Pédomanie : la communauté juive de Brooklyn visée par une enquête

Les inspecteurs new-yorkais enquêtent sur des abus subis par au moins 117 enfants. Quatre-vingt cinq personnes ont été arrêtées ces trois dernières années.

La communauté juive orthodoxe de Brooklyn est sous le choc. D’après le «New York Post», relayé par le journal israélien «Haaretz», le bureau du procureur du district de Brooklyn, Charles Hynes, a révélé dimanche avoir arrêté 85 membres de la communauté lors de ces trois dernières années. Ils sont accusés d’abus sexuels sur au moins 117 enfants.
Trente-huit cas ont déjà été classés. Quatorze accusés ont reçu des condamnations entre 10 et 20 ans de prison pour des crimes allant de sévices sexuels à tentative d’enlèvement et sodomie. Pour les 24 autres suspects, aucune charge n’a pu être retenue contre eux. L’enquête, baptisée «Kol Tzedek» (en hébreu Voix de la justice) se poursuit.

Mais la tâche se révèle ardue. Car comme le rappelle le site upi.com, les victimes ont de nombreuses difficultés à se faire connaître, dans une communauté très soudée où il est de tradition de ne pas divulguer certaines affaires criminelles.

Merci à Josselin : source

4 commentaires concernant l'article “Pédomanie : la communauté juive de Brooklyn visée par une enquête”

  1. S’il fallait enquêter sur la pédophilie au sein de l’Education Nationale, l’École Publique ne s’en remettrait pas et s’effondrerait…

    Et s’il fallait fermer la D.A.S.S., cela priverait de réservoir à petit-zenfants la classe politicio-médiatique et le showbiz!

    Tous les flics honnêtes (y’en a encore un peu) vous le diront: les enquêtes sur les réseaux pédophiles sont systématiquement bâclé/enterré (avec la complicité des journalistes et des patrons de presse).

    Une bonne chose de vraie: pas besoin d’être curé catho pour être pédophile (mais ça les médias ne voudront jamais l’admettre)! 😉

    Monsieur Mitterrand, une opinion? 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.