Montpellier : un violeur maghrébin repéré par des caméras

Un homme de 20 ans a reconnu être l’auteur de trois viols après avoir été interpellé dans la nuit de lundi à mardi à Montpellier grâce à la vigilance d’un employé affecté à la surveillance vidéo de la ville et alors que le suspect allait vraisemblablement s’en prendre à une nouvelle victime.
L’homme, un Marocain vivant en Espagne, a aussi reconnu une agression sexuelle, a annoncé mercredi le procureur de la République à Montpellier, Brice Robin, lors d’un point de presse.

Le suspect, qui venait voir sa mère habitant à Montpellier, a été mis en examen notamment pour « viols aggravés » en raison du nombre de victimes. Il encourt une peine de 20 ans de réclusion criminelle.
Des viols et une agression sexuelle avaient été commis en mai, juin et juillet, tous entre 03H00 et 05H00, dans le centre de Montpellier, a déclaré M. Robin.
Les victimes, des femmes âgées d’une vingtaine d’années, étaient suivies alors qu’elles rentraient seules chez elles. Elles étaient violées dans le hall ou dans des locaux communs de l’immeuble.
Dans la nuit de lundi à mardi, un employé affecté au centre de surveillance urbaine (CSU) et dont la vigilance a été saluée par le procureur, a repéré sur un de ses écrans un homme croisant une femme, faisant demi-tour et la suivant.
L’homme correspondait au portrait établi lors des précédents viols, a dit M. Robin qui a affirmé avoir « l’intime conviction » que le suspect allait de nouveau passer à l’acte, contre une victime âgée de 31 ans.
Interpellé, l’homme a commencé par nier l’ensemble des faits. Il a été confondu par ses empreintes ADN. Il a fini par reconnaître les trois viols et l’agression sexuelle.

Source : Le Parisien/AFP

9 commentaires concernant l'article “Montpellier : un violeur maghrébin repéré par des caméras”

  1. (ici je prend le cas extrême)
    1/Non on le fait travailler jusqu’à 77 ans à casser des cailloux pour payer les victimes…
    puis quand il aura son échine brisé comme « la vie » de la fille violé il réfléchira peut être ?

    quand on voit que pour un viol on prend 3 mois de cabane et le prix de la « passe » 250 euro…
    ou 1 euro symbolique pour actes incestueux sur mineur…..

    que pourront dire les gauchistes contre ce truc de super extrémiste ?

    hein?

    « -Mettre une mini-jupe; c’est pousser au viol.  »
    « Une femme ne peut pas être violée contre sa volonté. Elle ne s’est pas défendue et était donc consentante. »
    « Les femmes ont des fantasmes de viol.
    Donc, les femmes aiment être forcées. »

    citation d’un coco-umps-vert centriste

  2. J’apprécie beaucoup l’intervention d’Enderso et pour les autres voire l’esprit qui dirige souvent ce genre de faits souligné est que le féminisme est souvent instrumentalisé par les racistes.

    A savoir à pareil situation, si l’agresseur est blanc, bien blanc, ben on va chercher des poux à la victime estimant que le viol sous certaines condition est normal, ou que les femmes, ont des rancoeurs contre les hommes inconnus d’elles et veulent les foutre en prison juste pour le plaisir, après avoir coucher avec eux de plein gré !

    je pense que beaucoup d’hommes partagent cette opinion et que pour une victime, sa chance est d etre violé par un homme noir ou arabe, pour obtenir de la compréhension des racistes

    il y a qqes decennies c etait pire, le viol et le meurtre de femme était permis sous certaines condition ! chez nous.

    maintenant faut qu’elle soit une oie blanche sans quoi elle mérite son sort

    eduquez vos hommes !

  3. « il y a qqes decennies c etait pire, le viol et le meurtre de femme était permis sous certaines condition ! chez nous. »

    C’est faux. Trouvez moi les textes de lois.

    Par contre le meurtre d’enfants est légalisé et remboursé par la sécu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.