Le Pen au Japon : « Le criminel de guerre n’est pas une exclusivité des vaincus, il y en a aussi parmi les vainqueurs. »

Mise à jour du 17/08 (Merci à Enjuivement)

A l’invitation du mouvement nippon « Issuikai » et avec une délégation de dirigeants européens nationalistes, Jean-Marie Le Pen, accompagné de Bruno Gollnisch, a visité le sanctuaire de Yasukuni, qui honore la mémoire des soldats tombés pour le Japon lors de la Deuxième Guerre mondiale et celles de 14 soi-disant « criminels de guerre » condamnés par les vainqueurs Alliés.

«Je ne suis absolument pas gêné d’aller à Yasukuni, ni d’ailleurs dans aucun cénotaphe du monde. Partout où il y a des combattants qui ont donné leur sang pour leur pays, je les respecte et même quand ils ont été des puissances belligérantes qui étaient contre nous. Je fais mienne le vers de Brasillach, ‘le sang qui a coulé est toujours un sang pur», a-t-il expliqué au micro de RFI. Interrogé sur cette visite jeudi, le futur ex-patron du FN s’était justifié: «Le criminel de guerre n’est pas une exclusivité des vaincus. Il y en a aussi parmi les vainqueurs», évoquant les bombes atomiques larguées par les Américains sur Hiroshima et Nagasaki en août 1945. «Des gens qui décident de tuer des centaines de milliers de civils pour obtenir la capitulation militaire du pays, ne sont-ils pas eux aussi des criminels de guerre?», avait-il demandé.

Source (Merci à Hulk)

6 commentaires concernant l'article “Le Pen au Japon : « Le criminel de guerre n’est pas une exclusivité des vaincus, il y en a aussi parmi les vainqueurs. »”

  1. en effet 2 bombes atomique sur le japon .
    le bombardement de DRESDE en alemagne en 1945 par l’amerique .

    donc ..ce dernier à raison mais les élections approchent il faut encore
    1 fois  » casser la droite nationale « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.