Pétain / De Gaulle : un autre son de cloche par le colonel Le Pargneux chez Anne Brassié (émission)

La journaliste Anne Brassié recevait pour son émission sur Radio Libertés le colonel Michel Le Pargneux à l’occasion de la sortie de son excellent livre de synthèse : Pétain – De Gaulle, une autre vision de l’histoire (présentation ci-dessous).

On peut acheter ce livre ici.

Présentation du livre :

« Sur les actions comparées de Philippe Pétain et de Charles De Gaulle, il règne – du moins dans les mondes médiatique et scolaire – une pensée unique aussi rigide que fragile.
Au-delà d’une certaine propagande et d’une ignorance généralisée, quelle est la réalité ?

Cet ouvrage n’hésite pas à aborder les sujets les plus sensibles, les polémiques les plus pénibles, avec une franchise et un souci de la vérité remarquables. On en ressort différent.
Bâti sur de nombreuses citations, c’est un admirable travail de documentation qui est proposé au lecteur.

D’une présentation claire et pédagogique, cet outil synthétique pourra l’aider à se forger une honnête vision de l’histoire. » (4e de couverture).

Déformés par la propagande déversée par les médias et l’école républicaine, les gens croient et racontent n’importe quoi, au détriment de la justice et de la vérité.
Ce livre remet les pendules à l’heure, de façon très documentée.
La légende gaullienne en ressort profondément fissurée ; quant à la figure constamment calomniée du maréchal Pétain… eh bien vous verrez !

Parmi les points abordés : De Gaulle avait-il raison en 40 ? Quelle a été son action réelle ? A-t-il été « le rassembleur » ? « Le Libérateur » ? Qui fut le premier résistant de France ? L’« appel du 18 juin », l’armistice, De Gaulle contre l’Empire français, l’Epuration, l’utilisation des chars, le suicide du général de Larminat…

A lire et faire lire.

Pétain – De Gaulle, une autre vision de l’histoire, Ed. des Cimes, 260 p., 17 €.
Commandable ici.
Préface de Didier Rochard.
Annexes de Roger Holeindre, Roger Barut, lieutenant-colonel Alain Dumarcet, colonel Le Pargneux.