Synthèse des travaux du colloque « Peut-on raisonnablement calculer le coût de l’immigration ? »

Le 16 février, l’Institut de géopolitique des populations a organisé un colloque sur « Peut-on raisonnablement calculer le coût de l’immigration ? » Voici un premier compte rendu de ses travaux.

Pourquoi ce colloque ? Pour hâter une prise de conscience collective des coûts, écrasants, d’une immigration incontrôlée qui détruit peu à peu la France.

Le Tableau de bord de l’Immigration en chiffres présenté en introduction illustre tout le drame français : une immigration annuelle qui ne faiblit pas, avec des entrées annuelles de 200.000 personnes environ, 250.000 au moins avec l’immigration clandestine ; une immigration familiale proche de 100.000 par an ; une immigration par mariage soutenue, proche de 50.000 par an, qui renforce l’implantation de l’Islam en France ; des naturalisations à haute dose, 100.000 personnes par an, qui créent peu à peu un peuplement de substitution. En bref, les frontières de la France sont de véritables passoires à l’immigration.


— La poursuite de l’immigration, une malchance pour les immigrés eux-mêmes

On retiendra d’entrée de jeu l’approche originale et humaniste du professeur Bichot qui s’attache à décrire les coûts supportés par les immigrés eux-mêmes. En fait, il va plus loin et dénombre quatre catégories de populations qui supportent l’impact de l’immigration, à savoir : les migrants eux-mêmes ; les habitants du pays de départ ; les autochtones du pays d’arrivée ; mais aussi les immigrés déjà installés et les allochtones de la seconde génération dont le taux de chômage est particulièrement élevé. Il en ressort qu’à divers titres tous sont plus ou moins victimes de coûts financiers mais aussi de coûts psychologiques ou sociologiques. En conséquence, loin d’être une bonne affaire, loin d’être une chance comme les naïfs ou les cyniques de la gauche l’ont répété à satiété, l’immigration est une malchance pour tout le monde. L’immigration, ce n’est pas la solution, c’est le problème.

— Coût de l’immigration installée : 72 milliards d’euros

L’approche d’Yves-Marie Laulan, économiste et démographe, est très différente. D’une part, il a voulu cerner les coûts macro-économiques de l’immigration en termes de production, de consommation, d’investissement mais aussi de productivité. Il ressort de son analyse que, loin de couvrir leurs coûts nets à la collectivité, estimé à 72 milliards d’euros, les immigrés ne peuvent financer leurs dépenses de consommation que par recours à une aide sociale massive et à des activités hors marché. Sous l’impact de l’immigration, la France prend peu à peu le chemin du sous-développement économique avec une chute des investissements et de la productivité. D’autre part, Yves-Marie Laulan s’est efforcé de calculer le coût des dépenses des immigrés dans ces trois grands biens sociaux que sont la santé, le logement et l’éducation, sans oublier les coûts secondaires du maintien de l’ordre, de la justice, auxquels s’ajoutent les diverses prestations sociales dont bénéficie la communauté immigrée. Là encore, le coût net estimé revient à peu près au même montant : 73,3 milliards d’euros. Il conclut enfin que l’immigration exerce un impact négatif très fort sur le déficit budgétaire, 85 milliards d’euros, et donc sur l’endettement de la France : 1.646 milliards d’euros. On parvient toujours à la même conclusion : l’immigration n’enrichit pas, elle appauvrit la France et les Français. L’immigration est financée par l’endettement : un comble en période de crise.

— Coût de l’immigration annuelle supplémentaire : 18 milliards

Jean-Yves Le Gallou, essayiste, aborde cette problématique avec un autre objectif : calculer le coût annuel de l’immigration supplémentaire, autrement dit, les nouvelles entrées sur le territoire français, qu’il chiffre, de façon très conservatrice, à 200.000 personnes par an seulement. Sa méthode d’investigation est également plus originale, et sans doute plus complète. Car il prend en compte, en sus des coûts classiquement retenus – indemnisation du chômage, fonctionnement des services publics, etc. –, les coûts d’infrastructure supplémentaires retenus par Maurice Allais, le seul prix Nobel français d’économie : il s’agit des transports, de la construction de nouveaux établissements scolaires, des prisons, des universités, etc. Il parvient ainsi, selon cette méthode, à un coût supplémentaire de 18 milliards chaque année. Ce chiffre peut paraître exorbitant. Pourtant, rapporté à la dépense publique de la France, 1.000 milliards environ par an, ce coût ne représente, après tout, que 1,8% de ce total. Il est donc parfaitement plausible. Mais attention ! C’est quand même 6 fois plus que la part de la dépense publique allouée à chaque citoyen de l’Hexagone (1,8% de dépenses pour une population de 0,3%).

— Coût de l’immigration clandestine : 5 milliards et le développement rapide de l’économie informelle

Jean-Paul Gourevitch, expert, s’attaque à un dernier problème difficile : calculer le coût de l’immigration clandestine, cette fois (probablement 500.000 personnes). Il parvient à un chiffre annuel proche de 5 milliards d’euros par an. Mais il nous apprend au passage un phénomène autrement inquiétant : le développement rapide de l’économie informelle au sein de l’économie française (travail au noir, drogue, prostitution, délinquance). Et il nous prévient : au-delà d’un pourcentage de 30%, c’est la disparition programmée d’un Etat organisé dans une société moderne. C’est le chemin le plus court vers le sous-développement économique. On y court. Il conclut sur l’islamisation progressive de la société française.

— Démantèlement du système scolaire et disparition de la mémoire collective

Le professeur Philippe Conrad, de son côté, dresse un tableau dramatique du reflux des Français d’origine devant les immigrés dans les banlieues, « les territoires perdus de la République » et du démantèlement du système scolaire sous la poussée de l’immigration. Plus grave : on assiste, impuissant, à la dégradation de la langue française remplacée par une espèce de sabir parlé dans nos écoles. Mais ce qui frappe le plus, car il s’agit de l’âme de la France, c’est la perte d’un bien inestimable : la disparition de la mémoire collective. Dès lors, la France ne sera plus la France. Et la France n’est déjà plus la France. Et les Français ne le savent pas.

— Loi du mensonge et omertà

En fait, ils ne veulent pas le savoir. C’est Joëlle-Anne Robert qui nous l’affirme. Car la France d’aujourd’hui se caractérise par le règne d’une double loi : la loi du mensonge et celle de l’ « omertà », celle du silence maffieux. Or c’est bien une maffia d’une nouvelle sorte visant à travestir la réalité et à maintenir l’opinion dans l’ignorance qui est en œuvre autour de nous. Les médias distillent le mensonge, les organismes officiels le diffusent, les administrations publiques et bruxelloises font barrage à la vérité. L’objectif visé est partout et toujours le même : empêcher le public de savoir pour l’empêcher d’agir et de réagir. C’est le refus de voir des uns et la peur de savoir des autres.

Se reporter, pour plus de détails, dans l’attente des Actes, le site de l’Institut de géopolitique des populations.

Correspondance de l’Institut de géopolitique des populations

85 commentaires concernant l'article “Synthèse des travaux du colloque « Peut-on raisonnablement calculer le coût de l’immigration ? »”

  1. « Ils ne veulent pas le savoir ».
    Celle-là , elle est bien bonne . Ils savent très bien ce qu’ils font et ils n’ont pas du tout l’intention d’arrêter le flux migratoire .
    Qui sont-ils , ces  » ils  » ?

