Radars hors service : l’ignoble tentative de culpabilisation de Castaner

Castaner persiflant sur BFM/RMC hier. Va plutôt te raser  !

Le gouvernement n’est pas du tout content que de nombreux radars aient été mis hors d’état de nuire au cours du soulèvement des Gilets jaunes. Il est prêt à toutes les indécences pour stigmatiser ses opposants.

« Au Luc, cette semaine, juste à côté d’un radar vandalisé, une personne est morte. Que celui qui m’entende et qui a cassé, a détruit le radar, n’oublie pas qu’il y a peut-être une personne qui est morte à cause de lui », a tonné le ministre de l’Intérieur sur BFMTV.

Or, personne n’est mort sur la route dans ce secteur du Var ces dernières semaines. Castaner, l’homme qui utilise les forces de l’ordre pour tabasser et mutiler le peuple des travailleurs, ment.
Il veut faire croire que la nouvelle limitation de vitesse à 80km/h était nécessaire (même Macron dit que « c’était une connerie ») et que les radars sont là pour sauver des vies (ce qui ne fonctionne pas) alors qu’ils ne sont là que pour récolter de l’argent, c’est une taxe indirecte.

Et la pègre marseillaise, que vous connaissez bien, monsieur Castaner ?! Combien de personnes sont mortes à cause d’elle ?!


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :