Tournant dans l’histoire américaine

Pour la première fois dans l’histoire des États-Unis d’Amérique, les nouveaux-nés blancs constituent moins de 50 % des naissances, selon un rapport américain. En 1990, ils constituaient encore 60 % des naissances.

Ce chiffre est interprété à partir de statistiques démographiques et ethniques recueillies et publiées par le bureau de recensement (« US Census Bureau »). Pour la première fois, selon son dernier rapport, les enfants de moins de trois ans nés de parents blancs représentent moins de 50 % de cette tranche d’âge.

La raison principale de ce changement est l’écart important de natalité entre les femmes blanches et les autres, plus particulièrement hispaniques, sans compter l’arrivée continue de clandestins à travers l’immense frontière avec le Mexique.

Certains États du sud ont connu un renversement ethnique avec une population hispanique ayant doublé depuis les années 90. Au Nouveau Mexique, les Hispaniques représentent déjà 46 % de la population, contre 40 % de blancs.

Seuls les plus de 65 ans sont encore à 80 % blancs, dernier souvenir d’une époque où les blancs dans leur ensemble représentaient cette proportion.

16 commentaires concernant l'article “Tournant dans l’histoire américaine”

  1. C´est la seule race á ne pas pouvoir défendre ces propres frontieres …donc logique implacable d´extermination a moyens termes …la faute á qui ? Toujours les memes qui tirent les ficelles
    Vous me direz que en termes de génocides tranquilles et en douceur , c´est bien fait , tous les efforts consentis pour arriver á ce résultat ont été réaliser…la liste est longue
    – 2 guerres mondiales …entre autres
    – Promotion du féminisme
    – Promotion de l´avortement
    – Promotion de l´homosexualitée
    – Drogue , alcool
    – Détérioration du milieu familial
    – Détérioration de la religion

    Regarder bien , pratiquement tous les films holywoodiens ne parlent que de cela …évidemment seulement envers les blancs …La propagande est énorme.

  2. et alors… les nouveaux nes blancs ne sont pas meilleurs que les nouveaux nes noirs ou que les nouveaux nes indiens!!!!

    en plus les blancs ne sont meme pas hez eux la bas!!!!

    le vrai genocide c`est celui qu`on vecut les indiens pas les blancs criminels!!
    apres vous osez raconter que le christianisme est une religion universelle,pfffffffffffff!!

  3. Tant mieux!
    Quand les blancs seront minoritaires, s’en sera fini de la puissance, et de l’appentis de domination de ce pays. En plus les mexicains sont catholiques.
    C’est de plus un bon signal d’alarme pour une Europe qui depuis un demi siècle cherche a devenir sous (presque) tous les plans, des seconds Etats-Unis.
    Il faut se ressaisir et se détacher de l’outre-atlantique.

  4. Et si la période d’expansion européenne du XVII-XXeme siècle prenait fin?
    On retournerait alors alors dans nos fondamentaux, entre Atlantique et Oural, pendant que le reste des pays retournerait là d’où on les avait sortis.

    Que les USA redeviennent indiens ne ne posent pas de problèmes moraux, étant donné que ce pays n’est qu’une colonie de peuplement qui a réalisé son indépendance à la fois de l’Europe et des locaux exterminés, entre impérialisme marchand et génocide autochtone.

    La lutte est chez nous dans nos bastions traitionnels: l’Europe.

  5. L’Amérique ne sera plus jamais la même. Certains se réjouissent ou nous sortent des arguments complètement bidons (Hé Fatima, tes arabes ont conquis l’Afrique du Nord, le Proche-Orient et l’Anatolie par l’épée, dans le sang des chrétiens, pour imposer leur religion), mais ce qui se passe là-bas, arrive toujours ici, avec un décalages de quelques années. Faut s’y préparer.