    Ce sont des naufrageurs professionnels identifiés depuis longtemps . Voltaire s’exprimant sur leur compte notait déjà :
     » Les J… ne sont qu’un peuple ignorant et barbare qui allie depuis longtemps la plus répugnante avarice et la plus abominable superstition . à une haine inextinguible pour tous les peuples qui les tolèrent et grâce auxquels ils s’enrichissent  »
    Inutile de chercher cet article dans le  » Dictionnaire philosophique  » . Les éditions scolaires l’ont , avec quelques autres , soigneusement banni .
    Le Cid de Corneille a été révisé ,  » Le marchand de Venise  » de Shakespeare a été amendé .
    Gloire à l’Occident et à sa défense de la liberté d’expression de la pensée !

  2. Sunshine ,
    Je te félicite . Tu es dans l’air du temps .
    Tu le comprends la vérité dont tu te fais le défenseur a le même genre de validité que le réchauffement climatique , le credo démocratique , l’égalité entre les races humaines et j’en passe car la liste est bien fournie .
    Félicitations donc ,car dans le genre minus lèche-bottes , j’en suis sûr , tu feras ton chemin !
    Ton pseudo est révélateur ! Tu ne sais même pas qu’il y eut une époque où toute l’Europe était fière d’adopter la civilisation française .
    Et tu es mon compatriote ! C’est une honte !

  3. J’admire les négriers du monde moderne métamorphosés en humanitaires .
    Il est vrai que la liste des méfaits commis par leurs ancêtres ne laisse pas place au doute . Tous , ils étaient là pour organiser l’esclavage en Afrique , des guerres de plus en plus meurtrières , des révolutions où l’on assassine massivement au nom des Droits de l’Homme et de l’avenir radieux , des crises , des banqueroutes et j’en oublie .
    Et les responsables de ces crimes monstrueux disent le Droit , enseignen,t la morale et empoisonnent nos enfants !

  4. L’immigration c’est la ruine collective et le génocide par substitution.
    Le suicide de l’occident dure depuis 30 ans dans 15 ans la messe sera dite!

  5. Sur que « Courrier International », émanation de ce journal de propagande qu’est « Le Monde » reste une référence. Un peu comme une boussole qui indique toujours le sud.

  6. @sunshine
    « Les immigrés rapportent au contraire plus de 12 milliards  »

    Pour osez affirmer encore aujourd’hui ce genre d’ ineptie il faut être soit un crétin boboïd ou un complice des universalistes.
    Dans un cas comme dans l’ autre je vous propose à vous et votre famille de vous enrichir et de vivre au beau milieu de la diversité, par exemple dans le 93. Mais nous ne sommes pas dupe vous tenez un discours pour les autres et vous ne vous risquez pas de le mettre en application pour vous même.

  7. « Les Français iront aux confins du désespoir  » disait Mme Royer.

    Nous en prenons le chemin à cause de notre apostasie, le mal est là.

  8. @ « Sunshine »

    Dis donc mon coco…
    Curieusement,tu oublies de citer le dernier rapport de criminologie mettant en cause 17,8 % des étrangers dans les actes de délinquance et criminalité dans notre pays.
    Et encore,ce rapport ne cite que les étrangers qui n’ont pas les « papiers Francais » donc ceux qui ne sont pas naturalisés.
    En revanche,si on prend en compte les actes mafieux/criminels commis par l’ensemble des étrangers (y comprit naturalisés),le rapport passe de 17,8% à 85 %.
    Ah,on m’informe que tes copains de la municipalité socialiste,qui vivent dans les beaux quartiers rupin,refusent une fois de plus de dévoiler la vérité aux Francais.

  9. D’après Méchancon l’immigration rapporte 17 milliards… faut oser! en fait c’est un boulet qui nous coule avec les encouragement et le soutien du Cancer Représentatif des Institutions Juives de France (CRIF) On ne va pas continuer à faire semblant de ne pas savoir que les termites rongent les pays peuplés d’Européens? soutiennent et sont derrière tout ce qui contribuent à exterminer les blancs? Un petit peuple de parasites, destructeur, sûr de lui-même et dominateur… 😀

  10. Sunshine a raison : immigration de masse rapporte beaucoup d’argent, malheureusement les profits ne sont pas pour la population autochtone.

  11. Il faut ajouter aussi 250 000 naissances de français de papiers chaque année, sans compter les enfants issus de couples mixtes qui tendent à s’identifier à 95% avec le côté exotique, ce qui fait au moins 500 000 allogènes par an qui envahissent, entrent ou naissent en France, tout ça sous le mandat d’un président qui est selon les médiats « très à droite », mdr…

  12. Ca rapporte à qui les […] en France ? Carrefour, Total, Conforama , EDF/GDF ,,bref à une poignées de bétonneurs et multi-nationales .Le reste est syphonné au bled et en brousse pour y étaler la belle villa des vacances , alors qu’ils’parasitent les allocs et accaparent les HLM au détriment des Francais de souche .Et en remerciement , ils brulent nos voitures ,violent et tuent femmes et enfants et haissent les hommes blancs qu’ils voudraient remplacer par les mochetés […].
    Le cout de la démolition morale et écologique de notre Nation ne fait pas parti des couts réels de l’immigration chez Méchancon ?

  13. @Aryana,
    Dans votre colère et votre paranoïa, vous mélangez absolument tout.

    Il est évident que l’immigration de masse se fait au détriment des autochtones européens ; mais il est tout aussi évident que dans l’état actuel de la France, même si l’immigration était stoppée et si tous les allogènes étaient renvoyés chez eux, ça ne changerait pas grand’ chose à la décrépitude ambiante.

  14. « Pour une France définitivement métissée »
    Au passage, est ce que quelqu’un aurait les noms -juste les noms- des gens derrière cette affiche, l’organisation ( gracieusement gavé de subvention sans doute) ? On sait pas trop pourquoi mais les publier pourrait rappeler le bruit des bottes des HLPSDNH…

  15. Non cela n’irait pas forcément plus mal pour les ex-immigrés s’ils étaient renvoyés chez eux sur le continent noir.
    Oupppps,contient noir,on va me dire que je dérape et pourtant 90 % des immigrés sont des Africains,donc oui c’est le continent noir.
    Si ces immigrés avaient la volonté de s’en sortir là bas chez eux,cela n’irait pas plus mal pour eux,mais le problème est qu’ils n’ont aucune volonté de sortir l’Afrique de la misère et de la corruption.
    On nous dit pourtant que les milices de Al-Qaeda sont armés,qu’ils ont des Bazookas,des bombes..etc
    Alors qu’attendent-ils pour renverser les régimes corrompus en Afrique et reprendre le contrôle de leur pays ???
    Supprimons les allocations pour les immigrés et encourageons les à (re) construire l’Afrique,voilà la solution !

    Quant à Muku,celui-ci devrait enlever ses oeillères car il semble être aveugle;les Francais ont leur claque de ces allogènes qui détruisent notre nation,notre culture,nos moeurs,notre civilisation..etc

    Cependant,il ne faut pas perdre de vue que le problème est politique et que l’immigration n’est qu’un moyen de détruire le pays.

    Donc @ Muku,cessez donc de nous passer la pommade,votre discours est périmé de 30 ans (si ce n’est pas plus).

