« J’ai vu Chirac et Villepin compter les billets »

Nouveaux scandales en vue pour la République…
L’avocat Robert Bourgi, successeur de Jacques Foccart, révèle vingt-cinq ans de pratiques occultes sous Chirac. Pour la première fois, un homme avoue des financements occultes en provenance d’Afrique.
« C’était toujours le soir. « Il y a du lourd? » demandait Chirac quand j’entrais dans le bureau. Il m’installait sur un des grands fauteuils bleus et me proposait toujours une bière. Moi qui n’aime pas la bière, je m’y suis mis. Il prenait le sac et se dirigeait vers le meuble vitré au fond de son bureau et rangeait lui-même les liasses. Il n’y avait jamais moins de 5 millions de francs. Cela pouvait aller jusqu’à 15 millions. Je me souviens de la première remise de fonds en présence de Villepin. »
Extrait de l’entretien au JDD visible ici.

6 commentaires concernant l'article “« J’ai vu Chirac et Villepin compter les billets »”

  1. Heureusement l’actuel locataire de l’Élysée notre bon Chef-comptable ne mange pas de ce pain là!
    Pas très catholique tout ça!

  2. parions que le véreux (euh,vertueux ) Chirac a la mémoire qui flanche quand il s’agit d’emplois fictifs ,detournements de fonds et corruption organisée ,mais qu’il retrouve vite la pèche quand il s’agit de nuire à quiquonque dénonce ses turpitudes avec les uns et les autres ! et bien sur la masquarade judiciaire prétendra que ce sinistre individu est intouchable ! faire rembourser tous les millions volés aux contribuables règlerait pourtant la dette fictive laissée par ces divers escrocs politichiens qui sévissent dans les rouages gouvernementaux depuis les années 80 !

  3. Les « valises de billets » pratique courante de la République des grands principes républicains bidons…

    La République est vraiment le terreau de toutes les corruptions. Haaa nostalgie pour l’Ancien Régime d’avant 1789, c’était le bon temps… et on ne le savait pas!

    « j’ai vu Chirac et Villepin compter les billets » clame l’avocat Robert Bourgi. En voila un qui risque de se retrouver bientôt ‘suicidé’ dans un parking ou noyé dans 15 cm d’eau (cas classiques des pratiques du grand banditisme politique). 🙂

    Quand à Chirac, il restera dans les mémoires comme le plus grand parasite de toute l’histoire de la France et l’Europe. Un personnage malsain et faussement sympathique. Un PA-RA-SITE (n’en déplaise au très cire-pompes Paris-Match et Cie).

    Il n’est pas le seul de son espèce, on peut y mettre aussi 99.99% de la classe politique toutes époques confondues.

    Transmettons le souvenir de générations en générations jusqu’à la fin des temps…. 🙂

  4. eh gros […]…oui oui je te parle…..n’oublie pas de dire que des billets tu en a mis aussi dans tes poches et de ton pote Sarko ( mais à qui profite donc cette balance ?)…

    Finalement les dictateurs africains ont plus de classe que nos truants élus au suffrage universel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.