Piss Christ : les catholiques « méritent la Légion d’honneur »

[audio:http://www.contre-info.com/wp-content/uploads/2011/04/emission_rtl_piss_christ.mp3|loop=yes]

Nous vous laissons apprécier cet extrait de l’émission « on refait le monde » du 19 avril sur RTL.
Les deux intervenants sont :
– Valérie Lecasble
– Denis Tillinac

Denis Tillinac réclame la Légion d’Honneur pour les catholiques qui ont courageusement détruit « l’œuvre » blasphématoire Piss Christ.

8 commentaires concernant l'article “Piss Christ : les catholiques « méritent la Légion d’honneur »”

  1. Très bien ! Ca fait plaisir d’entendre ça.

    Hervé Ryssen propose de donner 300 euros à celui qui a commis l’acte héroïque.

  2. Piss Christ: les traditionalistes (agrif) déboutés

    20/04/2011 | Mise à jour : 19:19 (flash figaro)
    Le tribunal d’Avignon a débouté en référé l’association catholique traditionaliste Agrif de sa demande de retrait du site internet de la collection Lambert et de tout support publicitaire d’une photographie montrant un crucifix dans de l’urine.

    Cette oeuvre photographique de l’artiste américain Andres Serrano, intitulée « Immersion Piss Christ », datant de 1987 et exposée dans les locaux de la collection d’art contemporain Yvon Lambert à Avignon, avait été vandalisée dimanche par des inconnus, ainsi qu’un autre cliché de l’artiste new-yorkais.

    8000 euros pour le préjudice

    Le tribunal de grande instance a non seulement débouté l’Alliance générale contre le racisme et pour le respect de l’identité française et chrétienne (Agrif) de sa demande, mais celle-ci devra verser 8.000 euros à la collection Lambert en raison du préjudice constitué par la procédure, a indiqué l’avocat de l’Agrif, Me Hervé de Lépinau.

    « L’Agrif demandait uniquement le retrait de l’affiche, des documents publicitaires et du site internet reproduisant la photographie, sans aller sur le terrain de l’analyse de l’oeuvre », a précisé l’avocat.

    « C’est sur ce terrain que s’est placé le tribunal qui a estimé que l’intention de l’auteur n’était pas de discriminer les catholiques. Il a également considéré que l’action intentée était constitutive d’un préjudice pour elle », a ajouté Me Lépinau.

    « Un désaveu cinglant »

    Il a estimé que cette décision montre que « des chrétiens ne peuvent plus défendre judiciairement aujourd’hui ce qu’ils considèrent être une atteinte à leur dignité et à leur foi ». Il a fait part de l’intention de l’Agrif de faire appel de ce jugement.

    Me Agnès Tricoire, conseil de la collection Lambert, s’est félicitée de son côté de cette « condamnation très lourde ». « C’est historique et c’est un désaveu cinglant », a-t-elle dit.
    La collection Lambert a fait part de cette décision de justice dans un communiqué sans la commenter, rappelant juste qu’elle présenterait au public les deux oeuvres vandalisées jusqu’au 8 mai dans le cadre de l’exposition « Je crois aux miracles ».

    Mercredi matin, une cinquantaine de personnes ont manifesté devant le palais de justice d’Avignon pour la défense de la liberté d’expression et en soutien au centre d’Art.

  3. Blasphème d’Avignon : leur justice déboute et condamne l’AGRIF
    Il y a parfois des canulars qui touchent des domaines qui ne prêtent pas à rire. Nous avons tardé à vous communiquer cette information tant elle nous paraissait irréelle. Et pourtant c’est bien vrai :

    « L’AGRIF a, par ailleurs, été condamnée à verser à la collection Lambert 5 000 euros de dommages et intérêts pour le « préjudice » causé à celle-ci et à payer les dépens du procès d’un montant de 3 000 euros. L’association antiraciste a annoncé qu’elle allait interjeter appel de cette décision.