  16. Conbien de milliards de francs, et aujourd’hui d’euros, honnètement ou malhonnètement gagnés par ces millions d’étrangers en France depuis près de quarante, ont pris le chemin de leurs pays d’origines. Cette fuite continue de l’argent du pays ne fait qu’appauvrir les finances de l’état qui est obligé, depuis quarante ans justement, de se réapprovisionner en monnaie auprès des banques en empruntant. Dans certains pays, il était il n’y a pas encore si longtemps, et il l’est encore dans d’autres strictement interdit de sortir de l’argent. Cet argent sortie du pays devient une dette pour nous et un bénéfice net pour les autres pays. Un pays qui veut avoir une saine économie ne peut pas se permettre de laisser fuir sa monnaie à l’étranger. Oui mais maintenant c’est une obligation, car ça fait partie des Droitsdel’Homme qui stipulent la « libre circulation des biens et des personnes ». C’est une des raisons pour laquelle des pays n’en veulent pas, ces articles apparemments anodins et plein de bons sentiments, paralysent l’autorité des pays sur leur propre sol. Notre pire ennemi, « Les Droits de l’Homme », dans un monde composé d’hommes honnètes et d’hommes malhonnètes, justes et injustes,est il bien raissonnable d’accorder à tous les mêmss droits? Car l’Homme est un mythe et n’existe que dans l’esprit de ses créateurs utopistes, il n’existe que des hommes tous différents avec chacun leurs qualités et aussi surtout, ce qu’on n’attribu pas à l’Homme, beaucoup de défauts, énormément de défauts qui ne devrait les disqualifier d’avoir des droits.

  17. Renvoyer les étrangers chez eux (même si c’est souhaitable aussi bien pour les Français que pour les immigrés eux-mêmes) ne vous ramènera pas ce que vous avez d’ores et déjà perdu. Le déracinement, l’acculturation, la déchéance morale, la destruction de l’environnement… ont largement dépassé le point de non retour.

    Je ne passe absolument pas la pommade, mais je dois me justifier en permanence pour ne pas être taxé de racisme anti-blanc, pro-immigrationnisme voire d’ultra-sionisme. Cependant, l’immigration – toute néfaste qu’elle soit – ne peut pas être tenue pour seule responsable de la destruction de votre nation (la plupart des Français de souche que je connais se moquent éperdument de leurs propres racines, ils leur préfèrent les iPhones et les vacances à Ibiza). C’est un peu facile d’accuser les immigrés de votre décadence, d’autant qu’ils se mêlent très peu de la vie culturelle de leurs pays d’accueil.

  18. @muku

    « dépassé le point de non retour »

    Ce dont on est sûr c’ est que rien n’ est jamais définitif et le point de non retour est toujours dans la bouche de ceux qui ne veulent pas que cela change. Le point de non retour n’ existe pas.

  19. «  »d’autant qu’ils se mêlent très peu de la vie culturelle de leurs pays d’accueil. » »

    En revanche, ils se mèlent très bien à la CAF et savent adopter un discours agressif et revendicatif qui, s’il n’est le seul coupable de la haine antichrétienne, antinationale et antifamiliale qui règne ici, en est une importante composante. Ils ne sont qu’une partie du problème, il est vrai, et certaines officines qui sont à l’origine de leur venue en masse et de leur comportement de pique-assiette devront effectivement rendre certains comptes.

    Mais ne jemais dire jamais. En URSS aussi, l’athéisme semblait irréversible.

  20. Peut-on parler ici sans être l’objet d’incessants procès d’intention ? Je n’ai aucune raison d’espérer que la France continue à s’enfoncer, bien au contraire. Mais je dois avouer que j’ai peu d’espoir de voir les Français renouer massivement avec la bonne morale chrétienne et avec leurs racines.

    Et puis je ne crois pas que les immigrés qui profitent des aides de la CAF soient les mêmes qui « adoptent un discours agressif et revendicatif ». Tout d’abord, il convient de dissocier les immigrés eux-mêmes des enfants d’immigrés, élevés à l’école républicaine (version 9.3) et qui se croient « français ». Ensuite, les vagues d’immigration en provenance des différentes régions d’Afrique (Afrique du nord, Sahel, Golfe de Guinée, région équatoriale) ont des caractéristiques très dissemblables. Une analyse qui ne tient pas compte de ces données est une analyse pauvre et superficielle.

    Je ne crois pas non plus que les immigrés professent « la haine antichrétienne (…) et antifamiliale », notamment parce que les Africains ont généralement des liens familiaux très forts et parce qu’ils constituent 99% des chrétiens en France.

  21. Oui,on le sait,les immigrés sont des enfants de coeur et les blancs des méchants colonialiste,raciste…etc
    C’est ce que prétendent les salopards humaniste,libertaire-marxiste !
    Enfin 99% des chrétiens en France seraient Africains?
    Donc il n’y a plus que des noirs dans les églises de notre pays si j’ai bien compris le résumé…
    Oui oui oui,tout va bien madame la marquise !

  22. Muku n’a pas entièrement tort lorsqu’il pointe le niveau de dégradation morale des « desouches »… d’ailleurs c’est bien à cause ce sida mental que nous en sommes là! un peuple sain n’aurait jamais laissé s’installer une immigration-invasion de cette ampleur sans réagir vigoureusement! et au moins en votant massivement pour un parti défendant son territoire sans faiblesse. Hors on ne s’est trouvé que 10 à 15% (moyenne nationale) … même pas 20% en 2002! 🙁

  23. « Oui,on le sait,les immigrés sont des enfants de cHœur et les blancs des méchants colonialiste,raciste… »
    Il n’y a absolument rien dans ce que je dis, qui indique ou qui sous-entends cela. En débattant de la sorte, vous vous montrez tout aussi crétin que les « les salopards humanistes, libertaires-marxistes » que vous fustigez.

    « Donc il n’y a plus que des noirs dans les églises de notre pays si j’ai bien compris le résumé… »
    En effet (comme quoi vous êtes parfois capable de comprendre ce qui est écrit – encore que ça ne soit pas du tout un point essentiel de mon commentaire). Je n’ai pas de chiffres à communiquer (les 99% évoqués ci-dessus étaient bien évidemment une exagération). Néanmoins il est exact que les Français de souche que je connais sont très très majoritairement athées, alors que les Africains que je connais sont très très majoritairement croyants (généralement chrétiens ou musulmans). Il est également de notoriété publique que le clergé français fait de plus en plus appel à de jeunes prêtres africains pour pallier au manque de vocations parmi les autochtones.

  24. Les seuls qui ne tiennent pas de discours antichrétien et qui ne se mêlent pas à la CAF sont justement ceux qui possèdent bagage intellectuel, diplomes et compétences techniques. ceux là, minoritaires, ont toutes les difficultés du monde à obtenir un visa ou un titre de séjour, quand le Lumpenprolet qui ne sait ni lire ni écrire aura sont visa en 45h. Pour le reste, la très grosse majorité des immigrés actuels sont à la fois tributaires des aides sociales et crachent dans la soupe. Fort peu Chrétiens en général, c?est chez eux plus l’exceptioon aue la règle. Un simple séjour dans un HLM permet de s’en rendre compte.

    J’ai connu un Togolais, diplômé d’Oxford, parlant très bien et le français, et l’anglais, fils de prêtre (pour aggraver son cas) qui vivait et travaillaitr clandestinement sur la base de papiers Britanniques en France (ce qui est illégal) alors qu’il aurait, lui, une vraie valeur ajoutée.

