Non lieu pour l’assassin de Julien Quemener

L’ex-policier condamné pour escroquerie, Antoine Granomort, qui avait tué Julien en 2006 en marge d’un match de football contre l’Hapoël Tel-Aviv, a bénéficié d’un non-lieu, la justice républicaine ayant estimé qu’il avait agi en état de légitime défense malgré de nombreux éléments indiquant le contraire.

Antoine Granomort avait été condamné en avril 2007 par le tribunal correctionnel de Paris à cinq mois d’emprisonnement avec sursis pour escroquerie et s’être fait passer pour la victime d’un enlèvement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.