Incompatibilité entre la république et les traditions françaises : la galette des Rois

Le ridicule républicain n’a pas de limite… Notre cher président nous l’a rappelé mardi dernier lors de la « traditionnelle » galette des Rois de l’Elysée.
Les deux énormes galettes ne contenaient aucune fève car « on ne saurait désigner un roi au sein de la présidence de la République », a-t-il affirmé.

La république laïcarde a inventé la « galette des Rois » sans les rois! A quand les oeufs de Pâques sans Pâques?
En somme, il s’agit d’une « tradition » non traditionnelle…

Source

Bienfaits du métissage

Pour une fois, des journalistes ne truquent pas les prénoms de manière à masquer la réalité :
« Elle a osé sortir avec sa fille de 10 mois, sans son autorisation. Alors, il l’a punie. Torturée même. Pendant cinq minutes interminables, Saïd a laissé Aurélie brûler sous l’eau surchauffée de la douche, dans leur hôtel meublé de Saint-Charles (1er ).
Pieds et poings liés, un bâillon dans la bouche, la jeune mère de famille a vécu un véritable calvaire. Elle souffre aujourd’hui de brûlures aux 2e et 3e degrés sur 20% de son corps. […] »

Source

Désillusion

Une certaine extrême-droite s’était littéralement entichée d’Oskar Freysinger, homme politique suisse membre du parti UDC, à l’origine de la fameuse votation concernant les minarets.
Elle risque d’être déçue (a priori), suite à l’information qui vient de filtrer dans les médias helvétiques. L’élu aurait ainsi apporté son soutien à un texte issu de la « gauche », qui visait à permettre à des milliers de jeunes clandestins de bénéficer d’une formation professionelle !

Source

Epiphanie

Ce dimanche 10 janvier, dans le calendrier liturgique catholique traditionnel : solennité de l’Epiphanie (fêtée quant à elle le 6 janvier).


Gentile da Fabriano, « Adoration des mages », 1423.
Cliquer sur l’image pour avoir le grand format.
Voici comment on peignait du temps de Jeanne d’Arc, en Italie.

« Elites françaises » ridicules et serviles…

« L’académie de la Carpette anglaise » (1) s’est réunie le 16 Décembre 2009. Le jury était composé de représentants du monde associatif et littéraire.
Au premier tour de scrutin, le prix de la Carpette anglaise 2009 a été décerné, à M. Richard DESCOINGS, directeur de l’Institut d’études politiques de Paris, pour imposer des enseignements uniquement en langue anglaise dans certaines filières proposées et pour correspondre en anglais avec le lycée français de Madrid.
Par ailleurs, deux voix ont été attribuées à Philippe Varin, président du directoire de Peugeot Citroën, pour promouvoir l’anglais dans le nom de produits de la marque Citroën, la documentation technique et la communication professionnelle.

 À titre étranger, la Carpette anglaise a été décernée au premier tour de scrutin, par six voix contre quatre, à M. Jean-Louis BORLOO, ministre d’État, ministre de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer, pour avoir signé, le traité de l’IRENA (International Renewable Energy Agency) dont la seule langue de travail est l’anglais, en invoquant l’urgence, alors que cinq pays importants ne l’ont toujours pas signé.

 1) La Carpette anglaise, prix d’indignité civique, est attribué à un membre des « élites françaises » qui s’est particulièrement distingué par son acharnement à promouvoir la domination de l’anglo-américain en France au détriment de la langue française.
Contact : Marc Favre d’Échallens, secrétaire de l’académie de la Carpette anglaise. Courriel : parlerfranc@aol.com

Source

La température monte… pour le capitalisme.

A nouveau, le président iranien ne s’est pas fait que des amis parmi les « élites » « occidentales ».
Lors de la récente conférence de l’ONU sur le climat à Copenhague, il a fait retentir un son de cloche différent de la logorrhée usuelle.

Mahmoud Ahmadinejad a ainsi déclaré que «le capitalisme et l’économie libérale détruisent la nature ».
Avant de fustiger les Etats-Unis qui – avec 5 % de la population mondiale – consomment énormément d’énergie (1er pays consommateur), et que les crédits américains de défense représentent toujours plus de 40 % des dépenses mondiales.
« Et si d’autres pays imitent ce modèle de comportement ? » a-t-il insolemment demandé.
Question pertinente du leader iranien (semblant lui aussi partager la thèse du réchauffement climatique dû à l’activité humaine) qui embarrasse encore une fois les « gendarmes du monde ».

Les médias et politiciens « français » parlent désormais fréquemment de menaces écologiques ; en proposant généralement comme solution plus de « gouvernance mondiale », plus de mondialisme.
Bizarrement, ils n’avancent jamais l’idée que l’équilibre écologique serait surtout menacé par le système capitaliste libéral et sa course effrénée au profit (s’accompagnant d’une vénération de « la croissance », de la consommation, des échanges internationaux au détriment du localisme, etc.) 
« Capitalo-mondialisme ou écologie ? », et si c’était la vraie question ?

Source

Pas très sport…

« Novopress » (site de communication du mouvement « Bloc Identitaire »)  généralement sourcilleux sur le respect du copyright concernant ses textes, n’a pas eu une attitude très « sport » envers le jeune Contre-info.com
C’est ainsi qu’il a copié mot pour mot (y compris le titre) un article rédigé par un contributeur de Contre-info, sans mentionner la source.
Plus grave, il laisse accroire que c’est un article original en le faisant précéder de la mention « COPENHAGUE (NOVOpress) ».
Nous aimons à croire qu’il s’agit d’un faux pas isolé et en profitons pour préciser à tout le monde que nos textes sont bien sûr librement copiables et diffusables. A condition, naturellement, de citer la source.
N’hésitez pas à diffuser nos informations médiatiquement incorrectes !

Estrosi a bien mérité de ses maîtres.

Estrosi

Le maire de Nice et ministre UMP de l’Industrie Christian Estrosi s’est vu récemment honoré par le B’naï B’rith, une très puissante Franc-Maçonnerie internationale réservée aux seuls juifs. Le président de cette structure sectaire et occulte, Moishe Smith, s’est lui-même rendu en France pour remettre à l’édile niçois « un prix en reconnaissance de ses travaux pour la promotion de l’éducation sur la Shoah ».

Estrosi a en effet notamment initié un programme local par lequel 3 000 jeunes (de 13 à 14 ans) ont, à ce jour, été envoyés à Auschwitz, après une « préparation psychologique » et en compagnie d’« historiens »…
Un conditionnement mental, politique, psychologique et historique typique du totalitarisme.

(source)

C’était un 3 juin…

1098 : les Croisés libèrent la cité d’Antioche des infidèles.

1425 : le pape Martin V impose par la bulle Sedes apostolica aux juifs de porter un insigne distinctif et leur interdit les emplois publics.

1785 : après les remontrances du clergé au roi, le Conseil d’État interdit la réédition des œuvres de Voltaire. Le duc d’Orléans (franc-maçon et futur Philippe-Egalité), accoutumé à braver l’opinion religieuse, rend cet arrêt illusoire en permettant, dans l’enceinte de son palais, la vente des ouvrages proscrits.

Perte des deux provinces : Le Souvenir, statue à Nancy.

1871 : l’Alsace et une partie de la Lorraine sont annexées par le Reich allemand.

1937 : mort dans un accident d’avion du général Mola, chef de l’armée nationaliste du nord de l’Espagne.

1940 : la Luftwaffe bombarde Paris : 254 morts et 650 blessés.

Continuer la lecture de « C’était un 3 juin… »