    Ca c’est la réalité, pas du fantasme fondé sur un cas généralisé à outrance.

  25. @Tchetnik
    C’est absolument n’importe quoi ! Malgré ma remarque précédente, vous continuez à tout mélanger. Si ça vous intéresse (ce dont je doute), je vais vous y initier quelque peu :

    Pour info, l’immense majorité des Africains originaires du Golfe de Guinée et d’Afrique centrale sont chrétiens. Ce qui représente une grande partie des Africains de France (Ivoiriens, Togolais, Béninois, Camerounais, Congolais…). Généralement relativement bien « intégrés », certains sont néanmoins déçus et mécontents de leurs conditions de vie en Europe, ce qui peut générer un certain « discours revendicatif ».

    Quant à ceux qui bénéficient le plus des aides de la CAF, ce sont les Sahéliens (Maliens, Sénégalais, Mauritaniens…) qui sont effectivement musulmans, et qui en raison de leurs familles polygamiques (souvent plus de 15 enfants) obtiennent d’importantes sommes. Ceux-ci ne cherchent généralement pas (ou si peu) à s’impliquer dans la politique française, majoritairement illettrés, ils ne parlent pas (ou très mal) le français, et ont tendance à rester entre eux et discrets.

    En réalité, c’est principalement chez les descendants d’immigrés nés en France et élevés à l’école de la république que l’on trouve le « discours agressif et revendicatif » que vous condamnez. Ceux-ci – bien aidés par les « SOS racisme », « MRAP », « LICRA » et consorts… – ont une tendance paranoïaque à se croire victimes de racisme.

    Les enfants de Sahéliens souffrent souvent d’un manque d’éducation patent, tombent très tôt dans l’échec scolaire et dans la délinquance, sur le modèle de leurs prédécesseurs et coreligionnaires nord-africains.

  26. S’ils sont décus et mécontents de leur situation de vie en Europe, ils peuvent retourner en Afrique…

    Pour mémoire, les Maliens présents en France sont en général musulmans. Et constituent un très gros contingent. >De même que les différents Magrébins que vous avez oubloié de citer dans le lot.

  27. Pour alimenter l’échange, je vous invite à parcourir cet article de Rue89 ↓

     » Dans ce lycée, Noirs et Blancs ne déjeunent pas ensemble  »

    Morceau choisi :

     » Amina aimerait être considérée comme une Française. « On me demande toujours de quel pays d’Afrique je viens. »
    Et en même temps, elle sait déjà que la France ne va pas la rendre heureuse. Ses parents, qui s’occupent d’une famille nombreuse, ne travaillent pas. Son futur métier ne lui plaît pas, d’avance.
    Amina n’a jamais été en Guinée, mais c’est dans ce pays qu’elle se voit souffler, et tourner son visage vers le soleil.
    « Y a pas moyen. Je finirai mes jours là-bas. »
     »

    C’est sans doute de ces « conditions de vie en Europe » dont « certains sont déçus et mécontents » ?

  28. Muku! Décident, vous êtes indécrottable! Apres vous laisser aller à rêver de notre instinction, voilà que maintenant vous imaginez la disparation de notre culture.

    « les Africains constituent 99% des chrétiens en France. » C’était quoi ça, la blague du jour? Vous sortez de ces énormités des fois, après faut pas vous plaindre.

    Alors, je sais pas….soit vraiment vous êtes un raciste anti-blanc pathologique ou alors c’est que vous avez vraiment cru en ce monde merveilleux métissé qu’on vous a promis, et dont vous voyez l’avenir compromis. Il vous plaisait ce monde où le blanc était muselé, etnomasochiste à souhait, mais qui offrait une qualité de vie tellement meilleure. Puis cette idée de repentance éternelle était bien pratique pour se donner bonne conscience.

    Bon bein maintenant, c’est fini, faut vous y faire. On passe à une autre étape, et personne aujourd’hui ne peut prédire comment celle ci va se terminer.

  29. @Olea,
    Vous n’avez que deux arguments à la bouche (« raciste anti-Blanc » et « bobo gauchiste pro-métissage »), que vous sortez à l’encontre de tous ceux qui énoncent des vérités qui vous déplaisent. Alors une fois pour toutes : la culture mondialisée est une imbécilité, et je n’ai absolument rien contre les Blancs !

    En revanche, vous devez avoir des œillères de 5 km de long pour ignorer que les Blancs soient devenus ultra-majoritairement athées, contrairement aux Noirs qui sont généralement religieux (chrétiens ou musulmans). Ce n’est pas un jugement de valeur, c’est un fait vérifiable au quotidien.

    @Tchetnik,
    Si vous relisez mon commentaire, vous verrez que vos remarques sont sans objet.

    @Griffon,
    Vous aussi, vous confondez les immigrés eux-mêmes et leurs enfants élevés à base d’école de la république, de Nintendo et de « club Dorothée ».

  30. D’ailleurs, s’il n’est probablement pas exact que 99% des chrétiens en France soient africains (les chiffres se situent néanmoins vraisemblablement au-delà de 50%), il est en revanche quasiment certain qu’au moins 99% des anti-chrétiens soient français de souche.

  31. muku

    Inutile de tenter de « noyer le poisson » en pinaillant sur des sous-thèmes comme un vulgaire sociologue marxiste bien connu.

    Vous parliez bien d’une grande partie des Africains de France (Ivoiriens, Togolais, Béninois, Camerounais, Congolais…)[…]généralement relativement bien « intégrés », dont certains sont néanmoins déçus et mécontents de leurs conditions de vie en Europe, ce qui peut générer un certain « discours revendicatif ».

    Premièrement, auriez vous l’amabilité de nous décrire la nature de ces conditions de vie qui suscitent le mécontentement chez vos congénères ? Allocation familiales, aides au logement, soins médicaux gratuits, éducation scolaire gratuite, retraite et ceatera. Voilà surtout en quoi consistent les conditions de vie en question.

    Deuxièmement, comprenez bien que nous ne devons strictement rien à ces gens, comme le disait Tchetnik, s’ils sont déçus ou mécontents de leur situation de vie en Europe, qu’ils se cassent.
    Il en va de même pour les fils d’immigrés élevés à base d’école de la république, de Nintendo et de « club Dorothée ». Ce qui, au passage, ne les empêche pas – sans bien souvent n’avoir jamais foutu les pied en Afrique – de se définir comme Ivoiriens, Togolais, Béninois, Camerounais, Congolais et tutti quanti, d’évoluer dans la haine des Blancs, de s’inscrire dans une sorte de posture revancharde, de se féliciter de l’africanisation de la France, juste punition pour avoir « piller les richesses de l’Afrique ».

  32. Voyez-vous, beaucoup de gens, Africains ou non, sont mécontents de leur vie de promiscuité et de solitude et du quotidien « métro-boulot-dodo » qui n’a aucun sens ; bref de la vie qui nous est imposée dans les métropoles européennes. Ajoutez à cela l’insécurité, la drogue, le bétonnage massif… Tous ne se cassent pas pour autant.

    Effectivement, la majorité des Africains ont une lecture erronée de l’histoire, mais je crois qu’il en va de même pour la majorité des Européens (en 100 fois pire : « révolution française », « guerres mondiales », « shoananas »…).

