Le gouvernement britannique veut célébrer les unions gays dans les églises

Le gouvernement ‘conservateur’ britannique se demande s’il ne va pas autoriser les homosexuels à organiser leur cérémonie de partenariat civil dans des édifices religieux. Ce projet concernerait aussi les synagogues et les mosquées. Le secrétaire d’Etat à l’Egalité, Lynne Featherstone, va publier prochainement une série de propositions sur le sujet. La législation actuelle des partenariats civils, institués en 2005 et réservés aux homosexuels (alors qu’en France, le Pacs est ouvert à tous), interdit que la cérémonie ne se déroule ailleurs que dans des locaux laïcs. Elle ne doit donc contenir aucun élément rituel religieux.

Si c’était le cas, on pourrait voir une nouvelle frange de la communauté anglicane rejoindre l’Eglise catholique, pour fuir ces parodies. Néanmoins, la communauté anglicane a déjà fait savoir qu’elle était opposée à l’utilisation de ses églises pour les partenariats civils.

Source : Le Salon Beige

6 commentaires concernant l'article “Le gouvernement britannique veut célébrer les unions gays dans les églises”

  1. Si ça pouvait faire revenir certains anglicans à la religion d’avant Henry VIII c’est peut être une bonne nouvelle.

  2. Je rappelle que le mot mariage veut dire qu’un homme et une femme s’unissent, c’est-à-dire s’engagent l’un l’autre à respecter la loi de Dieu. C’est le prêtre qui bénit cette union. Le mariage ce n’est que ça!
    Je précise que l’homme, la femme, le prêtre sont catholiques de la seule véritable religion instituée par Dieu et affermie par Notre Seigneur Jésus Christ.

  3. ben, ils veulent faire « normal » quoi des fois que…
    j’attends le « mariage » zoophile en église… ma femme est « chouette »

  4. beaucoup de prêtres anglicans retournent au sein de l’Eglise de Rome depuis des femmes « prêtres  » etc…..

    quelle est la valeur d’une église quand c’est le 1er ministre qui nomme l’archevêque de canterbury

  5. Le lobby Gay avec tous es appuis financiers et idéologiques dans toute sa splendeur…

    Pour récupérer des églises qu’ils n,ont pas construites et auxquelles ils ne croient pas.

    Mais qu’ils essaient, on les attend de pied ferme. Ils auront l’occasion de montrer ce qui’ils valent sur le terrain, ces guerriers de coquetèles.

    Au Canada, ce sont les ministres du culte qui sont aussi officiers d’état civil. Un m,ariage célébré à l’église a donc valeur civile, si enregistré comme il faut. Au Québec, ilfaut un formulaire supplémentaire. Quand un prêtre est accrédité à célébrer des mariages, il reçoit un document selon lequel nul ne peut le contraindre à célébrer un mariage qui serait contraire à sa Tradition, son enseignement et sa discipline.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.