Les invertis veulent communier sans se repentir

Le 13 février dernier le curé du village de Reussel (Pays Bas) avait refusé de donner l’hostie à celui qui avait été élu « Prince Carnaval » du village, à cause de l’homosexualité de ce dernier. Le curé avait obtenu le soutien de l’évêque de la cathédrale Saint Jean de Den Bosh, qui rappelait que l’église catholique acceptait les homosexuels à la communion s’ils étaient repentants et ne pratiquaient pas d’actes homosexuels. Le jeune homme s’estimant « victime d’une brimade en raison de son orientation sexuelle « , organisa une action avec près de 200 homosexuelistes. Parmi eux, certains portaient des soutanes assorties à des perruques roses, tandis que d’autres arboraient des badges appelant à la tolérance (entre autres : « Jésus ne ferme la porte à personne »). Lors de la messe, le curé de la cathédrale a indiqué qu’il ne procèderait pas à la communion des fidèles pour ne pas donner l’eucharistie aux homosexuels présents. Mais à la sortie de l’église, les invertis distribuaient des hosties roses.

source

10 commentaires concernant l'article “Les invertis veulent communier sans se repentir”

  1. Ce qui démontre une fois de plus le degré de tolérance de l ‘église catholique.

  2. L’Eglise a, en effet, des principes sur la morale, principes plusieurs fois répétés, par St Paul, entre autre, une Eglise sans morale ( ce que vous appelez tolérance) est une Eglise morte, et c’est le but des nouveaux évèques: faire mourir l’Eglise. Nous savons qu’ils n’y arriveront pas.

  3. Logiquement, les gens en général attende de l’Église qu’elle les fasse évoluer.Eux non, ils veulent la faire évoluer vers ce que eux considèrent bien et qu’elle s’adapte à leur bon vouloir. Il veulent transformer le monde à leur image, et après ils parlent de tolérence.
    Jamais leur mode de vie ne sera considéré comme la norme, c’est comme ça. Ils pourront s’acharner autand qu’ils le veulent. Quand bien même ils y arriveraient, est ce que vraiment ça les fairait se sentir mieux au fond d’eux.

  4. Ce qui démontre surtout que les actes ont des conséquences et que aimer les hommes ne veut pas dire approuver leurs actes.

    La « tolérance » se pratique dans certaines maisons, mais pas dans une église. Dans l’Église ce serait plutôt foi et vertu qui sont recommandées.

  5. @ pont tiret exclamation :

    ET la « tolérance » du système pour VINCENT REYNOUARD qu’est-ce que tu en dis????? 🙁

  6. La tolérance ? Cette invention judéo-franc-maçonne n’est par chance pas un concept chrétien mais anti-chrétien. Les chrétiens eux, parlent de Charité (amour du prochain comme soi-même)

    La tolérance ? Nous laissons ça aux laïcistes qui s’inventent leur petit credo maison. Nous nous sommes chrétiens. Le concept de Charité n’a rien a envier à cette construction qu’est la tolérance, foncièrement anti-chrétienne.

    La tolérance ? Un idée abstraite a bannir et détruire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.