    D’ailleurs, je crois que vous ne m’avez pas très bien compris lorsque je parlais des « Ivoiriens, Togolais, Béninois, Camerounais, Congolais… ». Je parlais des Africains chrétiens, qui sont certes moins nombreux que les Sahéliens musulmans, mais qui constituent un effectif non négligeable.

    Je ne « pinaille » absolument pas, je relève que vous parlez d’un thème dont vous ne connaissez rien. L’immigration pose un certain nombre de problème, ça ne fait aucun doute. Mais il convient tout de même d’en parler en connaissance de cause. Certains types d’immigration posant notamment certains problèmes (islamisation / délinquance-insécurité, pompage intensif d’allocations / surpopulation…) que d’autres ne posent pas ou peu.

    PS : « Éducation scolaire gratuite », hahaha ! Vous en avez d’autres comme celle-là ? Y manquerait plus que ça soit payant, tiens !

  33. Monsieur je sais tout,

    D’ailleurs, s’il n’est probablement pas exact que 99% des chrétiens en France soient africains (les chiffres se situent néanmoins vraisemblablement au-delà de 50%), il est en revanche quasiment certain qu’au moins 99% des anti-chrétiens soient français de souche.

    Vos sources.

  34. Tchetnik qui agressent les vieux et crament des églises hormis quelque antifa toxico en général les blancs non chrétiens NON, y a plein Africains qui son chrétiens va dans les églises a Évry le fait que le bonobo porte une croix ne change rien à la ville qui est pourrite parce que elle est peuplé d’Africains.

  35. muku

    Je vous fais remarquer que les Africains de France bénéficient, s’ils le souhaitent, des allocation familiales, d’aides au logement, de soins médicaux gratuits, de l’éducation scolaire gratuite, de la retraite.

    Vous me répondez que c’est bien normal – « éducation scolaire gratuite »[…]Y manquerait plus que ça soit payant, tiens ! » – que comble de l’horreur, beaucoup d’Africains de France sont obligés de vivre comme des millions de français (promiscuité, solitude, « métro-boulot-dodo »), puis que les vols, les viols, les lynchages, la ségrégation et le racisme lorsqu’ils se font contre les Blancs, c’est la faute de l’école de la république, de Nintendo et du « club Dorothée », pas des allogènes eux-mêmes, qui normalement sont si joviales, aimables et tolérants.

    Démonstration est faite, vous êtes l’archétype du nègre pleurard et quémandeur.

    L’État français instruit et soigne gratuitement des centaines de milliers d’Africains, il leur donne de l’argent pour qu’ils puissent rester ici et se reproduire, ces derniers profitent allègrement du système social français… Mais pour muku, c’est bien la moindre des choses, d’ailleurs, ce n’est pas assez, il faudrait permettre à nos chances de vivre à la campagne, loin du béton, du métro, du stress. Créons un ministère, débloquons un budget, vite, les Africains sont déçus et mécontents de leurs conditions de vie France !

    Le remplacement des populations autochtones – 15 millions d’étrangers qui seront probablement 40 millions dans 30 ans – que les français soient minoritaires dans de nombreuses villes, toujours plus sales et plus violentes, où ils subissent des agressions racistes, ce n’est pas le problème de muku. Son souci, ce sont ces Africains de France déçus et mécontents de leurs conditions de vie en Europe ! On croit rêver.

    Encore une fois, nous ne devons strictement rien à ces gens, s’ils sont déçus ou mécontents de leur situation de vie en Europe, qu’ils se cassent, fils d’immigrés ou pas, mahométans ou pas, Ivoiriens, Togolais, Béninois, Camerounais, Congolais ou autre.

  36. Tout ce que vous dîtes est absolument faux. Vous persistez à me prêter des intentions qui ne sont pas les miennes. Je ne justifie en rien la présence de millions d’immigrés inutiles qui vivent aux frais du contribuable. Et où ai-je dit que « les vols, les viols, les lynchages, la ségrégation et le racisme lorsqu’ils se font contre les Blancs, c’est la faute de l’école de la république, de Nintendo et du « club Dorothée » » ? Vous délirez complètement.

    Simplement je vous fais remarquer que beaucoup d’entre vous font porter l’entière responsabilité du déclin de la civilisation française (et européenne en général) « aux immigrés » ; alors que non seulement « les immigrés » ne constituent pas du tout un phénomène homogène (Chinois, Maghrébins, Sahéliens, Gitans des pays de l’est… sont des sujets radicalement différents, en amalgamant tout vous démontrez que vous n’avez pas étudié la question plus de 2 secondes) ; mais en plus dans tout les cas ils ne sont qu’un symptôme d’un phénomène de déchéance globale qui dans l’ensemble n’a rien (ou si peu) à voir avec l’immigration : destruction des familles, sous-natalité, acculturation, déracinement, bétonnage, malbouffe, « haine antichrétienne »…

    Vous devez comprendre une chose : ce n’est pas parce que les autochtones sont perdants, que les allochtones sont automatiquement gagnants. Par exemple un père de famille, dont les fils sont des drogués qui passent le plus clair de leur temps en prison, a souvent du mal à considérer sa propre vie comme un franc succès.

    Pour revenir à cette « éducation scolaire gratuite », ce n’était que le Post Scriptum de mon message précédent, et non pas un argument majeur de ma démonstration ; mais cette « éducation » est un véritable désastre. D’ailleurs en réalité, elle n’est pas gratuite (rien n’est gratuit), et la note est même plutôt salée (voir les générations d’incapables sortis de cette machine de propagande).

  37. « Amina n’a jamais été en Guinée, mais c’est dans ce pays qu’elle se voit souffler, et tourner son visage vers le soleil. »
    « Y a pas moyen. Je finirai mes jours là-bas. »

    🙂

    Leur rêve est de passer vacances et retraites au « bled », la France c’est bon pour toucher les allocs!
    Si la France est tellement raciste, qu’ils se cassent.

    De plus, sans les européens, ces cons vivraient dans une case en bouse de vache et puiseraient l’eau au puit. Tout le confort moderne qu’ils ont, ils nous le doive.

  38. « 99% des chrétiens en France soient africains » (troll?)

    La plupart des africains installés chez nous sont des musulmans maliens, nigériens ou sénégalais. Plus quelques animistes.

    Les seuls blacks chrétiens sont les antillais, dont la plupart sont athées. Si ceux là sont intégrés (américanisés, plutôt), ils le sont aux comportements les plus décadent, pas à nos valeurs sociales.

  39. Bon bein moi j’attend toujours les sources de Muku, ça me permettra d’évoluer, de m’instruire, de raccourcir mes des œillères de 5 km de long. Des sources sures pas du « probablement pas exact » ou du « quasiment certain ».

  40. @Jéjé,
    Les Antillais sont chrétiens (et beaucoup moins souvent athées que les Français de souche) ainsi que la majorité des Africains du Golfe de Guinée et d’Afrique centrale (moins nombreux que les Sahéliens, mais tout de même en nombre non négligeable comme je l’ai déjà dit). Quant aux animistes, ils sont rarissimes (je n’en ai jamais rencontré, même en Afrique). Essayez au moins de faire semblant de vous renseigner avant de dire de telles âneries.

    @Oléa,
    Les chiffres n’ont aucune importance. Il est clair que les Français de souche sont devenus ultra-majoritairement athées (et même méprisants vis-à-vis de la religion), alors que les immigrés d’Afrique sont ultra-majoritairement croyants (dont une bonne partie de chrétiens). L’absence de chiffres ne saurait nous faire douter d’une telle évidence, mais c’est le seul argument qui vous reste ; alors je veux bien vous le laisser.

