Une élue FN interpellée pour avoir introduit (récidive) de la drogue dans une maison d’arrêt…

L’élue municipale FN d’Albi, Glawdys Ramadji a été interpellée il y a une dizaine de jours à la sortie de la maison d’arrêt de Druelle à Rodez, à la suite d’un parloir prolongé avec son compagnon Dylan B. A l’issue du parloir, la fouille sur le détenu a conduit à la découverte de plusieurs barrettes de résine de cannabis. Elle a ensuite été entendue par les gendarmes à Rodez.

Glawdys Ramadji est ressortie libre de cette audition mais selon nos informations la procédure n’est pas close et l’élue devrait avoir un nouveau « rendez-vous » avec les enquêteurs dans les jours qui viennent.

Jointe par France 3, Glawdys Ramadji s’est refusée à parler de cette affaire, renvoyant les journalistes vers son avocat.

Contacté par France 3, Maître Philippe Pressecq, a reconnu que sa cliente avait bien été entendue par les gendarmes, selon lui, « pour vérification » car elle avait eu un parloir avec Dylan B. juste avant la découverte de la drogue dans la cellule. Elle a indiqué qu’elle n’était « en rien responsable de ce qui se passe dans les cellules de la maison d’arrêt » de Druelle, près de Rodez.

Une source pénitentiaire indique cependant que la fouille du prisonnier a eu lieu juste après ce parloir prolongé et que la transmission de stupéfiant n’a pu se faire que pendant cet entrevue.

Déjà en 2017

L’élue avait déjà été mise en cause en 2017, après la découverte d’un téléphone portable dans la cellule de son compagnon. Elle avait reconnu auprès de France 3 avoir elle-même introduit le téléphone dans la prison lors d’un parloir. Une procédure avait également ouverte à cette époque pour introduction de stupéfiants en milieu carcéral. Elle avait été placée en garde à vue. Procédure qui n’est pas terminée.

A la suite de la publication par France 3 de cette information, l’élue et son avocat avaient poursuivis en justice 18 médias dont France 3. Une procédure annulée par la justice.

Ex-championne de boxe thaï, Glawdys Ramadji a été élue conseillère municipale à Albi en 2014 sur la liste FN conduite par Frédéric Cabrolier. Elle est également impliquée dans une bagarre avec un groupe de jeunes en mai 2017 dans le quartier de Lapanouse à Albi, chacun accusant l’autre de l’avoir agressé.

Source : France 3

12 commentaires concernant l'article “Une élue FN interpellée pour avoir introduit (récidive) de la drogue dans une maison d’arrêt…”

  1. Les élus du FN sont très représentatifs de la population qu’il cherche à recruter.
    Celle-là est bien française, oui, mais seulement de papiers.

  2. quand on dit et répète que Marine est une gaucharde qui a Cohn Bendit pour modèle

    elle rejette du parti « les cathos de m… » , la vieille France distinguée

  3. La Démocratie est sans rivale , inégalable . Elle impose ses valeurs à ses ennemis , réels ou supposés . Avec ou sans la Marine , vous aurez à plus ou moins brève échéance , le même résultat .

  4. et toujours pas de vrai « leader » de droite à l’horizon…
    ô rage, ô désespoir, ô déchéance

  5. Une femme pour faire passer de la drogue en prison utilise généralement comme « caches inaccessibles » ses parties génitales ou son anus… cela situe le niveau du FN actuel en dessous de la ceinture.

  6. Marine espère obtenir la médaille de la Licra avec de telles représentantes;

    passer du statut de fille de la Bête immonde à celui
    d’ archange du Crif.

  7. ce qui est grave autant qu’alarmant c’est que le FN bénéficie encore d’une audience favorable dans l’opinion publique et qu’aucune campagne n’est menée pour justement contrer cette influence néfaste.Nos adversaires exploitent à merveille cette imposture, laquelle nourri les divisions sur lesquelles le système démocrasseux règne en maître.C’est l’une des raisons pour laquelle le FuN ripoliné RN ,est toujours qualifié par ses pseudo adversaires , de parti « d’extrême droite » alors qu’en réalité il n’en est rien, et fait partie intégrante de la règle du jeu.Peu importe en effet si ce parti comporte autant « d’imperfections » et ne vaut pas mieux que le autres ripoublicains ,la preuve en est faite une fois de plus , l’esssentiel pour une minorité c’est avant tout d’agiter l’épouvantail et d’actionner la soupape de sécurité,de canaliser les mécontents.Seulement cette stratégie , du moins faut il l’espérer , ne dure qu’un temps.

  8. La langue de bois était jadis utilisée par le seul bloc de l’Est . J’avoue en avoir douté de ce genre d’affirmation . Il me semblait alors que la propagande de l’Est s’adressant à des populations moins évoluées que les nôtres était moins bien élaborée que celle du monde atlantiste .
    Depuis tout est venu confirmer mes intuitions . La Démocratie , c’est un leurre , dont les codes de conduite sont ouvertement bafoués par les gardiens du Temple .
    Un seul objectif pour ceux qui nous dirigent : nous mener en rangs serrés à l’abattoir . Louis-Ferdinand avait tout compris et tout dit .
    En vain , bien sûr …

  9. Pour que L’énergie passe, il faut deux pôles. Marine est l’un d’entre eux. Elle fait marcher l’énergie du leurre et sa nièce n’est pas mieux! Elle serait même pire avec toutes ses simagrées singesques!

  10. Je me demande bien ce qui dans mon commentaire précédent mérite une modération( commentaire de 20h51)???

  11. Dans la même veine, que la Marine et sa nièçarde, écoutez, c’est sur l’UPR, ça en dit long!!! La même clique sous des atours différents, mais le but est le même!

    https://youtu.be/p9sjlhtJr2Q

    Dehors les chiens galeux, dehors!

  12. Pas tout à fait irréprochable, Glawdys Ramadji ! Et multi recidiviste de surcroit !… Ah notre beau pays et sa belle diversité ! Il reste néanmoins que ça arrange vraiment bien une certaine presse qu’elle soit élue FN…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.