Amiens : les forces de l’ordre mettent fin à un grave trouble à l’ordre public

Arrestation d’émeutiers à Amiens-Nord ? Arrestation de clandestins qui manifestent ? Arrestation de dealers dans le quartier Saint-Leu ? Arrestation d’islamistes fanatiques ?

Rien de tout cela : lors de la réderie de dimanche, alertés par de vigilants promeneurs ne pouvant que dénoncer une telle ignominie, des élus municipaux font appel à la police nationale pour venir mettre fin à une provocation insoutenable. En effet, un vendeur spécialisé en surplus militaire expose au milieu de tous ses objets une croix de fer avec, horresco referens, une croix gammée au dos (donc uniquement visible si on la retourne).

Avec un zèle impressionnant, les policiers ferment le stand du dangereux malfaiteur et l’embarquent au commissariat pour une bonne partie de la journée. Le maire socialiste, Gilles Demailly, et son adjoint, Serge Raïs, ne manqueront pas de confier leur émotion à la presse locale suite à ce grave trouble à l’ordre public.

Les Amiénois peuvent respirer, élus et police veillent sur leur sécurité, sachant discerner les priorités en la matière. Ouf, nous voilà rassurés.

Thomas Joly

Source

5 commentaires concernant l'article “Amiens : les forces de l’ordre mettent fin à un grave trouble à l’ordre public”

  1. Ooo… J’ai eu tellement peur que je me suis chier dessus!
    On a échappé à un terrible attentat… Merci à la police pour avoir mis fin à un très très grave trouble à l’ordre public et au plan vigipirate qui est passé au rouge écarlate!

  2. La connerie n’a pas de limite !
    Cependant, cela m’a fait sourire en comparaison de la brocante en Belgique à côté de mon village ou quelqu’un revendait toutes sortes de matériel militaire historique dont des poignards, dagues, casques, etc … en grand nombre allemand de la seconde guerre mondiale. Et en discutant avec lui, il m’avouait même qu’il mettait en avant ses objets sur son stand car c’est ce qui se vendait le mieux (malgré un prix exorbitant). Curieux paradoxe, non ?

  3. Bah oui c’est vrai apres tout,on doit pouvoir se deguiser en Allemand à la maison quand on veut et exposer ses idées en vitrine chez soi pour la classe generale du salon.

    Ca s’appelle la liberté.

    Par contre on a pas le droit de vendre ou d’exposer dans la rue des objets portant le sigle du 3eme Reich ceci etant régi par une loi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.