  41. C’est vous qui balancez des chiffres pour appuyer vos dires, puis quand on vous demande des preuves, finalement ils n’ont plus d’importance. Et vous vous permettez de dire aux autres de se renseigner avant de dire des âneries!

    Vous avez toutes les qualités requise pour devenir journaliste dans les grands médias, je crois même que êtes fin près pour envisager une carrière politique.

  42. @agnos,

    Les « casseurs » et autres « racailles » de banlieue sont pour la plupart des Sahéliens et Maghrébins musulmans. Tirez-en les conclusions religieuses, raciales, sociales ou économiques que vous voudrez ; mais les faits sont là.

  43. @Olea,
    Quelle mauvaise foi ! Il est évident que lorsque j’annonce que « 99% des chrétiens en France sont noirs », ce n’est ni pour « balancer des chiffres » ni pour « appuyer mes dires » ; c’est simplement pour illustrer l’incontestabilité de la réalité dont je parle : à savoir que contrairement aux Européens, les Africains chrétiens (qui ne sont certes pas majoritaires parmi les Africains d’Europe, mais dont le nombre est non négligeable) n’ont pas été massivement déchristianisés. Cela s’appelle une hyperbole.

    Oseriez-vous affirmer que la France n’a pas été largement déchristianisée ? Si oui, vous êtes un cas désespéré, si non arrêtez de pinaillez sur un détail sans objet tout en feignant de ne pas comprendre l’essentiel.

  44. muku

    Je n’ai pour ma part jamais écrit ou lu sur ce blog quoi que ce soit qui puisse laisser penser que beaucoup d’entre nous feraient porter l’entière responsabilité du déclin de la civilisation française aux immigrés, ou que l’immigration constituerait un phénomène homogène.
    Je me contente de réagir à vos propos. Et force est de constater, vous persistez dans vos pleurnicheries.

    Par exemple, ce qui vous dérange, ce ne sont pas ces millions de français dont la vie est pourrie par la délinquance afro-maghrébine, mais le fait que les parents de ces derniers ont souvent du mal à considérer leur propre vie comme un franc succès. Les méchants Blancs ont perverti leurs chères petites têtes crépues, salauds !

    Votre démarche consiste à expliquer aux lecteurs de ce site internet que certains Africains de France sont déçus et mécontents de leurs conditions de vie en Europe, que d’autres ont du mal à considérer leur propre vie comme un franc succès.
    Quand je vous fais remarquer que :
    • C’est également le cas de millions de français, à la différence qu’ils sont chez eux.
    • Nous n’avons strictement rien à carrer du bien être des Africains de France.
    • Nous ne leur devons rien du tout.
    • Personne ne les retient, s’ils sont déçus ou mécontents de leur situation de vie en Europe, qu’ils se cassent.

    Vous changez de sujet, vous vous lancez dans des tergiversations concernant les tenants et aboutissants de l’immigration inondation, la nature de cette dernière etc. Vous êtes donc un pleurard, mais aussi un malhonnête.

    J’espère que vous avez au moins le bon gout de nous écrire depuis un pays Africain ? Loin des CAF, du pôle emploi, de la sécurité social, de la promiscuité, de la solitude, de la routine « métro-boulot-dodo », du matérialisme et de l’athéisme des vilains occidentaux.

    Dans le cas contraire, cela ferait également de vous un tartuffe, ce qui commence à faire beaucoup pour un seul homme.

  45. Pleurnicheries ? Vous plaisantez ? C’est vous qui n’arrêtez pas de pleurnicher sur les salauds d’immigrés racistes anti-Blancs, pilleurs de CAF qui tirent sur les ambulances et tout le tremblement.

    Malheureusement, je vous écris depuis mon lieu de « travail » désolé, en région parisienne. Tartuffe, peut-être. En tout cas j’essaie de monter avec ma famille un projet de retour au bled. Le retour au pays n’est pas toujours aussi simple que ça ; les Pieds-Noirs et autres Caldoches peuvent en témoigner.

  46. Vous parlez de 99% des chrétiens français qui serait noir. Ensuite vous parlez de 50%, pour revenir à 99%. C’est un peu gros comme marge d’erreur, vous pensez pas?

    Vous dites donner ces chiffres « simplement pour illustrer l’incontestabilité de la réalité dont vous parlez » (oui, appuyer vos dires en gros et pour faire simple dans un style moins pompeux). Prouvez le en donnant vos sources.

    Sinon à aucun moment je n’ai prétendu que la France ne souffrait pas de déchristianisation. Et l’essentiel, je l’ai bien compris : vous ne loupez jamais une occasion de rabaisser les français, quitte à inventer ou déformer la réalité.

    A gauche, oui je vous verrait bien à gauche, ça correspondrait bien à votre tempérament.

  47. @Olea,

    Ai-je besoin de sources et de faits chiffrés pour prouver que les Chinois ont les yeux bridés ? Soyons sérieux ! C’est l’évidence même.

    Vous avez reconnu que la France est fortement déchristianisée, or sachez une bonne foi pour toutes que ce n’est pas (encore ?) le cas de l’Afrique. Alors finissons-en une bonne foi pour toutes avec ces ergotages sans intérêt.

  48. Voilà que, mit le nez dans son caca, notre singe savant s’enfonce un peu plus dans la malhonnêteté intellectuelle.

    C’est vous, mon garçon, qui venez sur ce site nous expliquer que certains Africains de France sont déçus et mécontents de leurs conditions de vie en Europe, que d’autres ont du mal à considérer leur propre vie comme un franc succès.

    Or, non seulement nous n’avons que faire de votre bien être, nous ne vous devons rien du tout, nous ne vous retenons pas, mais j’ajouterais qu’en effet, des millions de français subissent suffisamment l’africanisation de leur pays, pour que nous n’ayons pas à lire vos jérémiades et réclamations déplacés.

    Vous n’avez fait que vous dérober en ergotant sur des sous-thèmes hors-sujet.

  49. Jéjé

    Sachez que « c’est tout la faute » à l’école républicaine, à MTV et à Nintendo. Un nègre ou un arabe ne saurait évoluer dans la haine des Blancs, se féliciter de l’africanisation de la France, être con et violent, sans que ce soit, directement ou indirectement, la faute aux babtous qui ne se préoccupent pas comme il le faudrait de l’instruction et du bien être de boubacar et mahomet.

  50. Les Pieds-Noirs ont été virés dans les conditions que l’on sait, ce qui n’est pas précisément le cas des Maliens qui viennent en France. Et le retour au pays est effectivement très dur quand la conscience du manque à gagner se fait forte.

  51. @Griffon,
    Vous sortez mes propos de leur contexte. C’est vous qui passez votre temps à pleurnicher au sujet du « racisme anti-Blanc », moi je ne me plains pas, j’essayais simplement de vous éclairer un peu sur l’immigration – un phénomène que vous ne connaissez pas du tout mais auquel vous attribuez tous les maux de la France, y compris ceux qui n’ont rien à voir. La malhonnêteté « intellectuelle » et le caractère de simiesque (peu savant pour le coup) sont de votre côté.

