Conférence de Philippe Isnard à Toulon

Philippe Isnard, Professeur d’Histoire-Géographie au Lycée des Iscles (Manosque), interviendra lors d’une conférence-débat ayant pour thème: L’Avortement: un crime d’État?
Actuellement sous le coup d’une suspension de quatre mois pour avoir diffusé à ses classes un documentaire montrant la réalité crue de l’avortement, cet enseignant a fait l’objet d’un traitement médiatique très partial, alors même qu’il voulait simplement apporter un complément aux informations délivrées aux classes par le Planning familial.

Merci à Mgr Rey et au Diocèse de Fréjus-Toulon de permettre à ce coopérateur de la Vérité de s’exprimer dans la Paroisse Saint Pie X de Toulon, 49 rue Henri Poincaré, le jeudi 13 janvier à 20 heures.

Source : Le Salon Beige

9 commentaires concernant l'article “Conférence de Philippe Isnard à Toulon”

  1. Pourquoi ne dit-on pas que la diffusion de cette vidéo encourage les jeunes ados à ne pas copuler sans préservatif ou contraceptif ? Cet argument est imparable auprès des parents…
    Il a montré les 2 facettes: le trauma, la réalité de l’IVG, le rôle de la contraception…
    C’est du préventif car en ce cas, même si ce n’est pas catho, il n’y a pas de meurtre d’un foetus.

  2. Je suis pour la liberte d’expression mais meme si je condamne l’avortement (sauf en cas de mise en danger de la vie de la mere, de malformations ou d’handicaps lourds de l’enfant a naitre, de viols ou d’inceste) je me demande si un professeur d’Histoire est bien dans son role en diffusant des films sur ce sujet. Qu’il fasse partie d’associations luttant contre l’avortement est louable, mais il ne faut pas faire de la propagande en milieu scolaire, dans un sens comme dans un autre. En ce sens je suis aussi partisan de supprimer les bourrages de cranes organises par le planning familial qui dispense des informations biaisees et mensongeres. Que des conferences soient organises hors milieu scolaire par des asscociations ou les dioceses me semblerait plus adequat.

  3. @Ma Majesté

    Le problème est que TOUS les profs font de la propagande en milieu scolaire, que ce soit en distribuant des capottes, en favorisant l’avortement, en chantant les louanges de Staline, en distribuant des tracts du PCF à la sortie de leurs propres établissements, mais AUCUN n’a jamais été condamné ou ne serait-ce que poursuivi pour ça.

    C’est toute l’hypocrisie de ce système soviétoide de ne poursuivre que ceux qui dénoncent l’avortement ou font chanter Jean-Pax Mefret dans leur cours de musique.

  4. à 100% derrière cet enseignant qui n’a fait que son devoir de présenter les deux aspects de ce problème sensible des plus délicats !!!
    moi-même darwiniste convaincu, lorsque je présente à mes jeunes les principes de l’évolution, exemples à l’appui, je parle aussi du créationnisme puisqu’il existe.
    il est vrai que ce système éducatif verrouillé à la soviétique est tout de même bourré d’incohérences et de contardictions !

  5. @ MaMajesté

    En complément des réponses de Tchetnik et de MarxNietzsche, je tiens à vous dire que ce n’est pas en tant qu’enseignant d’histoire que ce prof a parlé de l’avortement, mais en tant que professeur d’instruction civique. Du reste, il a fait son métier de façon objective, en montrant toutes les facettes de l’avortement : libération sexuelle de la femme, meurtre d’un enfant à naître.

  6. Que faire? obliger nos donzelles à pondre? ou encourager les familles par des mesures sociales volontairement natalistes et assurer au moins le renouvellement des générations? (salaire maternel) Se souvenir des « fontaines de vie »… L’enseignant n’a fait que son devoir d’information sur la réalité de l’avortement. La propagande abortive et contraceptive ne saurait masquer la vérité sur cet acte. Les romains considérait l’enfant à naître comme ayant des droits. D’où le « curateur au ventre » chargé des intérêts de l’enfant à naître… La sagesse antique.

  7. Merci a tous pour vos reponses,

    A Tchetnik: Je suis entierement d’accord avec vous , je me suis regulierement « coltine » ce genre d’enseignants tchekistes, (ceux d’histoire geographie, d’economie et de francais sont les pires).

    A Eris: Je soutiens son droit a informer les jeunes dans le cadre de l’instruction civique, cela me parait en effet le cadre idoine pour son travail d’information sur cette question importante.

    De plus j’ai du mal a comprendre et surtout a admettre que les avortements continuent a augmenter alors que la contraception etait censee resoudre ce probleme, j’y vois la une banalisation inadmissible d’un acte utilise comme une autre methode contraceptive.

    En outre comment expliquer que rien n’est fait depuis tant d’annees pour aider celles qui voudraient garder leurs enfants, pour soutenir les parents cherchant a adopter des enfants?

    Je sais et j’accepte d’etre exclu de cette demande mais j’ai du mal a accepter que l’on fasse venir des enfants du monde entier alors que des milliers d’innocents sont tues chaque jour dans nos pays occidentaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.