« le vrai visage de la franc-maçonnerie » : à lire !

Les actes du colloque organisé par la revue L’Héritage viennent de sortir (à prix modéré) et nous les recommandons chaudement : ils regroupent des interventions sérieuses et… explosives à propos de la franc-maçonnerie.

On peut se les procurer en ligne ici, ou à Paris à la Librairie française.
68 p., Éditions de L’Héritage, 8 €.

4e de couverture :
« Le 24 juin 1717, à Londres, était officiellement fondée la franc-maçonnerie moderne.
Trois cents ans jour pour jour après cet événement si lourd de conséquences pour l’histoire de l’humanité, se tint à Paris un colloque exceptionnel.
Intitulé « le vrai visage de la franc-maçonnerie », il réunit des chercheurs parmi les plus réputés ainsi que d’anciens « Haut gradés » de cette organisation puissante et mal connue, qui, malgré ce que l’on croit parfois, se développe : nous sommes ainsi passés, en France, de 40 000 francs-maçons en 1970 à environ 180 000 en 2017.
Voici les actes de cette réunion, lors de laquelle furent mis en lumière sans ambages divers aspects peu connus – mais essentiels – de la franc-maçonnerie… »

Avec :
• Serge Abad-Gallardo : Témoignage et aspects lucifériens de la franc-maçonnerie
• Karl Van Der Eyken : Origine, rituels et symboles de la franc-maçonnerie
• Jean-Claude Lozac’hmeur : Les objectifs véritables de la franc-maçonnerie
 Alain Pascal : La franc-maçonnerie, du combat politique à la guerre de religion

« Avec les compliments du guide » : le plus gros scandale de la Vème République

Le journaliste de Mediapart Fabrice Arfi, a enquêté pendant 6 ans sur le plus gros scandale politique de la Vème République. Comme le révèle le journaliste, il n’y a même pas en France, un juge d’instruction et un policier à temps plein qui enquête sur cette affaire. Egalement, nous apprenons qu’il y a une épidémie de morts chez les témoins qui mettent en cause Sarkozy. Il est enfin reconnu publiquement, qu’il n’y a jamais eu de bombardement de Benghazi, ni de massacre de la population civile par Kadhafi. A noter que dans la vidéo, lorsque Fabrice Arfi s’en prend aux mensonges de BHL, Patrick Cohen le défend, puis passe rapidement le sujet.

Le Point a étouffé une enquête sur l’affaire du financement libyen de Sarkozy

Alors que nous sommes relégués au rang de complotistes bas du front lorsque nous dénonçons les collusions entre les politiques et la presse, un exemple de plus pour étayer notre argumentation.

Assurance emprunteur : les banques attaquent la loi sur la résiliation annuelle

Si une loi en faveur des Français est à retenir du quinquennat Hollande, c’est celle sur le droit à la résiliation annuelle de l’assurance emprunteur.

En effet, dans la très grande majorité des dossiers d’emprunts bancaires, les établissements financiers vendent l’assurance en plus du crédit. Cette prévoyance, assure à la banque de recouvrer le montant prêté, même en cas de décès, d’invalidité ou d’un arrêt de travail prolongé de l’emprunteur.

Ces assurances de groupe (bancaire), sont très souvent bien plus onéreuse qu’une assurance individuelle, dont le coût diminue à mesure que les échéances remboursent le capital emprunté.
Continuer la lecture de « Assurance emprunteur : les banques attaquent la loi sur la résiliation annuelle »

L’étrange symbolique présentée dans le bureau d’Emmanuel Macron

Au delà de la question du goût… une étrange symbolique, particulièrement sur le tableau de gauche.

« Dimanche soir, la décoration du bureau élyséen dans lequel a eu lieu  l’interview télévisée d’Emmanuel Macron faisait partie intégrante de la communication du président.

Continuer la lecture de « L’étrange symbolique présentée dans le bureau d’Emmanuel Macron »

Que pense BHL de l’affaire Harvey Weinstein ?

Nous attendons la réaction de Bernard-Henri Levy, grand donneur de leçons de morale et « faiseurs de guerre », concernant les accusations pleuvant sur son compère grand ponte d’Hollywood Harvey Weinstein.

Son communautarisme va-t-il encore l’emporter, comme lors de son soutien acharné à DSK et à Polanski (accusé du viol barbare d’une mineur qu’il avait droguée) ?
D’autant qu’on apprend que son film « le serment de Tobrouk » (tentant de justifier l’immorale et catastrophique guerre contre la Libye) que BHL a fait à sa propre gloire, a été promu et diffusé aux USA par Harvey Weinstein (comme on s’en félicite sur le site de BHL)…

Le nouveau président de la LICRA s’appelle Mario… Stasi !

Alain Jakubowicz a annoncé sa démission devant le bureau exécutif puis le conseil fédéral de la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (LICRA, officine puissante trainant les patriotes devant les tribunaux). En ce moment, il est occupé à défendre un type soupçonné de l’enlèvement d’une fillette (et l’on peut se poser des questions quant à l’existence d’un réseau pédomane dans cette affaire)…

Bref, il va être remplacé par Mario Stasi, âgé de 49 ans, qui milite à la Licra depuis 2008.

Le fait que cet individu, dirigeant une organisation haineuse de traque et de répression des citoyens dissidents, porte le même nom que la sinistre police politique communiste est-allemande, est un drôle de clin d’œil de l’histoire.

Nouvelle offensive médiatique contre les symboles de l’histoire de France

L’objectif de cette attaque du CRAN n’est évidement pas d’éviter une humiliation aux noirs de France. Si nous posions la question dans la rue : « qui est Colbert ? », nous aurions une majorité écrasante de Français incapable de répondre. L’ignorance est sans aucun doute, encore plus importante chez les concernés (populations immigrées). Sous prétexte de défendre « la mémoire de l’esclavage », le CRAN en profite pour faire un beau coup de com’ et rappeler qu’il existe. Ca lui servira pour réclamer des subventions supplémentaires, ou simplement maintenir les dotations actuelles. Mais ce type d’opération médiatique, largement relayée par la presse « mainstream », permet d’entretenir l’ignorance, la culpabilité et la haine de soi des Français.

 

Tous les médias ont parlé de Charlottesville, de la statue du général Lee, de la « white supremacy », etc. Mais rares sont ceux qui ont évoqué ce problème dans le contexte français. Or la question des emblèmes esclavagistes dans l’espace public se pose également dans notre pays. Elle est formulée depuis au moins trente ans par des citoyens – qu’ils viennent de l’outre-mer ou non – qui demandent que ces symboles soient retirés.

Continuer la lecture de « Nouvelle offensive médiatique contre les symboles de l’histoire de France »

Serge Abad Gallardo, ex franc-maçon converti : « La franc-maçonnerie est luciférienne »

Un documentaire exceptionnel réalisé par Armel Joubert des Ouches pour Reinformation.tv
La version longue est en fin d’article.

Nous venons de passer en voiture au pied d’un des anciens bâtiments qu’il a fréquentés il y a peu de temps. Nous sommes à la périphérie de Narbonne. Il s’agit d’un bâtiment des plus communs, au fond d’une zone artisanale. Un bloc de tôle, couleur grisâtre. Plusieurs fenêtres à l’étage, plusieurs portes d’entrées. Cet endroit, c’est une loge maçonnique. « Si vous voulez entrer, vous avez des codes et mot de passe à connaître. En l’espèce, c’est Tubalcain, Moabon » … Tubal-Caïn est un personnage de la Bible, mentionné dans la Genèse. Tubal-Caïn était un descendant de Caïn, l’assassin de son frère Abel.

« L’entrée en franc-maçonnerie ? Une procédure inquisitoriale ! »

Il a 62 ans. Il est architecte de formation, il possède un 3ème cycle de droit administratif, il est aussi ancien haut fonctionnaire. Il vit dans le Midi de la France. Serge Abad-Gallardo a été franc-maçon durant 24 ans. Elevé au 18è degré en tant que vénérable maitre d’une loge du droit humain, une émanation du Grand Orient. Comment est-il arrivé en franc-maçonnerie ? Le hasard d’une rencontre mais surtout un état de fait : Serge est né dans une famille d’origine espagnole. Une famille de tradition « catholique » mais qui, comme la majorité d’entres elles, ne pratique pas. Peu à peu, Serge s’est éloigné de l’Eglise. « La famille se rendait très peu à la messe le dimanche. Dans la famille, la messe était quelque chose de festif uniquement lié à des événements familiaux ». Ce « vide » spirituel, il va rapidement chercher à le combler. Une approche, une rencontre, Serge arrive en franc-maçonnerie.

