Ripoublique française : le parquet de Nanterre requiert un non-lieu en faveur de Jacques Chirac

Le parquet de Nanterre requiert un non-lieu dans l’affaire des emplois fictifs de la mairie de Paris. Le procureur de Nanterre Philippe Courroye estime sans rire ce lundi « qu’il n’existait pas un système connu de M. Chirac destiné à financer de façon occulte le RPR ».

Le procès aura lieu au mois de mars prochain.

La Mairie de Paris ne sera pas partie civile au procès, après sa décision d’accepter de recevoir 2.218.072,46 euros versés par l’UMP et par Jacques Chirac.

Source : AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.