Pour Jakubowicz, nier l’utilisation d’armes chimiques en Syrie c’est nier « la Shoah »

Alain Jakubowicz était il y a peu encore le président de la puissante officine communautariste et antifrançaise LICRA.
Maintenant il est occupé à défendre (de son propre chef) le tueur d’enfants Nordhal Lelandais, en expliquant d’ailleurs qu’il est légitime de mentir.

Ça ne l’empêche pas de mener son travail de lobbyiste, en allant loin, dans ce tweet :

Des esprits taquins diront que Jakubowicz verse ainsi de l’eau au moulin des révisionnistes historiques …


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :