Alexandre Gabriac sur la sellette

Le jeune conseiller régional Rhône Alpes (le plus jeune de France), fervent soutien de Bruno Gollnisch pendant la campagne interne, Alexandre Gabriac, passe probablement ses derniers instants comme élu et militant du Front National. Hier le nouvel observateur publiait une photo le présentant, le bras gauche levé près d’un drapeau national-socialiste. L’intéressé dément : « Cela ne me dit rien du tout. De toute façon, j’avais reçu il y a quelque temps une lettre anonyme m’avertissant que des montages effectués par des anarchistes circuleraient ». Le site nouvelles de france publie la copie d’une main courante déposée il y a un an suite à une lettre « anonyme » l’avertissant que des « clichés » le montrant « en scène avec des skinheads avec la main tendue et des drapeaux nazis » seraient « envoyés aux médias ».

Après la réaction de Steeve Briois, secrétaire général du Front national vient s’ajouter celle de Marine Le Pen :  » s’il s’avère que cette photographie ne soit pas comme l’affirme Monsieur Gabriac, un montage, celui-ci sera immédiatement exclu du Front National. Il faut que chacun sache que le Front National n’admettra en son sein ce type de comportement inadmissible porteur d’une idéologie répugnante. »

Une question reste en suspend, de quand daterait cette photo, si elle est authentique ? Si des années se sont écoulées entre la pose et la publication, on peut aisément parler d’erreur de jeunesse. Et non pas d’une volonté militante de voir les armées ressuscitées d’Adolf Hitler marcher sur l’Élysée.

33 commentaires concernant l'article “Alexandre Gabriac sur la sellette”

  1. Et les anciens trotskystes américains devenus néoconservateurs et défenseurs de l’Empire contre nos traditions, personne ne leur reproche rien, à ceux-là !

  2. Ce jeune homme a bien droit d’avoir ses opinions…Un militant gué m’a bien menacé de diffuser des extraits de pellicules où l’on me voit nu…Et alors, j’attends toujours. La belle jambe.

  3. @Fleur de Pays

    C’est sur le site du nouvel obs et comminuqué du FN sur leur site.

    L’info a déja bien tournée !

  4. « Si la direction du FN proche de Marine Le Pen réagit aussi promptement, c’est aussi peut-être parce qu’Alexandre Gabriac, conseiller régional et secrétaire régional du FNJ en Rhône-Alpes, est un soutien actif de Bruno Gollnisch. « C’est la fédération du Rhône… Il y a un nid de gens qui ont voulu squatter le FN et en faire un groupuscule », a expliqué Steeve Briois au Monde.fr. Le bras droit de Marine Le Pen affirme que tous les membres de l’Œuvre française seront exclus du FN. Le secrétaire général refuse de reconnaître que cette affaire est aussi un bon prétexte pour les membres de la tendance Marine Le Pen, en quête de respectabilité, d’affaiblir un courant rival au sein du parti. »
    http://www.lemonde.fr/politique/article/2011/03/25/cantonales-un-candidat-fn-pris-en-photo-faisant-le-salut-nazi_1498604_823448.html

  5. A mettre en rapport avec les cas de Marcel Collot, le coco-mahométan faisant l’apologie de l’islam et militant pour le droit de vote des immigrés, de Vanilla Myrtille (gueule de crapaud à lunettes) transfuge du NPA qualifiant récemment l’abolition de l’avortement d’inhumaine, de Julien Sanchez prônant sur son site les différences homosexuelles, etc, etc, etc. Pour la suspicion d’un bras levé, deux braves militants nationaux vont être purgés pendant que les écervelés marinistes anti-France sont bien chaudement conservés à leur place au néo-FN… Pas étonnant que Marion ne rassemble que 6% des inscrits aux cantonales de 2011, faisant perdre 200.000 voix au FN historique par rapport aux cantonales de 1998 et perdant aussi dans la foulée 350 candidats qu’elle n’a pas pu présenter ! « Vague bleu marine » est-il écrit en gros caractères sur les affiches électorales du Front mariniste… je parlerais plutôt d’un vulgaire coup de chasse d’eau bleu latrines !!!

  6. On avait ennuyé le Prince héritier de Grande Bretagne pour avoir porté un costume NS lors d’un bal masuqé déjà. Quand des figurants ont défilé sur les Champs Élysées en 1989 pour le bicentenaire de la révolution, en uniformes de l’armée Rouge, avec Boudionnovki et le toutime, toute la classe bourgeoise socialiste avait applaudi.

    Les anciens lambertistes et autres vendeurs de l' »Humanité » pendant leurs études se portent très bien, eux.

    Certains trotskystes se retrouvent à la tête de grands quotidiens de révérence et les adorateurs de Staline occupent les chaires d’université.

    La France se désoviétise moins vite que la Russie, manifestement.

  7.  » Le bras droit de Marine Le Pen affirme que tous les membres de l’Œuvre française seront exclus du FN  »

    Au lieu de mettre l’UMPCS le nez dans leur m..de : soutien des régimes communistes , apologie du système communiste en France par de nombreux biais , soutien aux racailles etc…

  8. Ce ne serait pas la première fois qu’un élu ou un frontiste en position éligible, hostile à l’héritière, voit des photos politiquement incorrectes balancées à la presse par les marinistes. Dès 2004, l’actuel secrétaire général du PdF en a fait l’expérience. Mais à l’époque Carl Lang et Jean-Marie Le Pen avaient tenu bon malgré les glapissements des raclures de bidet et lui avaient maintenu leur confiance. Autres temps, autres mœurs…

  9. C´est incroyable le nombre de blogguer de bonnes intentions , votant Fn , bien sur , et qui a la premiere occasion viennent baver comme de vulgaires crapauds , avec photos , articles …etc , des qu´un camarade , malgré tout de droite et defendant certaines valeurs …de droite … se retrouvent dans leurs collimateurs… toutes la pestilence de ce qui se fait de plus crasse va se rouler dans la fange de la division , et ce jusqu´au élections …les dénonciations et autres vont aller bon train … c´est beau les droits de l´homme …

    Déclaration Universelle des Droits de l’Homme:

    Article 19: « Tout individu a droit à la liberté d’opinion
    et d’expression, ce qui implique le droit
    de ne pas être inquiété pour ses opinions
    et celui de chercher, de recevoir et de répandre,
    sans considérations de frontières,
    les informations et les idées
    par quelque moyen d’expression
    que ce soit. »

  10. @ Pierrot

    je sais bien mon bon Pierrot 😉
    Seulement, ca fout certainement pas mal dans la merde le bon Alex…
    Pas la peine d’en rajouter une couche… (C’est juste vis a vis de lui que je dis cela, pas vis a vis du Front…)
    Pour les cyber-warriors (dont je fais un peu parti finalement lol), il y a un groupe de soutien sur facebook pour Alex Gabriac… Soutenons Nos Kamarades par tous les moyens !
    Une pensée également à nos amis de Nancy !!!

  11. @ Solange
    Edeo est bien décevant.
    Dès que l’on touche à Bernard Antony , tous les commentaires d’un article sont supprimés.
    Pas touche au sioniste Antony, qui préfère soutenir Israel et sa diaspora que les futurs petits assassinés .
    Au moins le concernant , le masque est définitivement tombé , pour ceux qui avaient des doutes.

  12. @Procédé mariniste

    Oui mais ici, vu le tort que cela fait à la campagne de Marine et le coup que cela porte à sa stratégie, on imagine mal une source interne à ce scandale.
    D’autant plus que les rênes ont changé de mains et qu’il n’est plus tellement besoin de justifier une mise à la porte.

  13. @ Anonyme,

    Je ne pense pas que vos propos sur Bernard Antony soient le motif de la suppression des commentaires sur EDEO : vous aurez remarqué comme moi que les marinistes s’amusent à usurper les pseudos pour faire tenir aux nationaux des propos à la limite de la légalité… J’espère que c’est pour cette raison. En revanche, sur le site SALON BEIGE beaucoup de commentaires hostiles à Marion Le Pen ne passent plus, et les marinistes les plus bornés ont le droit d’expression quand les gollnischiens sont maintenant réduits au silence, censurés tout simplement. Michel Janva est devenu mariniste, semble-t-il. Comme Bernard Antony. A noter que le Salon Beige a fait un grosse pub pour un autre sioniste, Yves Daoudal, soudain devenu théologien d’on ne sait où, et qui milite contre le mot « déicide » que l’on applique parfois au peuple qui c’est bien connu n’a jamais fait de mal à personne. Enfin j’ai observé un autre gros virage : Michel Janva fait maintenant l’apologie du capitalisme. Les masques tombent : tous ces « catholiques » libéraux sionistes et pro-mariniens se révèlent au grand jour… Continuons le combat à notre niveau contre la désinformation et la manipulation !

  14. @ Solange
    Pour le Salon Beige : j’ai toujours pensé que ce site était suspect.
    Censure NPISTE .
    Un exemple :
    J’avais posé un comm sur un crèche que je trouvais très belle (pour le concours des crèches ).
    Puis le lendemain , concernant un article prétendant que Raoult était au service de l’islam, je leur ai fait simplement remarquer qu’il ne fallait pas oublier que Raoult était membre de l’association France Israel et qu’il avait déclaré que Israel « c’était plus important que les retraites  » (ce qui prouve à mon avis que sionisme et islamophilie vont ensemble ), et bien non seulement le SB n’a pas publié mon comm mais a supprimé mon comm sur la crèche .
    Un drôle de site « catholique  » , plus catholique que les catholiques à mon avis .
    Les masques tombent et c’est très bien ainsi.

  15. @ Solange
    Concernant le libéralisme économique , je pense qu’il s’agit d’un autre sujet et que casser du libéral économique est un piège .
    « Atroce -totos  » est l’exemple même de l’antilibéral économique et est pourtant un sioniste fanatique , devenu lui aussi mariniste.

  16. @ anonyme,
    Attention, concernant le capitalisme je fais bien la distinction entre le libéralisme économique (une erreur condamnée par la doctrine sociale de l’Eglise) et les libertés économiques. Or le SALON BEIGE mène depuis plusieurs mois une campagne constante pour réhabiliter le mot « libéral » et l’idéologie libérale (erreur sur la liberté née du protestantisme, des Lumières et de la Révolution) à tel point que Michel Janva fait de la réclame pour un théoricien capitaliste Frédéric Bastiat qui est en fait un franc-maçon de gauche qui militait pour la suppression des prérogatives régaliennes de l’Etat. C’est là où on voit que capitalisme et communisme se rejoignent dans l’économisme matérialiste. Bastiat est devenu une référence pour les libertariens américains, ces anarcho-capitalistes en général très sioniste d’ailleurs… Les masques tombent !

  17. Sur le site Nouvelles de France, Marion-Perrine Le Pen ose affirmer : « Dans toute son histoire, le FN n’avait jamais atteint de tels résultats dans un type d’élection qui lui est particulièrement défavorable ». C’est de la désinformation pure et simple !

    En effet voici les résultats obtenus par le FN aux cantonales :
    – 2011 = 1.379.971 voix
    – 2004 = 1.490.315 voix
    – 1998 = 1.540.916 voix
    Ainsi c’est tout le contraire qui se produit : oui, de toute son histoire le FN n’a jamais atteint de tels résultats… aussi bas !!! Alors que le FN n’a affronté aucune concurrence et que la conjoncture est ultrafavorable, la fille Le Pen a réussi à faire perdre au FN 200.000 voix par rapport à 1998, malgré le soutien du Système médiatique ! Par ailleurs elle passe de 24% des sondés à 6% seulement des inscrits dans le cadre de cette élection, un an avant les présidentielles ! 6%… et elle ose crier victoire ? Plus c’est gros plus ça passe.

    Sans rire elle ajoute : « La vague “bleu Marine” va recomposer la vie politique française autour du Front national »… Sauf que la vague bleu marine n’a pas eu lieu, nous avons eu à la place un vulgaire coup de chasse d’eau bleu latrines ! La claque est sévère, l’échec patent : l’imposture médiatique et politique de la fille de JMLP ne pourra pas durer éternellement.

  18. @ Admin4 :
    Possible aussi que la photo ait été fournie au moment de la si loyale et sereine campagne interne pour la présidence du FN et que la presse ne la sorte que maintenant, à un moment où ça n’arrange effectivement pas le FN et sa nouvelle ligne politique. En tout cas, la méthode a déjà été utilisée.
    Et concernant une nouvelle épuration, les marinistes rongeront sûrement leur frein jusqu’aux présidentielles afin de ne pas se priver de signatures d’élus et de ne pas favoriser la déclaration d’une autre candidature de droite nationale.

  19. @ Solange
    Pour la condamnation du libéralisme économique par l’Eglise , vous pouvez m’indiquer des sources ?
    Et quelle différence avec les « libertés économiques « ?

  20. Bonsoir,
    A qui profite le crime?
    En y réfléchissant bien, la source interne n’est pas aussi saugrenue que ça.

