20% des Sud-africains blancs ont émigré en dix ans

Les derniers chiffres rendus publics par l’institut sud-africain des relations raciales (SAIRR) révèlent qu’entre 1995 et 2005, près d’un Sud-Africain blanc sur cinq a quitté le pays (en général pour l’Europe, l’Australie ou l’Amérique du Nord). Cette tendance va en s’accélérant en raison de la délinquance et de la discrimination à rebours mise en place par le gouvernement noir sud-africain.

Cette évolution a déjà des conséquences sur l’économie, les Blancs constituant la principale source de recettes fiscales du pays et le réservoir de spécialistes indispensables au fonctionnement d’une société développée. A titre d’exemple, les diplômés noirs sont une minorité dans les matières mathématiques et techniques dont l’industrie a besoin.

Article tiré de Faits et documents n°295

François Bon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.