    @Tchetnik,
    Je ne dis pas le contraire. Et je confirme que l’immigration malienne (sahélienne en général) est particulièrement problématique à mon sens. Ce n’est pas une raison pour jeter le bébé avec l’eau du bain.

  52.  » C’est vous qui passez votre temps à pleurnicher au sujet du « racisme anti-Blanc »  »

    –> Absolument pas, j’évoque le cas du racisme anti-Blanc, ici, avec vous, pour que vous compreniez que des millions de français subissent suffisamment l’africanisation de leur pays, pour que nous n’ayons pas à lire vos jérémiades et réclamations déplacées au sujet de ces pauvres Africains mécontents et déçus de leurs vies en Europe.

     » moi je ne me plains pas  »

    –> Vous ne faites que ça, il suffit de lire l’échange.

     » j’essayais simplement de vous éclairer un peu sur l’immigration  »

    –> Je ne vous demande rien. Je me contente de répondre à vos assertions. Bis Repetita :

    Vous expliquez aux lecteurs de ce site internet que certains Africains de France sont déçus et mécontents de leurs conditions de vie en Europe, que d’autres ont du mal à considérer leur propre vie comme un franc succès.
    Quand je vous fais remarquer que :
    • C’est également le cas de millions de français, à la différence qu’ils sont chez eux.
    • Nous n’avons strictement rien à carrer du bien être des Africains de France.
    • Nous ne leur devons rien du tout.
    • Personne ne les retient, s’ils sont déçus ou mécontents de leur situation de vie en Europe, qu’ils se cassent.

    Vous vous défilez.

     » phénomène que vous ne connaissez pas du tout mais auquel vous attribuez tous les maux de la France, y compris ceux qui n’ont rien à voir.  »

    –> Où ça ? A quel moment attribuerais-je à l’immigration tous les maux de la France ? Citations ? Vous racontez n’importe quoi.

    Il paraît clair que muku est un troll.

  53. Je comprends tout à fait votre point de vue, pas la peine de vous répéter.

    Au départ, je répondais à une affirmation précise d’un intervenant. Si cette affirmation n’était pas de vous, je ne vois pas pourquoi vous intervenez sans même chercher à savoir de quoi il s’agit.

    A la lecture des généralités que j’ai pu voir ici ; il m’a paru nécessaire de préciser que ceux qui sont « racistes anti-Blancs » ne sont pas les mêmes que ceux qui « rackettent la CAF », qu’il existe un grand nombre d’Africains chrétiens, que toutes les immigrations ne sont pas source de délinquance… Toutes choses que vous semblez totalement ignorer. Maintenant, je comprends aussi que vous n’ayez pas envie de connaître ces détails, mais permettez-moi au moins d’en faire part sans me faire insulter.

    PS : l’accusation de trollisme est ridicule.

  54. Professeur Muku a parlé, les n….. racistes et violents ne se font jamais entretenir par l’état français, bah voyons. Vous en avez d’autres des comme ça ?

    Il existe un grand nombre d’Africains chrétiens, sans blague ? Merci de nous en informer professeur. Mais dites-moi, qui ici a prétendu le contraire ? Et surtout, que voulez vous que cela nous fasse ?

  55. Toutes les immigrations ne sont pas source de délinquance. Et donc ? Où voulez-vous en venir ?

    Sinon je me félicite que vous ayez enfin comprit que nous nous moquions totalement de ces Africains de France déçus et mécontents de leurs conditions de vie en Europe, comme du reste de vos pleurnicheries.

  56. Puisque monsieur n’apprécie pas de se faire traiter de troll, il va nous indiquer les commentaires où les autres intervenants de ce fil et moi-même attribuerions à l’immigration tous les maux de la France. Accusation qui revient à chacune de vos intervention.

  57. Je vous laisse le soin de relire la conversation, vous trouverez à quelles affirmations erronées je répondais. Maintenant, que vous vous fichiez qu’elles soient erronées, soit.

    Binoclard remet sur le tapis des vieilles conversations (où j’ai d’ailleurs battu mes contradicteurs à plates coutures), frustré qu’il est par les vérités que j’énonce.

  58. « Les n….. racistes et violents ne se font jamais entretenir par l’état français, bah voyons. Vous en avez d’autres des comme ça ?  » Ce n’est pas ce que je dis. Je dis que vous mélangez des choses différentes.

    Ceux qui sont violents et « racistes anti-Blancs » (ou plutôt que vous considérez comme tels) sont principalement les enfants de familles sahéliennes (souvent polygames et extrêmement pauvres), nés et élevés en France.

    Ceux qui touchent les aides de la CAF (et qui les envoient au bled sans en faire profiter leurs familles en France) sont essentiellement des immigrés analphabètes du Sahel (et du Maghreb), qui sont généralement pacifiques et soumis (du moins en dehors de leurs foyers).

    A côté de ça, il existe de nombreux autres immigrés d’Afrique centrale, du Golfe de Guinée ou d’ailleurs ; dont les enfants ne posent pas de problèmes particuliers de violence, et qui ne squattent pas spécialement les aides de la CAF.

    Que vous ne vouliez pas le savoir, OK ; mais ce n’est pas une raison pour m’insulter.

  59. » Je vous laisse le soin de relire la conversation, vous trouverez à quelles affirmations erronées je répondais. »

    C’est exactement ce que j’ai fait. Et figurez-vous que, contrairement à ce que vous prétendez, ni moi ni personne n’a affirmé ou laissé entendre que l’entière responsabilité du déclin de la civilisation française serait imputable aux immigrés. Vous êtes donc un menteur, un troll.

    » Ceux qui sont violents et « racistes anti-Blancs » (ou plutôt que vous considérez comme tels) »

    Allons bon, que je considère comme tels…

     » « Les n….. racistes et violents ne se font jamais entretenir par l’état français »→Ce n’est pas ce que je dis. »

    Bien sûr que si :  » ceux qui sont « racistes anti-Blancs » ne sont pas les mêmes que ceux qui « rackettent la CAF » »

    (soupir)

    » Je dis que vous mélangez des choses différentes. »

    Quand ? Ou ça ? Lesquelles ?

    C’est vous qui mélangez tout. Je n’ai fait que réagir à vos pleurnicheries concernant les Africains de France déçus et mécontents toussa. Vous me répondez avec vos « analyses » sociologiques ethniques et culturels, sur des sujets que je n’évoque à aucun moment. Un troll.

    » Ceux qui sont violents et « racistes anti-Blancs » sont principalement des enfants de familles sahéliennes (souvent polygames et extrêmement pauvres)[…]Ceux qui touchent les aides sont essentiellement des immigrés analphabètes du Sahel (et du Maghreb), qui sont généralement pacifiques et soumis »

    Donc selon professeur Muku – que nous devons j’imagine croire sur parole – les enfants de familles sahéliennes seraient principalement les seuls Africains de France à être racistes, violents et haineux. Toujours selon lui, ces nègres là, polygames et extrêmement pauvres, ne profiteraient quasiment jamais des aides sociales (CAF, CMU etc)…

    Ce sont ces propres dires, est-il encore utile de décortiquer ses paragraphes pour démontrer que ce commentateur est un troll ?

  60. » « Les n….. racistes et violents ne se font jamais entretenir par l’état français »→Ce n’est pas ce que je dis. »

    Bien sûr que NON. Je maintiens : ce ne sont pas les mêmes – bien qu’ils aient la même couleur de peau.