  21. @ anonyme,

    Le sujet est vaste et passionnant : j’ai donné quelques pistes dans le fil de commentaires sur le franc-maçon capitaliste Frédéric Bastiat mis à l’honneur par le Salon Beige (quelques citations de Papes condamnant le libéralisme économique et le capitalisme) : http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2011/01/le-fran%C3%A7ais-fr%C3%A9d%C3%A9ric-bastiat-mod%C3%A8le-de-ron-paul-et-du-tea-party.html

    Le capitalisme est, selon Pie XII, un « système qui, loin d’être conforme à la nature, est en opposition avec l’ordre de Dieu et avec la fin assignée par Dieu aux biens terrestres » (Evangelii praecones). Pie XII a sévèremment condamné le capitalisme dans son message radiophonique du 1er septembre 1944 : il le condamne comme « contraire au droit naturel » car fondé sur une « conception illimitée et erronnée de la propriété en dehors de la subordination au bien commun ». Le capitalisme ne répond pas à la fonction essentielle des biens terrestres qui est l’épanouissement de la vie humaine. Une économie humaine est celle qui « se règle sur les besoins primordiaux de l’homme » (Pie XII, Allocution du 25 mars 1949 aux membres du Bureau international du travail) et non une économie de lucre au profit du capitalisme qui pèse de tout son poids sur la vie économique et détermine lui-même les besoins qu’il doit satisfaire : « Voilà où conduisent également les principes fondamentaux du libéralisme économique, à la recherche du lucre, de la part du capitalisme financier, qui pèse de tout son poids sur la vie économique, dès que les enchaînements de l’économie nationale sont considérés unilatéralement en vue du marché » (Pie XII, Allocution au Congrès international de la vie rurale, 2 juillet 1951). Voir Mgr Guerry « La Doctrine sociale de l’Eglise », Paris, Maison de la Bonne Presse, 1950.

    Pour les sources, j’ai lu un livre intéressant de Achille Dauphin-Meunier « L’Eglise en face du capitalisme », Paris, Fayard 1955. Sinon, au niveau politique il y a La Tour du Pin « Vers un Ordre social chrétien » et Blanc de Saint-Bonnet (plus ancien). Certains ouvrages de Beau de Loménie sont utiles, « Les Dynasties bourgeoises » par exemple.

  22. Le capitalisme est athée

    Nous sommes naturellement portés à voir dans le communisme l’aspect
    anticapitaliste. Les deux systèmes étant dans l’ordre économique aux antipodes, cette
    opposition de fait est ce qui frappe en premier lieu. Aussi certains esprits sont-ils
    portés à prendre toute condamnation du communisme pour une approbation du
    capitalisme.
    C’est déjà l’interprétation qu’on donne en certains milieux à l’excommunication
    majeure prononcée par la Congrégation du Saint-Office contre les catholiques qui
    adhèrent au communisme. Enfin, se dit-on en se frottant les mains, l’Église se rallie à
    la libre entreprise; après des hésitations, elle se range définitivement du côté des
    pays capitalistes.
    Rien de plus faux. L’excommunication prononcée contre les catholiques communistes
    ne provient pas de raisons d’ordre temporel.
    Ce que l’Église condamne dans le communisme ce n’est pas sa technique de
    production, de circulation et de répartition des richesses. En cette matière, l’Église
    n’intervient que comme gardienne de l’ordre naturel et encore avec une extrême
    prudence, beaucoup plus sous forme de conseils que de préceptes.
    Ce que l’Église condamne dans le communisme, c’est son aspect philosophique :
    athéisme théorique et pratique, négation de la personne humaine, omnipotence de
    l’État, matérialisme historique, dialectique matérialiste Enlevez cela du communisme
    et vous restez avec un système faux et impraticable du point de vue strictement
    matériel, d’une machine lourde, lente, peu efficace, comme le sont souvent les
    inventions humaines, mais que l’Église ne s’attarderait pas à frapper de ses foudres.
    Depuis qu’il y a des hommes sur la terre, grand dieu qu’il s’en est imaginé et édifié
    des systèmes qui n’avaient aucun sens ! L’Église regarde tout cela avec une
    maternelle bienveillance, sachant que les hommes, à la recherche d’un bonheur
    introuvable ici-bas ne cessent de se donner le change par des constructions ridicules.
    Mais elle ne s’attarde pas à faire le partage du pratique et. du fantaisiste, du sensé et
    du ridicule qu’il peut y avoir dans tout cela. Son royaume n’est pas de ce monde; elle
    rend à César ce qui appartient à César et à Dieu ce qui appartient à Dieu.
    * * * * *
    La doctrine catholique juge plus sévèrement, le capitalisme que le communisme en
    tant que systèmes économiques. On n’en finirait pas de citer les passages des
    encycliques sociales qui condamnent le capitalisme non pas dans une philosophie
    qu’il ne possède pas, mais dans ses agissements. Il est à remarquer en effet que
    l’encyclique Divini Redemptoris dirigée spécifiquement contre le communisme contient
    plus de paragraphes pour analyser et critiquer le capitalisme que le communisme.
    Tout récemment encore, l’organe du Vatican, l’Osservatore Romano, publiait un article
    pour déclarer que « le communisme, quand on le sépare en tant que système
    économique de sa philosophie, n’est pas l’antithèse, l’opposé et la contradiction du
    christianisme, autant que l’est le capitalisme ».
    C’est l’évidence même. Car le communisme comme formule de production
    économique et d’organisation sociale, contient un élément de générosité qui manque
    au capitalisme. Ce dernier « est athée dans sa structure même » affirme le journal du
    Vatican. « Athée, le capitalisme l’est, non pas dans une philosophie qu’il n’a pas, mais
    dans la pratique — ce n’est pas un jeu de mot — qui est toute sa philosophie : désir
    insatiable de gain, rapine, avarice, violence et domination ».
    Alors, se demanderont certains, pourquoi l’Église ne frappe-t-elle pas le capitalisme
    des mêmes condamnations que le communisme ?
    La réponse est simple : parce que le capitalisme n’a pas de philosophie. II en eut une
    Autrefois, ce fut le libéralisme doctrinal, athée, antireligieux, anticlérical. Et le
    libéralisme doctrinal fut condamné comme contraire à la philosophie chrétienne. Il
    nous reste de cette erreur un résidu, un précipité, un dépôt qui s’appelle le
    capitalisme; c’est une fange boueuse dans laquelle nous sommes empêtrés.
    Pour employer une comparaison, il y au rait entre capitalisme et communisme une
    différence analogue à celle qui existe entre le pécheur et l’hérétique. Le premier est
    coupable de son corps, l’autre de son intelligence. L’un commet des fautes et essaye
    de se relever, l’autre s’obstine dans ses fausses croyances. Celui-là pèche par les
    sens, celui-ci par l’esprit.
    II est en tout cas merveilleux de voir l’Église combattre à la fois sur tous les fronts de
    l’erreur, insoucieuse des reproches ou des compliments que lui servent des gens trop
    intéressés, intransigeante pour le péché mais compatissante pour le pécheur,
    tolérante jusqu’à la limite du possible pour les régimes mais ne transigeant jamais sur
    le dogme et la morale. Cette permanence dans la durée et dans la doctrine serait
    l’unique preuve de son origine divine que déjà les esprits forts pourraient être
    ébranlés.
    Source : Gérard FILION, « Le capitalisme est athée », Le Devoir, 16 juillet 1949, p. 4.
    © 2001 Claude Bélanger, Marianopolis College

