Ramadan 2018 : 100 imams algériens vont diriger des prières en France

Rappelez-vous bon peuple de France, le Grand Remplacement ethnique (et religieux par corollaire) n’est qu’une théorie complotiste d’extrême drouaaaate.

Pour le ramadan 2018, pas moins de 150 imams ont été sélectionnés sur la base de critères « rigoureux » pour officier les prières durant le mois de ramadan prochain en France et dans d’autres pays occidentaux, a indiqué ce jeudi (15 mars) à Alger, le ministre des Affaires religieuses et des Waqfs, Mohamed Aissa.

« Nous avons choisi 150 imams, parmi les meilleurs qui ont exprimé le vœu d’aller à l’étranger pour diriger les prières durant le mois sacré de ramadan. La France bénéficiera du plus grand nombre d’imams (100), vu la forte concentration de la communauté algérienne qui y est établie, et les 50 autres seront répartis à travers plusieurs pays, comme l’Allemagne, l’Italie, la Grande Bretagne, la Belgique et le Canada », a déclaré Mohamed Aissa à l’issue d’une rencontre avec le ministre de l’Intérieur et des Cultes français, Gérard Collomb.

Il s’est félicité du fait que la France « se tourne vers l’expérience algérienne qui forme de bons imams en mesure d’inviter l’entité musulmane française à se mettre au service de leur société, à défendre leur Nation et à promouvoir l’Islam de modération ».

Source

4 commentaires concernant l'article “Ramadan 2018 : 100 imams algériens vont diriger des prières en France”

  1. la France doit être catholique et royale.

    la République , anti française, anti chrétienne, importe et nourrit l’ Islam afin de nous anéantir, à coups de Bataclans .

  2. Juste après l’égorgement du Lieutenant Colonel, et aux Morts de Trèbe la République Bananière souhaite encore la bienvenue aux Musulmans coupeurs de tête. A vomir.

  3. Pourquoi le silence assourdissant de nos médias sur cette affaire ? Alors que nos officiels, responsables, journalistes et autres se recueillent devant les dépouilles des victimes, les responsables politiques français acceptent d’accueillir sur notre sol cette centaine d’imams dépêchés par un gouvernement étranger pour se charger de l’éducation spirituelle de nos concitoyens – que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur des mosquées ne change rien à l’affaire – sans aucune garantie ni vérification de notre part. On pensait que la laïcité était un rempart contre ce genre de colonisation culturelle. Monsieur le Ministre, avec tout le respect que je vous dois, de qui vous moquez-vous ? Comment osez-vous imposer cette mascarade, pour ne pas dire cette humiliation, à ce peuple que vous prétendez protéger et défendre ? D’ailleurs, la discrétion qui accompagne cette décision vous condamne. Ayez au moins le courage de la publicité de vos actes. Relisez vos déclarations et vos hommages. Ils sont empestés par la honte qui s’exhale des visas que vous accordez à ces colporteurs de la soi-disant seule et unique vérité islamique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.