Perpignan : un nouveau logement proposé à la mère et ses filles menacées

Menacées par leurs voisins de palier, une mère et ses quatre filles n’osent plus sortir de chez elles. Une proposition de relogement leur a été faite dans un autre quartier à Perpignan.

Un nouvel appartement dans le quartier de Saint-Assiscle a été proposé à la mère et ses quatre filles qui affirment être recluses chez elles depuis plusieurs jours. Cette famille avait lancé un appel au secours les réseaux sociaux relayé par nos confrères de L’Indépendant à Perpignan.

Harcelées et menacées par leurs voisins, elles ne sont plus sorties de chez elles, dans un immeuble HLM de Vernet Salanque, depuis plusieurs jours. La famille n’a pas encore accepté cette proposition de relogement, préférant rompre avec la vie de quartier.

Source

Une quatrième accusation de viol contre Roman Polanski

Mardi 3 octobre, la police suisse a annoncé être actuellement en train
d’enquêter sur une nouvelle accusation d’agression sexuelle à l’encontre du
réalisateur Roman Polanski.

Renate Langer, une ancienne actrice allemande de 61 ans, accuse Roman
Polanski de l’avoir violée à Gstaad, en Suisse, en 1972. Elle avait 15 ans
à l’époque. Auprès de l’AFP, la police suisse confirme qu’elle a été
interrogée le 26 septembre dernier. Le *New York Times* a publié mardi
plusieurs détails concernant l’enquête.

Source

Garanti
sans virus. www.avast.com

Paris: explosion d’une moto devant la mission jordanienne

[MAJ : L’ambassade de Jordanie ne croit pas que l’explosion soit un acte intentionnel qui la visait spécifiquement]

Une moto a explosé ce matin à Paris devant la mission militaire de Jordanie, rapporte l’agence de presse Petra citant le ministère jordanien des Affaires étrangères. L’information a été confirmée par l’ambassade de Jordanie. Aucun employé n’a été blessé, ajoute le ministère.

Source

Attentat de Marseille : d’étranges sommes d’argent versées au tueur

*[image: Images intégrées 1]Les enquêteurs en charge de l’attaque au
couteau de Marseille s’interrogent sur des versements d’argent sur le
compte de l’assaillant.*

Mardi 3 octobre, le domicile de l’auteur de l’attaque au couteau à Marseille

a
été perquisitionné par les enquêteurs. C’est apparemment dans cet
appartement qu’il a passé la nuit de samedi à dimanche.
“*Activités illicites dans la délinquance**”*

Lors de leurs investigations sur le profil du tueur, les policiers de la
Sous-direction antiterroriste (SDAT) de la PJ et la DGSI ont découvert
plusieurs versements sur le compte bancaire de l’assaillant, révèle Le
Parisien. Une somme d’environ 2 000 euros répartie en plusieurs versements
les jours précédents l’attaque. Si *“**rien à cette heure n’indique que ces
sommes aient été données pour qu’il commette ses crimes**”*, selon une
source proche du dossier citée par Le Parisien, les enquêteurs cherchent à
savoir exactement à quoi cet argent a servi. Ils savent par ailleurs que
l’homme de 29 ans était connu pour des*“**activités illicites dans la
délinquance**”**.*

Mardi 3 octobre dans la soirée, une cinquième personne a été arrêtée dans
le cadre de l’enquête sur cette affaire, a appris 20 Minutes. Elle a été
appréhendée dans le centre-ville de Marseille, comme les quatre premières,
interpellées plus tôt dans la journée. Inconnue des services de police,
elle a été placée en garde à vue et va être entendue. Elle est soupçonnée
d’association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste.

Valeurs actuelles

La Procure : quand la plus importante librairie religieuse d’Europe fait de la propagande LGBT

Ajoutons que cette librairie réputée catholique propose sur son site plus d’un demi-millier d’ouvrages pornographiques, dont des illustrés, certains à tendance sado-masochiste, etc.

L’Etat Islamique a capturé deux soldats russes en Syrie

L’Etat Islamique vient de diffuser sur les réseaux sociaux la vidéo de 2 soldats russes (Grigoriy Tsukarnu et Roman Zabolotniy) capturés la semaine dernière aux abords de la ville contestée de Deir Ezzor.

Meurtres de Marseille : l’incroyable propos d’une collaboratrice de la mairie de la Courneuve

Sonia Nour

Sonia Nour, militante communiste, est présentée comme collaboratrice de la municipalité (elle-même communiste) de la Courneuve (93).

Après le meurtre horrible de deux jeunes Françaises à Marseille dimanche, elle a cherché sur les réseaux sociaux à relativiser cet acte, dénonçant ceux qui étaient horrifiés et qualifiant même  l’auteur de « martyr » en reprenant la terminologie djihadiste !

Note : évidemment on n’entendra pas parler de « dérapage », puisque cette élue locale appartient à la coterie républicaine.

Syrie – al-Assad “les chrétiens sont la base de l’existence de la patrie”

Le Président Bachar al-Assad a reçu, le dimanche 17 septembre, les
participants de l’Assemblée générale de la jeunesse syriaque, conduits par
S.B. Mor Ignace Ephrem II Karim, patriarche syriaque orthodoxe d’Antioche
et de tout l’Orient. Le Président syrien a tenu des propos qui méritent
d’être rapportés et que nous signale Assyrian International News Agency
(AINA) à partir d’une dépêche en arabe de l’agence d’informations
officielle syrienne SANA. Le Président al-Assad a affirmé que de telles
assemblées envoyaient un message clair en Syrie et dans le monde : les
chrétiens ne sont pas des invités ou des oiseaux migrateurs, mais ils
constituent la base de l’existence de la patrie et, sans eux, la diversité
n’existe pas dans la Syrie que nous connaissons, et, dans le même temps,
sans la Syrie, les chrétiens n’ont ni terre, ni existence.

