Triste record : 3h32 de télévision par jour

En un an, le temps moyen passé devant la télévision a grimpé de 7 minutes, passant à 3h32 de bourrage de crâne par jour et par personne. Un chiffre record, qui bat la plus grosse durée mesurée jusque-là depuis 1985 (3h27 en 2007).

Comme le rappelait en 2005 Maxime Kavdjaradzé membre de la chambre haute du parlement russe : « Il faut utiliser avec une prudence extrême la télévision, ce mécanisme capable subtilement d’influencer les hommes ».

Une anecdote illustre parfaitement l’influence des médias sur le peuple.

Le 30 octobre 1938 aux Etats-Unis, Orson Welles présente une adaptation de La Guerre des mondes de HG Wells sur CBS, dans laquelle un faux présentateur de CBS annonce l’arrivée belliqueuse des Martiens sur Terre. En 1938, la radio est un média de communication qui connaît un fort essor, et de nombreux auditeurs l’écoutent. Ainsi, son excellente mise en scène parvient à faire admettre à près d’un million d’auditeurs — sur les six millions qui écoutent l’émission — que les États-Unis étaient attaqués par des extra-terrestres venus de Mars et que le danger impérieux demandait impérativement de fuir. C’est le chaos dans tout New-York. Et même les troupes américaines, massées dans le port mais en permission, sont rappelées dans le but de défendre la patrie.

André Bazin, dans son étude sur Welles, rappelle que le Ministère de l’Intérieur et le Président des États-Unis ont chacun à leur tour fait des communiqués dramatiques, amplifiant ce qu’il nomme «un extraordinaire phénomène de schizophrénie collective». Les conséquences sont multiples: la radio, les commissariats sont submergés d’appels de gens prétendant avoir aperçu des Martiens.

source

1 commentaire concernant l'article “Triste record : 3h32 de télévision par jour”

  1. C’est triste. Mais étant donné la réalité, les gens croient peut-être avoir trouvé avec la TV un moyen de ne plus penser à leurs problèmes quotidiens. Forcément, pendant qu’ils regardent à travers la lucarne, ils ont le cerveau occupé par la propagande des multinationales.

    Pour ma part, je ne sais pas où je trouverais le temps de regarder la télé… D’ailleurs, il y a bien longtemps qu’elle a disparu de mon environnement. Elle prenait la poussière inutilement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.