Bordeaux : une librairie catholique attaquée pour la 20ème fois en huit ans

La librairie catholique bordelaise Saint Jacmes, située dans le quartier touristique de la grosse cloche, a de nouveau été attaquée dans la nuit de samedi à dimanche. Plusieurs pavés ont détérioré la vitrine de cette librairie déjà vandalisée il y a plusieurs semaines et dont un des interpellés était journaliste à Sud-Ouest (voir ici). Depuis son installation il y a près de huit ans, c’est la 20ème fois que ce commerce catholique est visé par des attaques, sans que les autorités publiques semblent s’en émouvoir.

Les services de l’hôtel de ville de Bordeaux empêchent les propriétaires de la librairie d’installer un rideau de fer devant la vitrine en raison de la présence d’édifices classés « monuments historiques » à proximité. Ils les ont averti que s’ils l’installaient malgré tout, l’enlèvement du rideau serait à leurs frais !

Source

3 commentaires concernant l'article “Bordeaux : une librairie catholique attaquée pour la 20ème fois en huit ans”

  1. Quel scandale ! Le fait qu’une journaliste ait été interpellée pour avoir détérioré cette librairie catholique en dit long sur le journal Sud-Ouest. Espèrons que les auteurs de cette nouvelle attaque soient sévèrement punis mais j’en doute.

  2. On voit tout le système se liguer pour faire disparaître une librairie qui la dérange. En pleine contradiction avec ses principes, qui paraît-il, veulent faire en sorte que tous les livres aux opinions larges soient diffusés (dans leur foutage de gueule, ils appellent ça démocratie). En effet, tous les moyens sont mis en oeuvre.

    1. La justice qui absout les vendales quand ils sont attrapés. Rappelons nous que l’autre était parti du tribunal, après le jugement « le sourire aux lèvres ». Il est en réalité évident que le jugement n’était rien d’autres que des encouragements accordés par cette dernière aux vandales : Ils savent que s’ils sont pris, ils ne craignent rien d’elle.

    2. La mairie (tenue par le Franc-Maçon Juppé) qui empêche toute protection que la librairie pourrait elle même mettre en oeuvre. A l’écouter, rajouter un rideau de fer dénaturerait le centre-ville de Bordeaux… La bonne blague ! Et faire venir des allogènes aux moeurs et coutumes totalement étrangers à notre pays ne le dénature-t-il pas ? Ou, pire encore, construire des mosquées, en quoi cela s’harmonise-t-il avec les monuments historiques déjà présents ? On voit bien que tout cela n’est que foutaise…

    3. Les chiens rageux, idiots utiles du système. Ce sont eux que le système envoie exécuter les basses oeuvres, et ces abrutis y vont de coeur joie. Peut être que ceux-ci sont les moins à plaindre, car fondamentalement, je ne crois pas qu’ils s’aperçoivent qu’ils sont totalement manipulés. Jésus, sur la croix a dit (Luc, 23-34) : « Père, pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu’ils font. » Je pense que ça peut s’appliquer à ces imbéciles.

  3. Saint Matthieu 10, 16-23

    « Voici que je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. Soyez donc adroits comme les serpents, et candides comme les colombes. Méfiez-vous des hommes : ils vous livreront aux tribunaux et vous flagelleront dans leurs synagogues. Vous serez traînés devant des gouverneurs et des rois à cause de moi : il y aura là un témoignage pour eux et pour les païens. Quand on vous livrera, ne vous tourmentez pas pour savoir ce que vous direz ni comment vous le direz : ce que vous aurez à dire vous sera donné à cette heure-là. Car ce n’est pas vous qui parlerez, c’est l’Esprit de votre Père qui parlera en vous. Le frère livrera son frère à la mort, et le père, son enfant ; les enfants se dresseront contre leurs parents et les feront mettre à mort. Vous serez détestés de tous à cause de mon nom ; mais celui qui aura persévéré jusqu’à la fin, celui-là sera sauvé. Quand on vous persécutera dans une ville, fuyez dans une autre. Amen, je vous le dis : vous n’aurez pas encore passé dans toutes les villes d’Israël quand le Fils de l’homme viendra. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.