Justice : l’anesthésiste accusé d’être un tueur en série a bénéficié de collusions maçonniques

Rappel de l’affaire :

« L’anesthésiste est soupçonné d’avoir pollué, entre 2008 et 2017, des poches de perfusion de 24 patients âgés de 4 à 80 ans pour provoquer des arrêts cardiaques pour ensuite tenter de les sauver.  […]
Continuer la lecture de « Justice : l’anesthésiste accusé d’être un tueur en série a bénéficié de collusions maçonniques »

« Prison ferme et amendes contre des Gilets jaunes pour avoir dégradé un temple franc-maçon »

Évidemment la police et la justice n’ont pas chômé sur cette affaire, ce n’est pas comme pour les dizaines d’églises vandalisées ou profanées chaque année.

Vu chez RT, avec nos commentaires :

« Huit personnes ont été déclarées coupables d’avoir commis début mars des dégradations dans le temple maçonnique de Tarbes, en marge d’une manifestation des Gilets jaunes. Le meneur du groupe a écopé de deux ans de prison, dont un avec sursis.

Continuer la lecture de « « Prison ferme et amendes contre des Gilets jaunes pour avoir dégradé un temple franc-maçon » »

Bilderberg 2019 : les participants français (Bruno Le Maire, Institut Montaigne etc..)

Au menu des discussions : le Brexit, le futur du capitalisme, les réseaux sociaux, la Russie, la Chine et l’écologie. Sans surprise, les participants français sont issus de la sphère politique et économique.

A noter la participation de notre ministre de l’économie et d’un conseiller du président. L’institut Montaigne envoie deux représentants et l’Obs sa rédactrice en chef (on comprend la couverture flatteuse pour Macron de cette semaine : ici)

Le Maire, Bruno (FRA), Minister of Finance
Beaune, Clément (FRA), Adviser Europe and G20, Office of the President of the Republic of France
Nora, Dominique (FRA), Managing Editor, L’Obs
Castries, Henri de (FRA), Chairman, Steering Committee; Chairman, Institut Montaigne
Godement, François (FRA), Senior Adviser for Asia, Institut Montaigne
Barbizet, Patricia (FRA), Chairwoman and CEO, Temaris & Associés
Buberl, Thomas (FRA), CEO, AXA
Caine, Patrice (FRA), Chairman and CEO, Thales Group
Pouyanné, Patrick (FRA), Chairman and CEO, Total S.A.

Le puissant Georges-Marc Benamou fait une violente crise d’hystérie car on lui dit qu’il fait partie de l’élite (video)

Georges-Marc Benamou est un producteur de cinéma, « journaliste » et éditorialiste.

Dans une émission, invité avec Julien Odoul (jeune représentant du Rassemblement national guère « politiquement incorrect »), il fait une crise d’hystérie et devient agressif et odieux. Pourquoi ?
Julien Odoul lui a dit qu’il faisait partie de « l’élite ».
Inhumain, non ?!
En tout cas Benamou ne le supporte pas, il parle – pour le contredire – de son grand-père qui était d’un milieu simple (on ne voit pas bien le rapport), et il finit par dire que dans la tête de son interlocuteur, élite signifie « juif », et que c’est donc de l’antisémitisme…

Pourtant, par son comportement pathologique, Benamou apporte de l’eau au moulin des chercheurs (tels Hervé Ryssen) qui signalent une forte tendance à l’hystérie chez certaines populations.

Quoiqu’il en soit, avec l’aide de wikipedia, jugez vous-même si ce Georges-Marc Benamou fait partie de l’élite (l’élite de fait, pas l’élite morale ou intellectuelle…) ou non. Le gras est de nous :

Continuer la lecture de « Le puissant Georges-Marc Benamou fait une violente crise d’hystérie car on lui dit qu’il fait partie de l’élite (video) »

Nouveau livre choc de l’abbé Rioult : « De la Question juive »

Le monde juif tient une place importante dans nos sociétés modernes : que l’on envisage ce fait positivement ou négativement, nul ne peut nier qu’il y ait une « question juive » . Par exemple Manuel Valls, Premier ministre, quand il disait que « la communauté juive » est « à l’avant-garde de la République et de ses valeurs » ou que « le départ de cent mille juifs infligerait un coup plus dur à la France que celui de cent mille chrétiens ».