    Toujours selon lui, ces nègres là, polygames et extrêmement pauvres, ne profiteraient quasiment jamais des aides sociales (CAF, CMU etc).

    !!! C’est précisément le contraire de ce que j’ai dit.

  61. « les enfants de familles sahéliennes seraient principalement les seuls Africains de France à être (…) violents. »
    En effet, ils sont en cause dans la plupart des histoires d’agressions violentes et de règlements de comptes dans les « banlieues ».

    Bref, revenez quand vous saurez lire et que vous aurez d’autres arguments à la bouche que vos sempiternels et grotesques « troll », « raciste » et « pleurnichard ». D’ici là (c’est pas demain la veille), inutile de continuer à polluer ce site avec vos invectives, je n’y répondrai pas.

  62. Au temps pour moi.

    Effectivement, les enfants ne profitent pas des aides de la CAF que les parents reçoivent et envoient directement au bled.

    Je parle de situation et de faits que je connais, je ne théorise pas sur des illusions et mirages envoyés par la télévision.

  63. « les enfants ne profitent pas des aides de la CAF que les parents reçoivent et envoient directement au bled. »

    ha, ha , ha !!!!!
    arf , le Muku a été formé par les officines à la dialectique gauchiste .

    Muku = troll
    Evidemment !

  64. Muku: «Binoclard remet sur le tapis des vieilles conversations (où j’ai d’ailleurs battu mes contradicteurs à plates coutures), frustré qu’il est par les vérités que j’énonce.»

    J’ai été patient mais votre état empire, mon cher Kirimuku. L’arrogance, cette atavique arrogance remet à la mode cet adage: on peut facilement sortir muku de la jungle mais on ne peut sortir la jungle de muku, n’est ce pas ?

    Muku en tant que suprémaciste nègre pourriez vous envisager, ne serait ce qu’un instant votre contre productivité ou est ce trop vous demander ?
    J’ai un peu de temps à vous consacrer sinon 🙂

  65. Je ne suis pas suprémaciste nègre, pas du tout. Alors ne gaspillez plus votre précieux temps à me balancer vos habituelles âneries (vous avez encore dû vous égarer sur ce site en le confondant « contre-info » avec « contre-vérité »).

  66. muku

     » Ceux qui sont « racistes anti-Blancs » ne sont pas les mêmes que ceux qui  » rackettent la CAF[…]Ce n’est pas ce que je dis, ce ne sont pas les mêmes – bien qu’ils aient la même couleur de peau  »

    Nous le voyons, vous ne savez plus vraiment ce que vous racontez.

    Tenez, ce passage :

     » Ceux qui sont violents et « racistes anti-Blancs » sont principalement les enfants de familles sahéliennes (souvent polygames et extrêmement pauvres).
    Ceux qui touchent les aides de la CAF (et qui les envoient au bled sans en faire profiter leurs familles en France) sont essentiellement des immigrés analphabètes du Sahel (et du Maghreb), qui sont généralement pacifiques et soumis (du moins en dehors de leurs foyers).
     »

    Vous évoquez le cas des enfants de familles sahéliennes (souvent polygames et extrêmement pauvres), violents et racistes, que vous opposez aux immigrés analphabètes du Sahel (et du Maghreb), généralement pacifiques et soumis, qui EUX (contrairement aux premiers) toucheraient les aides sociales.

    C’est donc bien ce que vous prétendez, les nègres racistes et violents ne se font quasiment jamais entretenir par l’état français, à contrario de ceux qui touchent les aides sociales (leurs parents analphabètes, toujours selon vous), qui seraient pacifiques et soumis.

    Selon votre théorie, une famille sahélienne de France se composerait, dans la plupart des cas, de parents analphabètes qui enverraient leurs prestations sociales au bled, et d’enfants racistes et violents… Ça change tout en effet ! Je vois l’africanisation de mon pays d’un autre œil grâce à vous.

    Dans les faits, de nombreuses familles sahéliennes vivent uniquement ou partiellement grâce aux aides sociales, preuve qu’elles n’envoient pas tout au bled, et que leurs enfants racistes et violents en profitent aussi. De nombreux Sahéliens nés en France et alphabétisés vivent également grâce aux aides de l’état (RSA, CMU, C.A.F). Bref, vous racontez n’importe quoi, mais surtout, on se demande où vous vous voulez en venir.

    Je vous rappelle qu’en premier lieu je me suis contenté de réagir à vos pleurnicheries concernant les Africains de France déçus et mécontents. Et que c’est vous, et vous seul, qui par la suite, avez amené dans la discussion ces sujets sur lesquels, avant ce post, je ne m’exprimais pas.

    Pour connaître également le sujet, je puis vous assurer que les illusions et mirages envoyés par la télévision visent principalement à minimiser et relativiser la situation, pour redonner un peu de punch au vivre ensemble®.

  67. A plusieurs reprises, vous avez prétendu que les autres commentateurs et moi-même ferions porter aux immigrés l’entière responsabilité du déclin de la civilisation française. Or, je relis l’échange et m’aperçois qu’aucun intervenant, à aucun moment, n’a affirmé ou simplement laissé entendre pareille chose. Dans le même genre, vous m’accusez, dans l’un de vos derniers posts, de vous avoir traité de raciste, or, ceci est totalement faux.

    Vous êtes bel et bien un menteur, un troll, simple constat.

  68. Vous etes bien courageux, cher Griffon, de vous coltiner des arguments avec ce mukus qui ne pense lui qu’à deverser son parti pris incurable avec mauvaise foi !

  69. @muku

    Les immigrés vivant en Occident se sont adaptés aux comportements les plus dégénérés de notre société. C’est à dire, consommer à outrance (et à crédit) sans anticiper sur l’avenir. Incapables de gérer l’argent, ils veulent toujours plus de services et de produits qu’ils sont eux même incapables de produire dans leurs pays d’origine.

    Ils sont adaptés à la société de consommation, pas à la société de production !

  70. @Jéjé,
    Ce que vous dîtes ne me semble pas tout à fait faux, mais encore une fois ça dépend des types d’immigration (les Sahéliens par exemple étant peu consommateurs) ; et ce n’est pas propre aux immigrés : les Français non plus ne produisent plus grand-chose et ils consomment des gadgets idiots à outrance.

    Personnellement, j’ai eu des amis maliens dans mon enfance, et je puis garantir que les conditions dans lesquelles vivent ces familles sont fort peu enviables.

    Dans l’ensemble, je suis tout à fait d’accord pour dire que l’immigration est préjudiciable à la France et aux Français. En revanche, je ne crois pas qu’elle soit aussi favorable aux immigrés eux-mêmes que vous semblez le croire.

  71. « En revanche, je ne crois pas qu’elle soit aussi favorable aux immigrés eux-mêmes que vous semblez le croire. »

    Ah mais ils n’ont pas l’air tellement de se plaindre de laisser derrière eux la maison en bouse séchée, le plat de manioc et le marabout pour le logement avec électricité et eau courante, les prestations sociales, le soutien de la Licra (contre nous) et une traître gauloise prête à se métisser.
    Il faudrait donc les mettre au courant, Kemi Seba a essayé à coup de discours afro-centristes et à même fait ses valises, personne ne l’a suivi.
    La seule manière de les faire rentrer chez eux, c’est un appauvrissement de la France qui entraînera une coupure des aides, en bon parasites ils iront voir ailleurs, soit ils seront renvoyés chez eux par la force ou la peur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.