  6. Et parmi les blancs sont comptés les arabes et les juifs .

    à Fatima
    Et toi, qu’est ce que tu fais en Europe ?
    Tu n’as rien à faire des « peaux rouges « , hypocrite !
    Fiche nous la paix , tu ne trompes que les imbéciles .

  7. C’est triste mais les Vrais Américains ont été trop loin dans la décadence..

    Ils sont punis par Dieu… et notre tour viendra…

    d’ailleurs les naissances de non Blancs moins de 3 ans chez nous doit être très très proche des 50%

  8. Si on veut jouer à qui était le premier occupant de « l’amérique » il va y avoir des surprises! il se peut fortement que des européens y fussent les premiers… puis vinrent les asiates par le détroit de Behring fermé par les glaces. Les quelques blancs y auraient été exterminés par les nouveaux venus…dont descendent les « peaux rouges »… De même chère Fatima que l’afrique du nord n’était pas « arabe » ni « musulmane » avant le 7ème siècle. Tout cela est prouvé par l’archéologie et l’histoire. Libre à vous de vous satisfaire des clichés les plus nuls de la propagande.

  9. Fatima, il y a plein de bébés chinois qui naissent au Malgreb, celà aussi devraient vous ravir, parce qu’en plus il y en aurra

  10. de plus en plus.

    J’écoutais une émission du libre journal, où une dame expliquait bien les différentes causes de la baisse natalité chez les femmes blanches. Il y a vraiment ce regard des gens, leur petit commentaires mesquins à leur égard qui sont pas encourageants. Il y a pas longtemps, je discutait avec une retraitée, et devant nous passe une dame handicapée. Et voilà pas qu’elle me sort : et tu la vue celle là, mais ça sert à quoi de vivre comme ça, vaut mieux crever, et plus elle fait des gosses. Voilà la mentalité des Français et après on s’étonne.

    http://sdebeketch.com/libre-journal-2007-01-17/

  11. ON NE RECOLTE QUE CE QUE L’ON SEME!
    L’Amérique puritaine, c’est-à-dire protestante, a importé chez nous, via La Fayette, les fameux « droits de l’homme » et les a appliqué chez elle. Si elle devient catholique c’est tant mieux!

  12. Mais nous c est pareil….50/100 des naissances ne sont pas des français de souche et 28.5 /100 des naissances en 2010 sont du tiers monde!

    regardons à notre porte d’abord et critiquons ensuite!

  13. C’est la faute d’Obama: tout comme Mitterand, il b…e les Américains et ça se voit… noir sur blanc

  14. Olea, tu as raison de souligner ce fait mais permets-moi d’ajouter que depuis 1789 (au moins), il s’est développé au sein des élites culturelles (maçonniques) une véritable sous-culture de dénigrement et d’etnomasochisme visant notre civilisation occidentale et son peuple blanc sur la mode « chez nous, c’est minable/ailleurs c’est mieux parce que c’est exotique ».

    Ce poison de l’esprit a fait son chemin du haut vers le bas de la société jusqu’à la situation catastrophique qui est la notre:

    à force de dénigrer notre civilisation et notre Histoire sur lesquelles nous crachons au nom du ‘progrès et de la modernité’, comment toutes ces peuplades exotiques qui viennent nous envahir pourraient-elles nous respecter et aimer notre civilisation si nous crachons sur cette dernière ?

    L’ Élite a développée dans l’esprit du Peuple une véritable haine de lui-même. Et ceci ne concerne pas uniquement notre pays mais l’ensemble des peuples occidentaux.

    Finissons-en avec l’ethnomasochisme et son cortège de ‘devoir de repentance(s)’ tout azimut.

    Retrouvons l’estime de nous mêmes si nous voulons être respecté.

  15. Peut-être que l’auto-dénigrement est intellectuellement plus reposant: pas besoin de concevoir quelque chose de neuf ou de meilleur, il suffit de citer ce qui existe déjà et de prendre un air dégoûté. Pas besoin de faire de longues études pour ça !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.