  23. @Solange
    Merci pour votre réponse , mais je ne suis pas convaincue , sans vouloir vous offenser .
    Comme vous le dites , c’est une question très délicate et en l’espèce l’avis de spécialistes en économie (pas d’idéologues ) me semble nécessaire.

    @ étoile de clovis
    « Tout récemment encore, l’organe du Vatican, l’Osservatore Romano, publiait un article
    pour déclarer que « le communisme, quand on le sépare en tant que système économique de sa philosophie, n’est pas l’antithèse, l’opposé et la contradiction du christianisme, autant que l’est le capitalisme ».

    Pas possible !
    Si c’est exact , l’Eglise V2 omet une chose importante , c’est que dans les pays communistes , elle n’a pas le droit d’exister et ses fidèles sont massacrés .
    CQFD

    Pour le reste séparer le temporel du spirituel , ou philosophique, me parait spécieux , et je ne pense pas que l’Eglise Catholique le fasse réellement.
    En tout cas , merci à vous aussi pour votre réponse et vos références.

  24. « L’affaire » Gabriac permettra au moins à la Marion de montrer au combien elle respecte et défend cette pauvre communauté, incomprise depuis 3000 ans, contre les très très méchants « nazis »… c’est tout benef pour elle même si bien sur je ne crois pas un instant à une cabale du FN.

  25. Soutien à Alex;
    je connais Alex qui est un bon français,qui a des idées qu’il défend au milieu d’un système totalement pourri.Pour une photo,réelle ou non,on veut le détruire.Ceci n’est pas acceptable!
    Je voudrais savoir, dans le cas d’une photo réelle,quand celle-ci a été prise car les erreurs de jeunesse sont toutes excusables.
    CELTOS,un ancien.

  26. à anonyme,
    Je vous prie de remarquer que l’article que j’ai posté date d’avant le concile vatican 2, donc il ne s’agit pas de l’église V2
    Si vous lisez bien la phrase que vous relevez, vous verrez que la comparaison concerne le plan économique. En tant que système économique le capitalisme est plus opposé au christianisme que le communisme. Les persécutions subies par l’église sous le régime communiste viennent du système philosophique communiste, il ne s’agit plus alors d’économie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.