    Addendum 19h20 : Me Agnès Tricoire, conseil de la collection Lambert, s’est félicitée de cette« condamnation très lourde ». « C’est historique et c’est un désaveu cinglant », a-t-elle déclaré » (Nouvelles de France).

    Suite :

    « Le juge des référés d’Avignon a débouté l’AGRIF de sa demande de retrait de l’espace public des représentations du « Piss Christ » d’Andres Serrano et a condamné notre association à 5.000 € de dommages et intérêts et à 3.000 € de participation aux frais de justice du défendeur. L’AGRIF est en quelque sorte sanctionnée pour s’être adressée à la justice.

    Naturellement, l’AGRIF fait appel de ce jugement estimant que la présentation publique du « Piss Christ » constitue une injure, une provocation et une discrimination délibérées à l’égard des chrétiens.
    « L’AGRIF veut vous dire que les chrétiens en ont assez d’être outragés et insultés ! (…) Que ceux qui font de la provocation à moindre frais avec l’argent du contribuable, cessent ce jeu ! », a pourtant plaidé l’avocat de l’AGRIF, Me Hervé de Lépinau » (communiqué de Bernard Anthony).
    Témoignage :
    « Lorsque Me de Lépinau fait remarquer à madame l’avocat de la partie adverse qu’elle se trompe en affirmant qu’il n’a pas parlé de Bernard Antony dans sa plaidoirie, celle-ci reconnaît son erreur et lâche un tonitruant « je vous absous » qui faire ricaner grassement les disciples de Serrano.
    Dehors, une cinquantaine de soutiens du musée d’art contemporain avignonnais font le pied de grue, tenus à bonnes distances par un cordon de police : banderoles et autocollants dela CGT, drapeau des anarchistes du CNT… le public habituel de l’extrême-gauche est venu soutenir les bobos millionnaires des réseaux friqués de l’art contemporain. Comprenne qui pourra ! Il doit bien rigoler, depuis son siège new-yorkais, le richissime Yvon Lambert, de les voir parader pour ses intérêts si peu philanthropiques, ces prolos d’opérettes, instituteurs en congés, fonctionnaires en crédit d’heures syndicales, squatteurs anti-système appointés à la CAF et matriculés au RSA… (impressions d’un témoin).
    Lahire
    Posté le 20 avril 2011 à 21h58 | Lien permanent | Commentaires (1)

    Vu sur le Salon Beige .

  4. Il faudrait que cet événement soit le déclencheur d’une longue série, pour la reconquête du bon sens.
    Nettoyage d’abord nos églises de tout ce qui n’a rien a y faire (Voir les vitraux présentés hier). Nettoyage de toute ces horreurs financées avec l’argent public (mauvais gouts en tous genres) . Nettoyage enfin des icônes qu’on nous impose (comme le drapeau européen sur nos monuments publics, un des symbole cette idéologie perverse)

  5. Cette action est très réjouissante et effectivement il en faudrait des tas d’autres pour l’honneur de NSJC ! Il n’y avait rien de mieux à faire, l’acte vaut mille fois mieux que de bêtes pétitions ou protestations dans la rue !

    Au pire, si nos frères en Chrétienté sont punis dans le monde, ils gagneront des points pour leur Trésor dans le Ciel s’ils obtiennent le Salut si Dieu le veut …

    Par contre, la Légion d’Honneur, c’est un symbole républicain et donc du Démon … Il ne faut jamais désirer ou accepter ce qui vient de l’ennemi ! N’oubliez pas que les républicains se sont souvent servis de ce type de récompenses pour nous mettre à genoux, nous faire adhérer à leur communauté citoyenne etc … Qu’ils crèvent avec leurs légions d’honneur !!!

    Vive le Christ Roi !

  6. et un « PISS JUSTICE » pour le tribunal d’Avignon dont le parti-pris est si énorme que ça mérite la corde! La Libération ne sera pas un long fleuve tranquille pour ces kollabos…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.