les plus puissants de (l’anti)France, n’a pu s’empêcher de se mêler de cela en menaçant – comme à son habitude – les malheureux et héroïques parents de Vincent Lambert :

L’image contient peut-être : texte

Avec de telles personnes entrant dans la danse, les honnêtes gens qui hésitaient encore sur le parti à prendre sur l’« affaire Vincent Lambert » devraient être fixés.