Le Pen passera la main le 15 janvier

Jean-Marie Le Pen, président historique du Front national, ne se représentera pas à sa propre succession à la tête de son parti.

Le congrès de passation s’ouvrira le 15 janvier prochain. Selon toute vraisemblance, il départagera Marine Le Pen et Bruno Gollnisch. Rappelons que lors du dernier congrès, tenu à Bordeaux à l’automne 2007, l’ancien doyen de la faculté de droit de Lyon III était arrivé en tête des votes élisant le comité central*, avec 85% des voix; la médiatique fille Le Pen suivant avec un confortable 75%.

Le 15 janvier, c’est également le jour de la Saint Rémi, apôtre des Francs qui baptisa Clovis il y a plus de mille cinq cents ans, fondant la France par la même occasion. Veillera-t-il au renouvellement du dernier parti qui défend « la France et les Français d’abord »?

Wait and see…

*le comité central du FN est composé de cent membres élus et vingt nommés; les adhérents peuvent donc voter pour cent personnes différentes, sur un total de 230 candidatures en 2007.

François Bon

3 commentaires concernant l'article “Le Pen passera la main le 15 janvier”

  1. Je reposte le commentaire que j’avais écrit afin qu’il gagne en lisibilité, car je l’avais mis sur un fil ancien.

    —————-

    Perso, je suis pour un billet Bruno-Marine.

    Bruno comme président du FN et Marine comme candidate. C’est, me semble-t-il, le mieux.

    En effet, à la présidence, Bruno a deux avantages :

    1- En mettant Bruno à la tête du mouvement, on s’assure que le FN n’évoluera pas en matière de doctrine et restera fidèle aux idées qu’il a toujours défendues. On s’assure donc qu’il n’y aura aucun renoncement.

    2- Bruno pourrait permettre la réintégration de militants partis et néanmoins méritants. Le FN y gagnerait : Quand on pense que des personnes du talent de Carl Lang, Martial Bild, Robert Spieler, j’en passe et des meilleurs sont hors du FN, on se dit quel gâchis ! Et toutes entretiennent d’excellentes relations avec Bruno. S’il devenait président, elles pourraient rejoindre de nouveau le FN.

    Choisir Marine comme candidate me paraît le mieux pour trois raisons.

    1- Médiatiquement, elle passe bien. Elle est un peu la chouchou des journalistes, et c’est une bonne chose, car qu’on le veuille ou non, si on veut électoralement faire un bon score, il faut passer sous leurs fourches caudines.

    2- A mon avis, il y aura moins de difficultés pour chercher les parrainages auprès des maires si c’est Marine plutôt que Bruno car elle n’a pas de casseroles judiciaires. (Encore que Bruno fût totalement relaxé par la cour de cassation, mais dans l’esprit des gens, il reste un fâcho, et c’est mauvais).

    3- Ca ménagera Bruno qui avait eu une opération au coeur. Avoir des débats avec enjeu ne me semble pas très sain et il faut mieux le préserver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.