Ne faites pas trop travailler votre imagination…

… en lisant cet article :

En course pour la présidentielle de 2012, Christine Boutin poursuit son entreprise médiatique de modernisation et cherche une nouvelle fois à casser son image de femme rigide. Et la patronne du parti chrétien-démocrate frappe fort dans les sérieuses pages politiques de l’hebdomadaire Paris Match.

Invitée à commenter plusieurs chiffres dans la rubrique « Des chiffres et des êtres », Christine Boutin choisit alors de réagir au chiffre zéro. Zéro pour… zéro vêtement. « A la maison, dans l’eau, ma philosophie c’est zéro vêtement. J’aime être nue, libre de mes mouvements. C’est mon côté direct. Et ça évite de se faire tailler des costards ! » s’amuse Christine Boutin interrogée par Frédéric Ferrer.


Cela fait plusieurs semaines que Christine Boutin cherche à moderniser son image dans les médias. On a ainsi pu la voir récemment se prêter au jeu des questions et des détournements deYann Barthès sur le plateau du « Petit Journal » de Canal+. Avant l’été, sur le plateau de Laurence Ferrari sur TF1 puis de Jean-Jacques Bourdin sur BFM TV, l’ancienne ministre avait également déclaré son amour pour les Black Eyed Peas même si elle ne maîtrisait pas véritablement le nom du groupe à la mode en les appelant les Eyes Black Peas. « C’est un succès aujourd’hui fort et je m’y sens bien » avait-elle expliqué pour parler du titre « I Gotta Feeling« .

source

6 commentaires concernant l'article “Ne faites pas trop travailler votre imagination…”

  1. « son amour pour les Black Eyed Peas »
    Pauvre femme,elle est tombée bien bas !
    Je savais qu’elle était conne,mais pas à ce point…
    Lamentable…

  2. la Boutin est un vrai bide , l’idée de la voir nue n’interesse personne .Cette boulotte traitresse est pathétique et n’a qu’à aller se faire rhabiller pour faire sa lèche servile au système des tous pourris !

  3. Catholique, pour avoir la dinde, je m’explique :
    On demandait à trois Noirs une preuve de leur patriotisme et en récompense, celui qui aurait été le plus digne gagnait la Dinde.
    Le premier : « J’aime la France, prêt à mourir pour elle aujourd’hui même »
    Le second :  » S’il faut ramper, marcher sur les genoux (avec x comme dans bijoux, cailloux, choux) pendant des mois pour la France, je suis votre homme.
    Le troisième, pragmatique : « Je suis patriote pour avoir la Dinde »
    Il fut vainqueur.
    Madame « tiens voilà du Boutin » peut s’écrier : » Tiens, voilà de la Dinde »., en contemplant son miroir.

  4. Pathétique la Boutin, une grosse névrosée mal fagotée, bigote réac mais prompte à courir à la gamelle (cf son rapport à 9000 € par mois!) Sa dernière campagne homophobe me donne envie de la baffer!

    Ses gouts en disent long sur son niveau intellectuel!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.