L’abbé Olivier Rioult, catholique traditionaliste, vient de signer une synthèse sur ce thème, abordant les aspects historique, idéologique, politique et bien sûr religieux.
Un essai qui n’a pas froid aux yeux, allant, comme l’auteur le présente, « sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations ».

Pour en juger vous-même, vous pouvez commander le livre en ligne ici.
De la Question juive, Editions Saint Agobard, 450 p., 21 €.

Brève présentation en video :

L’incroyable arrogance de BHL face aux chefs d’Etat et de gouvernement européens

Bernard-Henri Lévy n’exerce pas seulement son influence, voire son contrôle, sur l’Etat français (jusqu’à le faire récemment attaquer un autre pays : la Libye).

Il parcourt l’Europe entière pour sermonner et menacer les autorités qui ne suivent pas avec assez de zèle le programme mondialiste et cosmopolite.

Après avoir ces dernières semaines fait la leçonà Victor Orban, Premier ministre hongrois – pendant 2h30 dans son bureau ! –, après avoir rencontré le nouveau président ukrainien Zelensky pour le découvrir et le prévenir, il vient d’aller voir le Premier ministre tchèque, pour lui intimer de soutenir l’Union européenne et l’idéologie des « frontières ouvertes » (sauf pour Israël, qui a même le droit de construire des murs à ses frontières).

Évidemment BHL en lui-même ne représente pas grand chose, il n’est qu’une créature médiatique et politicienne servant de porte-parole à un groupe organisé, à un lobby.

BHL et ses comparses sont si sûrs de leur domination qu’ils n’hésitent pas à publier des photos qui choquent par leur arrogance :

c

Un ancien franc-maçon parle de l’euthanasie et affirme que « la franc maçonnerie est à la manœuvre »

Serge Abad-Gallardo, ancien Vénérable Maître, a quitté l’ombre des loges pour la lumière du Christ.

Il a témoigné dans plusieurs livres et, dans la video ci-dessous, il s’exprime sur l’euthanasie (un de ses livres y consacré), alors que l’affaire Vincent Lambert est relancée.

On peut acheter ses différents livres en cliquant dessus :
Fin de vie. Les manœuvres maçonniques pour le « droit à mourir ».
Secret maçonnique ou vérité catholique
J’ai frappé à la porte du temple
Je servais Lucifer sans le savoir

Juan Branco nous cache quelque chose / les références sulfureuses de son site

« Nous avons évoqué dans nos colonnes le livre de l’avocat Juan Branco « Crépuscule ». Celui‐ci bénéficie d’une promotion très appuyée dans tous les médias. On le voit et on l’entend de partout. Cette promotion « à la Macron » est suspecte. Essayons d’y voir plus clair.

Son livre flingue Macron mais préserve certains de ses anciens amis.

Comme nous le relevions dans notre recension, Juan Branco trace dans le détail les relations d’Emmanuel Macron avec les milliardaires qui l’ont lancé à l’initiative de Xavier Niel (condamné pour proxénétisme et abus de biens sociaux) avec l’entregent de Mimi Marchant (condamnée plusieurs fois pour malversations et trafic de drogue), mais…
• qui a fourni toutes ces informations au très jeune avocat ?
• pourquoi son livre épargne‐t‐il les réseaux maçonniques qui étaient également à la manœuvre ?
• pourquoi son livre, si précis par certaines assertions, n’évoque-t-il même pas le rôle de Jacques Attali alors que celui‐ci s’est targué à plusieurs reprises d’avoir lancé « son ami Emmanuel » ?
• pas un mot non plus sur l’appui de la banque Rothschild, pourquoi ?
Continuer la lecture de « Juan Branco nous cache quelque chose / les références sulfureuses de son site »

Alain Soral condamné pour révisionnisme à un an de prison ferme

Résultat de recherche d'images pour "procès viguier soral"
Alain Soral (avec bonnet) et son avocat Damien Viguier, réputé pour son niveau.