Source

Rappelez-moi en France, qui est l’avant-garde… ?

Paris : des bonbonnes de gaz découvertes devant un immeuble

Selon nos informations, un ou plusieurs inconnus ont tenté de faire exploser des bonbonnes de gaz, dans la nuit de vendredi à samedi, devant un immeuble de la rue Chanez, proche de la porte d’Auteuil dans le XVIe arrondissement à Paris.

Vers 4 h 30 du matin, un locataire d’un immeuble, implanté au numéro 31 de cette rue parallèle au boulevard Exelmans, a alerté les secours après avoir découvert devant l’entrée de son immeuble, plusieurs bonbonnes de gaz. Ce riverain a été réveillé par des bruits à l’extérieur de son logement avant de sortir de chez lui pour vérifier ce qu’il se passait. Arrivés sur les lieux, pompiers et policiers ont constaté la présence de quatre bonbonnes de gaz. Deux d’entre elles avaient été disposées devant l’entrée de cet immeuble et les deux autres, placées dans le hall.

Toujours selon nos informations, un dispositif de mise à feu, confectionné avec notamment un téléphone portable relié à plusieurs fils avait été fixé sur ces bonbonnes. Le contenu d’un jerricane d’essence avait aussi été répandu autour de ces bonbonnes.

Source

Las Vegas : nouveau communiqué de l’État Islamique

Dans un nouveau communiqué de presse, le groupe jihadiste affirme que le tireur de Las Vegas portait la kunya (nom de guerre) de « Abou Abd el-Bir al-Amriki ». Suite aux déclarations (rapides) du FBI de Las Vegas affirmant que Stephen Paddock n’avait pas de lien avec un groupe terroriste. l’EI affirme que le tireur répondait favorablement au discours audio d’Abou Bakr al-Baghdadi, diffusé jeudi dernier.

L’Etat Islamique revendique l’attaque de Las Vegas

Le groupe jihadiste revendique l’attaque. L’agence Amaq annonce que Stephen Paddock se serait converti à l’islam il y a quelques mois. La réaction de Wassim Nasr, un spécialiste (crédible) du groupe terroriste :

 

« Le Parisien » se prend pour un commissaire politique cosmopolite

Le journal Le Parisien, comme d’autres gros médias, entend dicter de plus en plus fermement le bien et le mal.
Le « mal » étant tout ce qui est lié à la France française, traditionnelle, aux bonnes mœurs, à la civilisation chrétienne, etc.

Ainsi, après qu’un élu LR d’origine indienne eut déclaré au Conseil départemental « quand on est en Seine-Saint-Denis on se demande si on est encore en France » (ce qui est hélas une évidence et une banalité) le quotidien ose proclamer que ce dernier « a gravement dérapé » !
Dérapé par rapport à quoi ?!

L’homme qui a poignardé deux femmes à Marseille sortait de garde à vue

L’homme qui a attaqué mortellement deux femmes dimanche sur le parvis de la
gare Saint-Charles sortait tout juste d’une garde à vue à Lyon, a-t-on
appris de sources proches de l’enquête. D’après les premiers éléments
récoltés par les enquêteurs, l’individu d’une trentaine d’années avait été
arrêté samedi pour un vol à l’étalage dans le Rhône. N’ayant pas plus
d’éléments le concernant et au vu de la faible gravité des faits qui lui
étaient reprochés, les policiers l’ont ensuite relâché.

Le groupe Etat islamique a revendiqué l’attaque dans un communiqué diffusé
par son agence de propagande Amaq et relayé par le centre américain de
surveillance des sites djihadistes, SITE. *«L’auteur des attaques au
couteau dans la ville de Marseille (…) provient des soldats de l’Etat
islamique»,* assure une *«source de sécurité»* citée par l’organe de
propagande.

Lors de sa garde à vue à Lyon, l’homme aurait donné aux policiers l’une de
ses nombreuses fausses identités. Une première recherche auprès des
services de la préfecture semble indiquer que l’homme ne serait pas
français et ne disposerait pas de titre de séjour, ont également précisé
ces sources. Lors de sa garde à vue, il s’exprimait en français et serait
resté très évasif sur sa présence en France. Les enquêteurs tentent
désormais de savoir comment, sans papiers, l’homme a pu arriver jusqu’à
Marseille, où jusqu’à dimanche, il n’avait jamais été repéré. Les faits de
droits communs pour lesquels il avait auparavant été arrêté se seraient
plutôt déroulés dans la région lyonnaise.

Selon les témoins interrogés par les enquêteurs, l’homme, assis sur un banc
sur le parvis de la gare, semblait avoir une attitude bizarre, *« comme
s’il s’apprêtait à faire un vol à l’arrachage »*. Il n’aurait pas dit un
mot jusqu’à ce qu’il décide de s’attaquer à sa première victime. Toujours
selon ces témoins, l’homme se serait ensuite acharné sur la seconde jeune
femme. Les militaires du groupe Sentinelle se seraient alors précipités sur
la scène et l’homme leur aurait fait face, ne répondant pas à leur
sommation. Ils auraient alors fait feu, avant que des policiers
neutralisent l’assaillant en lui passant les menottes. L’homme est mort
dans la foulée. Plusieurs témoins affirment qu’ils l’ont distinctement
entendu dire « Allah Akbar », confirment les sources proches de l’enquête.

Source

Garanti
sans virus. www.avast.com

Vidéo : fusillade en cours dans un concert à Las Vegas

M-À-J 12h : au moins 20 morts et une centaine de blessés.