Derrière l’homofolie, encore la Franc-maçonnerie

Ridicule et grotesque…

Les franc-macs de Draguignan organisent, via leur Ligue des droits de l’homme, une marche silencieuse, samedi prochain à Lorgues dans le Var.

Motif de cette manifestation solennelle : Un artiste-peintre sodomite local, LX, serait victime de discriminations !
Exemple: «le 21 juin, on m’avait interdit de mettre de la musique dans une chapelle où j’exposais parce qu’on craignait que j’y fasse une gaypride!»

Pire, le pauvre petit homosexuel aurait reçu trois lettres de menaces homophobes.

Preuve est faite que les Fils de la Veuve instrumentalisent le moindre fait divers pour imposer de force l’homosexualité généralisée à notre société.

6 commentaires concernant l'article “Derrière l’homofolie, encore la Franc-maçonnerie”

  1. Comment se fait-il que les chapelles accueillent ces individus pour exposer ? D’autant plus que j’imagine qu’il doit s’agir d’art dégénéré.
    Il faut garder à ces lieux leur vocation d’élevation spirituelle ! Merci les modernos.

    Les Francs-macs font leur boulot…
    Les cathos, non.

  2. Quand dame BETISE s’en mêle!!! Qui a déjà essayé de discuter avec Elle avec succès? Inutile n’est-ce pas? Ne donnez pas prise à ceux-là et gardez votre énergie pour des choses + utiles…

  3. Pas étonnant que les adorateurs de baphomet soient à la pointe de la culture de mort et la promotion des pires dépravés…

  4. J’apprécie la pointe d’humour contenue dans ce billet et la lucidité avec laquelle il a été écrite…

    Sodomite serait presque un qualificatif propre comparé aux véritables penchants et activités de certaines loges…

    Pas étonnant que Draguignan ait été une ville refuge pour Mimile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.