« L’essayiste d’extrême droite Alain Soral a été condamné, lundi 15 avril, à un an de prison ferme assorti d’un mandat d’arrêt pour négationnisme.

M. Soral, 60 ans, avait été jugé à Paris pour contestation de l’existence de la Shoah et avoir publié sur son site des conclusions litigieuses de son avocat dans une autre affaire. Son conseil, Damien Viguier, a été condamné à 5 000 euros d’amende pour complicité, en raison du contenu de ces conclusions.

Le parquet avait requis six mois de prison ferme contre M. Soral, et 15 000 euros d’amende contre Damien Viguier. »

Source : Le Monde (avec l’AFP)

Soral a donc été condamné à davantage que ce que réclamait le parquet.
Il devrait toutefois faire appel et éviter ainsi, au moins jusqu’au verdict de l’appel, l’incarcération.
La France, « pays des Droits de l’homme », persécute depuis quelques décennies (début des années 80) ceux – les chercheurs en particulier – qui s’interrogent sur le récit actuel de la « Shoah ».

Pour rappel, voici le procès précédent (pour un dessin…), dont les conclusions de l’avocat d’Alain Soral, diffusées ensuite sur son site, ont entraîné cette condamnation :
Continuer la lecture de « Alain Soral condamné pour révisionnisme à un an de prison ferme »

« Alchimie, théosophie et Rose-croix ; Pascal contre Descartes »

Tel était le thème d’une émission radiophonique avec Alain PASCAL, chercheur, écrivain, auteur du Siècle des Rose-Croix. Ses livres sont disponibles ici.

• la « Fête des amis d’Alain Pascal », le 14 avril à Paris :

Continuer la lecture de « « Alchimie, théosophie et Rose-croix ; Pascal contre Descartes » »

Portrait de Macron décroché : un journaliste convoqué par la gendarmerie après avoir couvert l’affaire

Il y a quelques jours, des militants écolos du groupuscule Alternatiba décrochaient le portrait de Macron dans la mairie de Rouillon (Sarthe), pour protester contre la politique anti-écologique du gouvernement. Un journaliste du torchon Maine Libre était présent pour « couvrir » l’opération (médiatiser la propagande). Signe des temps, alors que les pouvoirs politiques ont toujours pris garde de ne pas trop toucher à un journaliste bon teint, Bruno Cortier a été convoqué par la gendarmerie car il est « soupçonné d’avoir commis ou tenté de commettre l’infraction de vol en réunion ». Alors que le syndicat ultra gauchiste des journalistes (SNJ) a fait un communiqué de presse pour se plaindre des méthodes d’investigation. Retropedalage du parquet, Cortier reçoit finalement une nouvelle convocation une heure avant son rendez-vous, pour être entendu en tant que « témoin ».

Trouvé sur l’Express : « Cette affaire est révélée le 2 avril par le SNJ, le Syndicat national des journalistes. Elle a de quoi surprendre. Tout part d’un article publié le 24 mars 2019, sur le site du journal régional Le Maine libre. Il s’intitule « Le portrait du président décroché à la mairie », et il est signé du journaliste Bruno Mortier, 61 ans. « C’est une opération coup de poing que la branche militante Action non violente-Cop 21 d’Alternatiba (ANV-COP 21) a menée samedi matin [le 23 mars ] à la mairie de Rouillon, écrit-il. Une dizaine de militants ont fait irruption, vers 10 h 30, à l’Hôtel de ville où ils ont symboliquement décroché le portrait d’Emmanuel Macron. »

Continuer la lecture de « Portrait de Macron décroché : un journaliste convoqué par la gendarmerie après avoir couvert l’affaire »

Dans son premier discours, le nouveau préfet de police franc-maçon de Paris Didier Lallemant cite l’exemple de Clemenceau faisant tirer sur les ouvriers

Une tête de premier de la classe qui cache un fanatisme républicain et maçonnique prêt à tout.

