Charles-Philippe d’Orléans condamné à 2 mois de prison avec sursis

Le prince Charles-Philippe d’Orléans, 37 ans, a été condamné mercredi par le tribunal correctionnel de Clermont-Ferrand pour « faux et usage de faux » dans une affaire l’opposant à un laboratoire pharmaceutique. Gérant d’une société d’intelligence économique, il était poursuivi avec un de ses collaborateurs et deux responsables d’un laboratoire monégasque pour avoir participé à une opération de déstabilisation visant le laboratoire clermontois Théa. Le tribunal l’a condamné à 2 mois de prison avec sursis et 1000 euros d’amende. Son collaborateur a été condamné à 4 mois de prison avec sursis et 5000 euros d’amende. Tous deux devront verser solidairement 10.000 euros au laboratoire Théa et un euro au Centre national d’ophtalmologie des Quinze-Vingts de Paris.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.