Continuer la lecture de « Serge Abad Gallardo, ex franc-maçon converti : « La franc-maçonnerie est luciférienne » »

Il y a 40 ans, TF1 a parlé du groupe de Bilderberg, depuis, plus rien

TF1 parle du Bilderberg en 1977… ensuite, ce seront 40 ans de censure.

Pour rappel Valls, Macron, Juppé, Fillon et beaucoup d’autres ont été adoubés et invités à participer aux sessions de ce groupe.

Philippe Foussier, membre de la Fraternelle parlementaire, devient Grand Maître du Grand Orient de France

Philippe FOUSSIER est devenu le nouveau « Grand Maître » du Grand Orient de France (GODF) après avoir été élu le 24 août Président du Conseil de l’Ordre avec 33 voix sur 34 votants (en l’absence du Frère Michel CICILE, malade, précisent les blogs maçonniques).

Philippe Foussier (52 ans) a été initié il y a près de 25 ans et appartient à la Loge République (Paris).

Il est à noter qu’il est membre de la Fraternelle parlementaire. De 1995 à 2017, il a été rédacteur en chef de la revue Communes de France, destinée aux élus locaux. De 2005 à 2009, il a présidé le Comité Laïcité République. Diplômé de l’Ecole supérieure de journalisme (ESJ) de Paris et titulaire d’un 3e cycle en études stratégiques et politiques de défense, il a été auditeur du Centre d’études diplomatiques et stratégiques.

On peut également trouver sur les blogs maçonniques la liste des autres maçons élus hier à la direction du GODF :

Continuer la lecture de « Philippe Foussier, membre de la Fraternelle parlementaire, devient Grand Maître du Grand Orient de France »

« le bouddhisme en Occident : réalités méconnues et histoire occulte »

Une émission hors des sentiers battus ! Inédit sur la bande FM.

Invités :

Autres publications évoquées :

Continuer la lecture de « « le bouddhisme en Occident : réalités méconnues et histoire occulte » »

14 juillet : fête nationale ou fête maçonnique ?

« Après un oubli de près de 100 ans depuis la prise de la Bastille, le 14 juillet devient fête Nationale en 1880, sous la IIIe République.

La République toute nouvelle se cherche des symboles. Là encore, comme souvent en cette période de notre Histoire Nationale, l’action des francs-maçons sera importante.

C’est le frère Benjamain Raspail, député de la Seine pour la gauche républicaine (fils aîné de François-Vincent Raspail, candidat malheureux à la présidence de la République en 1848, carbonaro et franc-maçon au sein de la célèbre loge parisienne Les Amis de la Vérité), qui dépose le 21 mai 1880 la loi faisant du 14 juillet la fête nationale. Ce projet de loi, signé par 64 députés, sera adopté par l’Assemblée le 8 juin et par le Sénat le 29 juin. Elle sera promulguée le 6 juillet 1880. Continuer la lecture de « 14 juillet : fête nationale ou fête maçonnique ? »

Quand l’AFP étouffe des informations gênantes pour le nouveau pouvoir

Communiqué du SNJ-CGT de l’AFP : L’affaire Richard Ferrand, sortie par Le Canard Enchaîné dans son édition du 24 mai, aurait pu être révélée par l’AFP. Des journalistes de l’Agence étaient en effet en possession des informations, mais la rédaction en chef France n’a pas jugé le sujet digne d’intérêt.

Qu’un possible scoop sur une affaire politico-financière impliquant le numéro deux du nouveau parti au pouvoir ne soit pas jugé intéressant, voilà qui est troublant. Surtout après les affaires Fillon et Le Roux qui ont émaillé la campagne présidentielle, et alors que le nouveau président Emmanuel Macron affirme vouloir moraliser la vie politique.

Généralement, un média met les bouchées doubles pour enquêter sur ce type d’informations quand elles se présentent. Pas à l’AFP, où les courriels de journalistes adressés à la rédaction-en-chef France soit sont restés sans réponse, soit ont reçu une réponse peu encourageante.

Continuer la lecture de « Quand l’AFP étouffe des informations gênantes pour le nouveau pouvoir »