Didier Lallement est le nouveau préfet de police de Paris.
Il est franc-maçon (comme le rappelle Le Point), ce qui est normal avec le régime en place, que Lallement défendra au prix du sang comme il le dit lui-même.
Il a été mis là pour ça, car la République a peur : aujourd’hui des Gilets jaunes, demain d’autres révoltes sociales, antifiscales ou patriotiques.

« La répression s’annonce féroce. C’est ce que l’on peut conclure de la référence du nouveau préfet de police de Paris, citant explicitement le recours à la fusillade de Clemenceau contre les ouvriers.

Lors de la grève de Draveil-Villeneuve-Saint-Georges, Clemenceau, ministre de l’Intérieur, fit abattre 4 ouvriers par la troupe et blesser 200 autres travailleurs. »

Source

Réforme des institutions : les franc-maçons encore à la manœuvre

Les franc-maçons encore à la manoeuvre
Christophe-André Frassa a été élu président de la «Fraternelle parlementaire» en octobre dernier.

La « réforme des institutions », qui sera au menu du Conseil des ministres d’ici à la fin du mois, est examinée de près par la franc-maçonnerie comme le relate ouvertement Le Parisien. Depuis quelques semaines, les francs-maçons du Parlement, selon le quotidien quelques 200 à 250 députés et sénateurs, surtout des sénateurs, des collaborateurs parlementaires ou des hauts fonctionnaires, ont décidé de se saisir du sujet.

« Christophe-André Frassa, le président de la « Fraternelle parlementaire », membre du GODF, sénateur de 50 ans, élu en 2008 pour représenter les Français de l’étranger, appartient au parti des Républicains. Mais au sein de la fraternelle, la notion de parti n’a pas vraiment de sens… Il explique :

« La réforme des institutions doit être synonyme de la défense de la République, de la séparation effective des pouvoirs, des libertés publiques et des droits parlementaires, des principes pour lesquels les francs-maçons ont payé de leur vie ».

Sic. A propos de la séparation effective des pouvoirs, il sera opportun que la République se sépare de la franc-maçonnerie. Mais il est vrai que ce serait dissoudre de fait cette République…

Dans quelques mois, les francs-maçons du Parlement se pencheront aussi sur les lois de bioéthique. Lois qu’ils ont préparé dans le secret des loges. »

Source LSB

BHL : « les francs-maçons c’est un peu l’âme de la République »

A l’occasion des légères dégradations subies par un temple de la secte maçonnique à Tarbes, Bernard-Henri Lévy ne contient pas son émotion (ce n’est pas comme si plusieurs églises étaient profanées chaque semaine…).

Il tient au passage un propos qui, s’il était tenu par un nationaliste, serait qualifié de « complotiste » :

Aucune description de photo disponible.

Comme lorsque François Hollande disait que « si l’on croit dans la République, il faut passer par la franc-maçonnerie ! »

Finalement tout le monde est d’accord avec les complotistes !

Sur la question de cette organisation, voir le site du Centre d’étude sur la franc-maçonnerie.

Franc-maçonnerie : la loge du Grand Orient de Tarbes dégradée en marge d’une manif de Gilets jaunes

Samedi soir à Tarbes, certains Gilets jaunes n’appartenaient visiblement pas à l’extrême-gauche et ont quelques connaissances politiques :

« La loge maçonnique du Grand Orient de France, située au 7 rue Léon Dalloz, a vu sa porte fracturée, et de nombreux objets détruits. En revanche il n’y aurait pas eu de vol », précise France Bleu, qui cite la police et évoque une centaine de personnes présentes aux abords de la loge maçonnique. Quelque 450 gilets jaunes avaient participé à la manifestation qui se tenait plus tôt à Tarbes. » (source)