Pour Steve Jobs, l’Ipad est un moyen de lutter contre la pornographie

Steve Jobs prend parfois le temps de répondre à des mails; c’est ce qu’il a fait avec Ryan Tate, de Gawker, site d’«infotainment» (information + entertainment), qui appartient à la même boîte que Gizmodo (qui a trouvé et décortiqué le nouvel iphone).

Un vendredi soir alcoolisé, Ryan Tate, énervé par une pub Apple qui parle de révolution, envoie un mail à Jobs. Il lui demande : «Si Dylan avait 20 ans aujourd’hui, comment considérerait-il votre entreprise? Penserait-il que l’iPad a quelque chose à voir avec une révolution? Les révolutions se préoccupent de liberté.»

Et là, réponse de Jobs :

«Ouep, être libéré des logiciels qui vous volent vos données privées. Etre libéré des programmes qui vident votre batterie. Être libéré de la pornographie. Ouais, la liberté. Les temps changent, et certains représentants du monde du PC traditionnel sentent que leur monde est en train de disparaître. Ils ont raison».

Les échanges de mails continuent aussi sur des sujets plus techniques que la liberté et la pornographie. A la décharge du président d’Apple – qui insiste ensuite dans son envie de débarrasser le monde de la pornographie- les mails de Tate – qui insiste lui pour la préserver («et je suis sûr que ma femme approuverait») étaient hargneux.

Article tiré de 20 minutes.

Merci à Sylvain

François Bon

1 commentaire concernant l'article “Pour Steve Jobs, l’Ipad est un moyen de lutter contre la pornographie”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.