Redoublement = sanction pour les professeurs…

Dès la rentrée prochaine, les collèges du Calvados qui ont un fort taux de redoublement scolaire seront sanctionnés.
Ce système dit de « bonus malus » consiste à retirer jusqu’à dix heures de cours par semaine aux collèges qui ont plus de redoublants. Inversement, les collèges qui ont peu ou pas de redoublants recevront jusqu’à six heures de cours supplémentaires.
De sources syndicales, le malus sera déclenché à partir d’un taux de redoublement de 2,5%.

L’information a été révélée lundi par Ouest-France. Selon le quotidien, l’initiative caennaise pourrait être étendue l’an prochain à l’Orne et à la Manche, ou « abandonnée si la situation de s’améliore pas« .

Sur 63 collèges dans le Calvados, 31 devraient subir une perte d’heures à la rentrée prochaine.

Source

5 commentaires concernant l'article “Redoublement = sanction pour les professeurs…”

  1. Quelle bande de guignols à l’éducation dite nationale… Les types qui dirigent ce mammouth souhaitent réaliser des économies sur la tête de nos jeunes (ce qui est dans la suite logique de la politique d’incitation à l’avortement : on tue un futur chômeur pour ces messieurs ?). Pour les ridicules économies qu’ils croient réaliser aujourd’hui, ces imbéciles sont en train de creuser durablement notre tombe. Quand un enfant sort du système éducatif (et non pas instructif) sans savoir lire, ni écrire, ni compter correctement, que peut-il faire d’autre que d’être à la charge de la société ?

    Même pour faire des métiers manuels dévalorisés par les mêmes qui détruisent l’enseignement, il faut savoir lire et compter. Car dans tout métier, il faut savoir comprendre et réfléchir un minimum pour produire un travail satisfaisant.

    A aucun moment ils ne se posent la question de savoir pourquoi les redoublements sont nombreux et le niveau des élèves toujours aussi médiocre ? Il va peut-être falloir songer à revenir aux méthodes et aux programmes qui fonctionnaient pour nos grands-parents.

    Au rythme où vont les choses, pour une instruction fiable, il ne restera bientôt que l’instruction à domicile ou dans des établissements hors-contrat. La fin de l’école publique, donc.

  2. Pourquoi ne pas mettre en place des unités de valeurs qui devraient être maitrisées avant de passer à l’étape suivante quand celle ci exige des prérequis indispensables pour ne pas être largué ?

  3. On a la désagréable impression que ces pantins s’acharnent à persister dans des méthodes et des idéologies qui démontrent d’elles mêmes leur inefficacité et leur nuisibilité au fur et à mesure qu’elles sont imposées.

    Moins ça marche, plus ils recommandent.

    En vertu, semble-t-il du principe que « peinture blanche sur de la m…de équivaut à propreté ».

  4. Avez vous vus le film ¨idiocracy¨ c´est exactement le mode de societe vers laquelle nous nous dirigeons.

    Quand a toutes ces manigances , cela fait tout simplement partie d´un plan global d´asservissement , on ne veut pas de gens qui pensent ou reflechissent , juste des moutons qui consomment … lire entre autres ¨les protocoles des sages de sion¨.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.